Sri Lanka

Actualité

Un partenariat permet de restaurer les services publics dans les zones rurales du Sri Lanka
TRINCOMALEE, Sri Lanka, 15 mai 2012 – C’est la tournée matinale du groupe d'entraide des mères dans les villages. Aujourd’hui le groupe de femmes visite l’une des familles les plus pauvres de ce village isolé de l’est du Sri Lanka.

Des membres du Bureau du Conseil d'administration de l’UNICEF évaluent les programmes et progrès réalisés au Sri Lanka après les conflits
COLOMBO/JAFFNA, Sri Lanka, 12 mars 2012 – Des familles des enfants qui ont disparu lors des 27 ans de conflit qu’a connus le Sri Lanka attendent des nouvelles de leurs proches devant un Centre de localisation et de regroupement des familles financé par l’UNICEF dans la ville de Mullaitivu, dans le nord du pays.

Les donateurs souhaitent favoriser un avenir meilleur au Sri Lanka en investissant en faveur des enfants
Vavuniya, au nord du Sri Lanka, 10 octobre 2011- Dans une région qui, jusqu’à récemment, était noyée dans le conflit, on entend résonner le bruit joyeux de rires aigus… C’est un public d’enfants qui réagit avec enthousiasme à la compagnie itinérante « Clowns sans frontières ». La troupe, venue participer à la cérémonie d’ouverture d’une nouvelle école, charme l’assemblée d’enfants avec ses tartes à la crème et ses marionnettes.

L’UNICEF soutient les efforts déployés pour retrouver les enfants disparus dans le Sri Lanka d’après le conflit
COLOMBO, Sri Lanka, 20 juillet 2011 – Jhoncy est assise seule dans la cour ombragée d’un refuge pour enfants, silencieuse et perdue dans ses pensées. Naturellement, elle est très préoccupée.

L'éducation redonne vie aux communautés déplacées du Sri Lanka
BATTICALOA, Sri Lanka - 4 mai 2010 - Dans une région isolée de l'est du Sri Lanka, les voix des enfants récitant la leçon du jour en cœur résonnent dans l'une des écoles nouvellement restaurées de la région. Après avoir dû interrompre leurs études à cause du conflit armé, les élèves peuvent enfin reprendre les éléments de base de la lecture et de l'écriture.

Dans les parties du Sri Lanka touchées par le tsunami, l'assainissement dans les habitations et les écoles a été amélioré
KARAKITIVU, Sri Lanka, 22 décembre 2009 – Le mari de Jayawathi vient juste de rentrer de sa sortie de pêche de nuit et dans la cour située devant leur maison de Karaitivu, sur la côte est du Sri Lanka, elle le regarde préparer ce qu'il a ramené. Il transvase les seaux qui débordent de petits poissons argentés dans un bac plus grand pour les saler et cela semble être une bonne pêche. Mais, ici, il est difficile de tirer suffisamment d'argent de la pêche.

Alors que les combats touchent à leur fin, le Sri Lanka traverse une période critique
NEW YORK, États-Unis, 20 mai 2009 – Une guerre longue d'un quart de siècle entre les troupes gouvernementales et les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (TLET) a pris fin mais la crise humanitaire au Sri Lanka continue.

Situation catastrophique pour les enfants sri-lankais pris au piège dans le zone de combats, au nord du pays
COLOMBO, Sri Lanka, 13 mai 2009 - Cernés par les tirs, Tharshini, son mari et leur fillette de deux semaines, Anandi, plongent dans le lagon. Pris au milieu de violents affrontements entre les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (TLET) et les troupes gouvernementales, les nouveaux parents sont en train de faire une tentative désespérée pour s'échapper de la zone de combats.

La crise du Sri Lanka pour les enfants : ils sont plus de 100 000 à fuir les combats et des milliers d’autres sont pris au piège
COLOMBO, Sri Lanka, 23 avril 2009 - Chaque matin, la plupart des enfants de onze ans du Sri Lanka sont assis derrière leurs pupitres d'écoliers, où ils sont en sécurité. Dans un pays qui se flatte d'occuper la première place dans la région en matière d'éducation, ces élèves, dans leurs uniformes impeccables, écoutent avec attention, avant l'annonce par la cloche de l'école de l'heure du déjeuner  C'est le son des cloches anciennes qui constitue l'interruption la plus bruyante d'une journée d'école.

Violence au Sri Lanka : des centaines d'enfants ont été tués, et d'autres en plus grand nombre ont été blessés
NEW YORK, États-Unis, 18 mars 2009 – Dans une déclaration publiée hier, la Directrice générale de l'UNICEF Ann M. Veneman a exprimé sa vive inquiétude devant le nombre élevé d'enfants mis en danger par les violences continues dans la région du Vanni au Nord du Sri Lanka.

« Ramenez l'enfant » : l'UNICEF et le Sri Lanka lancent une campagne dans les médias sur les enfants soldats
Sri Lanka, 26 février 2009 – Joueur de cricket  le plus en vue de son équipe scolaire, Sitha comptait toujours les journées qui le séparaient du samedi et du matin de son prochain match. C'était son moment hebdomadaire de gloire, un moment où tous les autres garçons de son village du nord du Sri Lanka venaient le voir sortir sa batte, enfiler son casque de cricket  et gagner le guichet à grandes enjambées.

Au Sri Lanka, des enfants pris au piège du conflit
VANNI, Sri Lanka, 23 February 2009 – Sennappu had a split second, a moment, literally a heartbeat to throw her body around her 18-month-old daughter before the bomb landed. Her reactions were enough time to save the life of her baby girl. Sennappu was killed instantly.

Un Plan d’action pour mettre fin au recrutement d’enfants soldats est signé au Sri Lanka

NEW YORK, États-Unis, 17 décembre 2008 – Le 4 décembre, le Gouvernement du Sri Lanka, le TMPV (une fraction dissidente des Tigres tamouls du LTTE) et l’UNICEF ont signé un Plan d’action pour garantir que le recrutement et l’utilisation d’enfants par le TMPV prendra fin et que tous les enfants enrôlés dans les rangs du TMPV seront libérés et bénéficieront d’une aide à la réinsertion.

 

Au Sri Lanka, une nouvelle réalisation pour l’approvisionnement en eau salubre apporte santé et espoir à des milliers de personnes
TANGALLE, Sri Lanka, 4 septembre 2008 – Jusqu’à l’inauguration la semaine dernière du système d’approvisionnement en eau de Tangalle, au sud du Sri Lanka, des installations financées par l’UNICEF, les difficultés d’Apsara Gunaratne étaient semblables à celles que connaissent dans le monde entier environ un milliard d’autres personnes ne disposant pas d’eau potable.  

Le Sri Lanka lance un programme pour s’attaquer à la malnutrition
COLOMBO, Sri Lanka, 6 juin 2008 – Le Gouvernement sri-lankais, appuyé par l’UNICEF, a récemment effectué le lancement d’un Mois national de la nutrition lors d’une cérémonie qui se déroulait dans la capitale du pays. Le programme a pour but de trouver des moyens d’améliorer les statistiques obstinément mauvaises concernant la dénutrition.

Au Sri Lanka, l’UNICEF aide les habitants des régions touchées par le tsunami à vérifier si leur eau est potable
GALLE, Sri Lanka, décembre 2007 – Déjà avant le tsunami d’il y a trois ans, de nombreux habitants de la province méridionale du Sri Lanka n’avaient pas accès facilement à de l’eau salubre. En inondant les puits et les fosses septiques et en répandant les eaux polluées tout le long de la côte, le tsunami a aggravé la situation et trois ans plus tard, les problèmes demeurent.

UNICEF Sri Lanka veut toucher les enfants et les familles déplacés par l’escalade du conflit
NEW YORK, Etats-Unis, 16 mai 2007 – L’UNICEF joue un rôle de plus en plus important pour répondre aux besoins psychologiques des enfants affectés par la violence qui règne au Sri Lanka.

Sri-Lanka : dans l’est du pays, touché par le conflit, aide à une population sur le chemin de l’exode

BATTICALOA, Sri Lanka, 28 mars 2007 – «A pied, en ferry, en tracteur, en tuk-tuk, les gens ne cessent d’affluer» affirme Donna Carter, Responsable des programmes d’urgence à l’UNICEF.

Une nouvelle école est synonyme d’espoir à Hambantota une ville du Sri Lanka frappée par le tsunami
HAMBANTOTA, Sri Lanka, décembre 2006 – La vague de destruction qui a déferlé sur Hambantota – une ville connue pour son industrie de la pêche sur la côte méridionale de Sri Lanka – a laissé des traces toujours bien visibles deux ans plus tard.

Une vie nouvelle pour les veufs du tsunami au Sri Lanka
BATTICALOA PROVINCE, Sri Lanka, 5 décembre 2006 - Thangaiah Simson a 59 ans. Cet homme de petite taille, le visage buriné par le vent et le soleil, a quatre fils. L’un s’est marié et a quitté le foyer. Deux sont pêcheurs; et le plus jeune,  Satharsan, 12 ans, va toujours à l’école.

Une enquête sur la nutrition examine la santé des enfants touchés par le conflit au Sri Lanka

MULLAITIVU, Sri Lanka, 1er novembre 2006 – Kisharthan – trois ans – ne sait pas très bien pourquoi il est allongé sur le dos, sur une planche de bois. La main de son père posée sur sa tête, alors qu’une infirmière lui tient les pieds, il semble effrayé et sur le point de pleurer. Mais sans qu’on lui en laisse le temps, il est aussitôt remis sur pied. Une sage-femme note un chiffre sur son formulaire et l’enfant suivant passe à la toise.

Au Sri Lanka, les vivres diminuent pour les familles déplacées à la suite des hostilités
JAFFNA, Sri Lanka, 26 octobre 2006 – La péninsule de Jaffna, au Sri Lanka, a déjà subi des décennies de conflit. Aujourd’hui, sa population, qui s’élève à 600 000 personnes, souffre des effets de la récente reprise des combats entre les Tigres de libération de l’Eelam tamoul et les forces gouvernementales.

L’aide parvient aux familles déplacées par le conflit dans l’est du Sri Lanka
VAHARAI, Sri Lanka, 12 octobre 2006 – Pas loin du bord de mer, là où des rangées de tentes s’étendent à perte de vue, un groupe d’enfants et de femmes se rassemblent autour du puits en béton pour laver leur linge et s’asperger d’eau froide – un peu de fraîcheur très appréciée par ces temps de chaleur.

À Jaffna (Sri Lanka), la violence menace enfants et familles déplacés
NEW YORK, États-Unis, 20 septembre 2006 – En dépit du cessez-le-feu officiellement en vigueur, le conflit du Sri Lanka entre les Tigres de Libération de l’Eelam Tamoul (LTTE) et les forces gouvernementales a entraîné une escalade de la violence dans le district de Jaffna situé à la pointe nord de l’île. Tirs d’artillerie et accrochages entre les deux groupes y sont devenus fréquents.

La communauté internationale condamne le massacre de travailleurs humanitaires au Sri Lanka
NEW YORK, 9 août 2006 – Le récent massacre de 17 travailleurs humanitaires sri lankais a bouleversé la communauté humanitaire dans le monde entier. La Représentante de l’UNICEF au Sri Lanka, Joanna Van Gerpen, a qualifié ces massacres relevant de l’exécution sommaire « d’évènement sans précédent et peut-être l’un des plus graves de l’aide humanitaire ».

Une campagne au Sri Lanka encourage la «tolérance zéro» contre le tourisme sexuel impliquant des enfants
COLOMBO, Sri Lanka, 13 juillet 2006 – Chaque année, plus d’un million de touristes arrivent au Sri Lanka attirés par son climat et son littoral, et des milliers d’enfants, la majorité des garçons, tombent dans la prostitution. Aujourd’hui, le Sri Lanka vient de lancer un programme de deux ans destiné à mettre un terme au tourisme sexuel impliquant des enfants.

Sri Lanka : des programmes psychosociaux aident les enfants à se rétablir et à se faire des amis
TRINCOMALEE, Sri Lanka, décembre 2005,  – Alors que leurs vies ont connu bien des péripéties similaires, il a fallu une catastrophe naturelle pour que Rosinda, 11 ans, et Ashar, 14 ans, deviennent des amis.

Sri Lanka : Après le tsunami, l’augmentation du taux des naissances pose certains problèmes
TRINCOMALEE, Sri Lanka, décembre 2005 – Assise sur le seuil de son foyer temporaire, Aruentathy, 30 ans, allaite sa petite fille âgée d’un jour, toutes deux fatiguées par les souffrances de l’accouchement. Sa sœur Vickneaswary, 28 ans et enceinte de sept mois, se tient à ses côtés, prête à l’aider si nécessaire.

Sri Lanka : de jeunes médecins bénévoles aident au rétablissement de la population
GALLE, Sri Lanka, 21 juin 2005  –Vishara Madushan, douze ans, n’a plus peur de la mer. Le 26 décembre, Vishara s’est enfui de chez lui, dans le Sri Lanka méridional, alors que les eaux engloutissaient tout sur leur passage. Six mois plus tard, un programme de guérison du traumatisme, exécuté par de jeunes médecins bénévoles, l’a aidé à surmonter ses frayeurs persistantes.

Sri Lanka : sept frères et soeurs réunis
BATTICALOA, Sri Lanka, 4 juin 2005 – Ils jouent entre eux comme des chiots. Parfois, ils vont jusqu’à se disputer. Mais, même dans ce cas, ces sept frères et sœurs sri-lankais sont tout heureux d’être à nouveau réunis. La perte de leurs parents et de leur logement dans le tsunami a été assez horrible pour que ne s’y ajoute pas la douleur d’être séparés.

Sri Lanka : Faire renaître l’espoir après la tragédie
Mullaitivu, Sri Lanka, le 22 avril 2005 - Au cours de leur promenade le long de cette plage désolée dans le nord-est du Sri Lanka, Supendrini Thavabalasingham, 13 ans, s’accroche au bras de son père tout en contemplant l’océan qui a détruit leur existence.

La « génération tsunami » tente de retrouver une vie normale
GALLE, Sri Lanka, 15 mars 2005 – Dans un camp de secours d’urgence du district de Galle, dans le Sri Lanka méridional, des enfants jouent sur des balançoires et sur un manège. D’une tente toute proche s’échappent des rires, des chants et les cris d’un autre groupe. Ce camp de secours abrite à présent 62 familles venant d’une communauté de pêcheurs et de commerçants des environs.

Prendre soin des enfants livrés à eux-mêmes après le tsunami
BATTICALOA, (Sri Lanka), 1er mars 2005 – Suba, 14 ans, ne pouvait pas entendre le terrible grondement des vagues géantes qui ont emporté sa mère en ce dimanche fatal de décembre – elle est sourde-muette de naissance. Mais, elle a vu les vagues destructrices et ressenti leur pouvoir. Heureusement, elle a réussi à échapper à la catastrophe.

L’UNICEF aide le « Bébé 81 » à retrouver ses parents
KALMUNAI, Sri Lanka, 16 février 2005 – Le petit Sri Lankais de quatre mois qui avait miraculeusement survécu au tsunami – et qu’on avait appelé par la suite le « Bébé 81 » – a été officiellement remis à ses parents par un tribunal de l’est du pays aujourd’hui. Fous de joie, Jenita et Murugupillai Jeyarajah ont reçu leur fils, Abilasha, des bras d’un médecin dans une salle d’audience où se pressaient spectateurs et journalistes. 

L’enseignement et les jeux aident les enfants à oublier le tsunami
BATTICALOA, Sri Lanka, 7 février 2005 - À Batticaloa, des enfants, pour décrire le raz de marée catastrophique du mois dernier, parlent du « mouvement d’un cobra qui attaque ». Les serpents constituent un danger familier pour les plus jeunes, au Sri Lanka, et les vagues dévastatrices du mois dernier ont rendu tout l’environnement menaçant aux yeux des enfants.

La riposte internationale est formidable mais de nombreux besoins urgents restent à satisfaire
NEW YORK, 20 janvier 2005 - De hauts responsables de l’UNICEF, Dan Toole et Charles Lyons, ont visité le Sri Lanka afin de superviser la distribution de fournitures d’urgence à la suite du tsunami.

Mme Bellamy constate sur place la souffrance des enfants
COLOMBO, Sri Lanka, 3 janvier 2004 - La Directrice générale de l'UNICEF Carol Bellamy est au Sri Lanka, où elle a été témoin direct des souffrances endurées par les rescapés du raz-de-marée, notamment les femmes et les enfants.

Des dizaines de morts et de disparus au Sri Lanka
SRI LANKA, 27 Décembre - Le raz-de-marée catastrophique qui a frappé l'Asie du Sud hier a fait des dizaines de milliers de morts et de disparus au Sri Lanka, l'un des neuf pays affectés par un tremblement de terre de magnitude 9 et le gigantesque raz-de-marée qu'il a provoqué.

Vue d'ensemble de la crise
14 juillet 2004 - Depuis 19 ans, la guerre civile au Sri Lanka a entraîné la mort de plus de 64 000 personnes, hommes, femmes et enfants.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche