En bref: Espagne

L’UNICEF et le FC Barcelone se font champions de l’enfance vulnérable dans une nouvelle expo photo

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0772/Markisz
De gauche à droite : la Directrice générale de Fundació FC Barcelona Marta Segú, le Président du FC Barcelone Joan Laporta, le Directeur de Collecte de fonds et partenariats privés à l’UNICEF Philip O'Brien et le Représentant de l’UNICEF au Swaziland Jama Gulaid annoncent une exposition photographique au Siège de l’UNICEF en montrant le maillot du FC Barcelone.

Par Elizabeth Kiem

NEW YORK, États-Unis, le 11 juin 2009 - Encore auréolé de sa victoire en Ligue des Champions 2009, le Futbol Club Barcelona a inauguré hier une exposition photographique de sensibilisation à l'autre passion de l'équipe : l'existence des jeunes vivant avec le VIH.

VIDÉO : regarder maintenant

Cette exposition de photos intitulée : «  La vie et les espoirs des orphelins et des enfants vulnérables au Swaziland », a été inaugurée au Siège de l’UNICEF à New York par le Président du FC Barcelone Joan Laporta et le Directeur de Collecte de fonds et partenariats privés de l’UNICEF Philip O’Brien.

« Je pense que cela fixe leur propre vision de la contribution qu’ils effectuent dans les programmes qu’ils soutiennent, et que c’est fait publiquement, » a déclaré M. O’Brien. « C’est de leur part une chose très légitime et un très bel acte.»

Les 28 photos – toutes prises par Pep Bonet – montre le travail de l’UNICEF sur le terrain au Swaziland. Elles avaient été exposées pour la première fois en 2007 au Stade Camp Nou à Barcelone.

Un historique de philanthropie

La Fondation du FC Barcelone, qui a une longue histoire d’activité philanthropique, soutient l’UNICEF depuis 2006, date à laquelle le club a consenti à faire don de 1,5 million d’euros (environ 1,9 million de dollars) par an aux programmes de l’UNICEF. Cette alliance a été conclue jusqu’en 2011.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0770/Markisz
Le Président du FC Barcelone Joan Laporta (à gauche) et le Directeur des collectes de fonds et partenariats privés de l’UNICEF Philip O'Brien au Siège de l’UNICEF à New York.

Lors de la conférence de presse à New York, M. Laporta a confirmé que les joueurs de Barcelone continueraient à porter des maillots portant le logo de l’UNICEF jusqu’à la fin de ce partenariat. Il a exprimé l’espoir que le nouveau Président du club, qui devrait prendre ses fonctions en 2010, prolongerait cette alliance avec l’UNICEF.

M. Laporta a aussi annoncé que le succès du partenariat sur deux ans l’avait convaincu d’élargir cet accord en permettant que le financement octroyé par le FC Barcelone soit utilisé sans restrictions de programmation. 

«  On ne fait ce genre de chose que lorsque la confiance règne », dit M. O’Brien, notant que si la contribution du club est significative, l’influence de l’équipe est d’une valeur inestimable. « Il ne me viendrait pas à l’esprit de chiffrer cette relation avec le Barça, » a-t-il ajouté.

Lutter contre le SIDA au Swaziland

La première année de son partenariat avec l’UNICEF, le FC Barcelone a soutenu des programmes au bénéfice des enfants affectés par le VIH et le SIDA au Swaziland, notamment ceux qui figurent dans l’exposition.

Le Swaziland a le taux d’infection au VIH le plus élevé au monde. Plus de 56 000 enfants de ce pays de 1 million d’habitants sont des orphelins du SIDA. Des milliers d’autres ont besoin de soutien, de protection et de traitement. 

En s’engageant à lutter contre le SIDA au Swaziland, le FC Barcelone a investi plus que de l’argent et de la force de conviction.

« Quand on a des amis, quand on reçoit une aide de très loin, les difficultés deviennent plus supportables et on peut y faire face, » a déclaré le Représentant de l’UNICEF au Swaziland Jama Gulaid. « Barcelone ne s’est pas contenté d’envoyer une aide financière, une délégation du club est aussi venue voir les réalités auxquelles sont confrontés les enfants au Swaziland. »

« Cela nous touche profondément »

Dans cette délégation se trouvait M. Laporta qui, lorsqu’on lui a demandé quelles étaient ses impressions de l’exposition photographique, s’est montré visiblement ému.

« Lorsque je vois ces images, je me rappelle mon expérience personnelle au Swaziland, » a-t-il indiqué. C’est vraiment une bonne chose de se rappeler que nous contribuons à aider ces enfants. Cela nous touche profondément. »

Ces photos seront exposées au siège de l’UNICEF jusqu’à la fin du mois d’août.


 

 

Vidéo (en anglais)

Le 10 juin 2009 : la correspondante de l’UNICEF Elizabeth Kiem évoque l’exposition photographique inaugurée à l’UNICEF par le Futbol Club Barcelona.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche