Sri Lanka

Les donateurs souhaitent favoriser un avenir meilleur au Sri Lanka en investissant en faveur des enfants

Par Mervyn Fletcher

Vavuniya, au nord du Sri Lanka, 10 octobre 2011- Dans une région qui, jusqu’à récemment, était noyée dans le conflit, on entend résonner le bruit joyeux de rires aigus… C’est un public d’enfants qui réagit avec enthousiasme à la compagnie itinérante « Clowns sans frontières ». La troupe, venue participer à la cérémonie d’ouverture d’une nouvelle école, charme l’assemblée d’enfants avec ses tartes à la crème et ses marionnettes.

VIDÉO (en anglais) : Mervyn Fletcher, de l’UNICEF, fait le point sur une nouvelle école et un nouveau service de maternité qui redonnent espoir aux habitants du nord du Sri Lanka.  Regarder dans RealPlayer

 

La construction du bâtiment ainsi que la journée d’inauguration sont dus à la remarquable générosité du groupe irlandais Cathal Ryan, qui a déjà fait beaucoup de choses ans cette partie du monde. Tout en investissant des millions de dollars des É.-U. dans des installations éducatives et sanitaires au Sri Lanka, l’équipe du groupe continue d’évaluer les futurs projets potentiels au nord du Sri Lanka.

Se dressant comme un phare au milieu d’un paysage désertique, l’école compte 11 salles de classe pouvant accueillir 200 enfants minimum âgés de 6 à 16 ans. Adapté aux enfants, le bâtiment propose un accès à l’eau salubre et à un assainissement décent, ainsi qu’une unité informatique et une bibliothèque.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Sri Lanka /2011/Jayasuriya
Le groupe Cathal Ryan a investi des millions de dollars dans des installations éducatives et sanitaires au Sri Lanka grâce à l’UNICEF et en partenariat avec le Gouvernement sri lankais.

Santé et éducation

Robinsini, treize ans, élève à l’école, a exprimé sa gratitude envers le groupe Ryan, en soulignant les difficultés rencontrées dans le passé. « Nous avons dû déménager plusieurs fois à cause des conflits », a-t-il affirmé. « Mais maintenant, nous sommes fiers. Nous sommes heureux et vous remercions pour cette fantastique école ».

La porte-parole du groupe Cathal Ryan, Danielle Ryan, a parlé de l’avenir du pays, et de la force de son peuple. « Je suis très impressionnée de la manière dont le pays avance et de la place du peuple dans ces avancées », a-t-elle affirmé. « Ils ont une résilience incroyable. Nous essayons de les aider. Nous essayons d’être attentifs à leurs envies. Ils ont l’air satisfaits et j’en suis ravie ».

En plus de l’école, les cinq membres de l’équipe du groupe ont participé à l’inauguration du nouveau service de maternité de l’hôpital de Periyapandivirichchan, près de Vavuniya, qu’ils ont également financé. Le service de maternité profitera à 11 000 femmes et comprend une unité prénatale et post-natale, une salle pour les médecins, pour les sages-femmes, ainsi qu’une salle de consultation.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Sri Lanka /2011/Jayasuriya
Reza Hossaini, représentant de l’UNICEF au Sri Lanka, avec Danielle Ryan et Claudia Ryan, représentantes de Cathal Ryan lors de l’inauguration du service de maternité de l’hôpital de Periyapandivirichchan construit grâce aux fonds de Cathal Ryan.

Bâtir un avenir meilleur

Le représentant de l’UNICEF au Sri Lanka, Reza Hossaini, a insisté sur l’importance de l’investissement en ce qui concerne le futur à long terme du pays. « Si vous désirez un Sri Lanka prospère et pacifique, il faut miser sur les enfants », a-t-il affirmé. « C’est pourquoi en prenant un bon départ et en investissant dans la santé et l’éducation, le développement futur, la prospérité et la paix durable seront favorisés dans le pays ».

Le nord du Sri Lanka porte toujours les stigmates de son passé violent, mais désormais les communautés y reviennent pour refaire leurs vies. Grâce à l’UNICEF et au partenariat avec le Gouvernement, Cathal Ryan investit dans la ressource la plus essentielle du pays : les enfants. Voilà ce qui favorisera l’avenir du pays, une fondation au-delà des briques et du mortier.


 

 

Recherche