Somalie

Des déficits de financement pourraient menacer l'aide humanitaire en Somalie

Image de l'UNICEF
© ONU Somalie/Deghati
Un enfant malnutri reçoit du Plumpy'nut, un aliment thérapeutique, sur un site où se déroule un programme alimentaire, à Bossaso, en Somalie.

NEW-YORK, États-Unis, 21 octobre 2009 - Les responsables de l'UNICEF craignent que les déficits de financement  ne compromettent les activités de l'aide humanitaire qui sont nécessaires de toute urgence en Somalie pour environ 3,6 millions de personnes dont 1,4 million touchées par une grave sécheresse et environ 1,5 million qui ont été déplacées principalement par les combats.

 AUDIO:  écouter maintenant

Les responsables de l'UNICEF redoutent que l'actuelle situation en Somalie n'ait des conséquences durables pour la société somalienne. Les enfants continuent à payer le prix du conflit et beaucoup d'entre eux n'ont pas accès aux prestations les plus élémentaires. Les combats ont tué de nombreux enfants. Beaucoup sont recrutés pour se battre.

Outre les traumatismes provoqués par le conflit, les enfants de Somalie sont confrontés à d'innombrables difficultés concernant des secteurs qui vont de l'enseignement à la santé et à l'assainissement. La scolarisation dans l'enseignement primaire est l'une des plus faibles du monde.

L'eau salubre est également rare. Seulement 29 pour cent de la population a accès à de l'eau salubre et la sécheresse aggrave aujourd'hui la situation.

La nutrition continue à être une préoccupation essentielle avec un enfant sur cinq souffrant de malnutrition sévère et un sur vingt de malnutrition aiguë et en danger de mort faute d'un traitement adapté.

L'aide humanitaire se poursuit sans interruption
 
Malgré l'insécurité, les circonstances imprévisibles et les attaques contre les installations, le matériel et les fournitures de l'ONU et des ONG, l'UNICEF s'efforce d'apporter d’améliorer la vie des enfants et des femmes de Somalie. L'amélioration ou le maintien des niveaux de nutrition dans certaines parties de la Somalie sont principalement attribués aux interventions humanitaires.

Des programmes dans le Puntland et le Somaliland se poursuivent sans interruption et les programmes dans les zones centrales et du sud continuent en dépit de certains retards dans la livraison des fournitures. L'UNICEF a aussi progressivement généralisé les programmes de traitement pour les enfants modérément et sévèrement malnutris dans l'ensemble de la Somalie.

Image de l'UNICEF
© ONU Somalie/Deghati
Un enfant est pesé dans un centre thérapeutique de jour de Bossaso, en Somalie.

Le programme de l'UNICEF destiné à prévenir la malnutrition a déjà atteint plus de 132 000 enfants de moins trois ans à haut risque. A Jowhar, où les installations et les dépôts de l'UNICEF ont été pillés et la distribution d'un nouveau produit alimentaire prêt à l'emploi, Plumpy'doz, a été interrompue, l'UNICEF s'efforce de distribuer des suppléments nutritionnels moins vulnérables au pillage.

Se préoccuper des soins de santé et de l'enseignement

L'UNICEF s’efforce également d’intervenir face à des préoccupations essentielles de santé en procurant des médicaments, des vaccins et des fournitures indispensables à plus de 250 établissements pour les mères et les enfants et à 540 dispensaires, garantissant l'accès aux soins de santé primaires à environ 2,5 millions de personnes chaque année. Plus d'un million d'enfants de moins de cinq ans et plus de 800 000 femmes en âge d'avoir des enfants ont été touchés durant la première phase des Journées de la santé de l'enfant qui se sont achevées en juin. Ils ont reçu un ensemble de prestations médicales à impact élevé comprenant des vaccinations, des comprimés pour la purification de l'eau et des tests nutritionnels.

En outre, plus de 900 000 personnes bénéficient actuellement de l'aide de l'UNICEF pour faire fonctionner, gérer ou réparer environ 1700 dispositifs de distribution d'eau.

L'activité  humanitaire se poursuivra

L'UNICEF joue également un rôle essentiel en permettant aux écoles et aux enseignants à aider à maintenir le système éducatif du pays dans un état opérationnel. Quasiment tout le matériel scolaire des écoles primaires et les manuels sont obtenus grâce à l'aide de l'UNICEF.

Travailler en Somalie n'a jamais été aussi difficile avec des attaques directes visant les installations de l'ONU, leurs installations et même les fournitures humanitaires mais les responsables d'UNICEF Somalie soulignent que l'activité humanitaire pour les enfants et les femmes se poursuivra malgré les difficultés. 


 

 

Audio (en anglais)

La Représentante de pays d'UNICEF Somalie Rozanne Chorlton s'entretient de la crise en Somalie et des déficits de financement de l'aide humanitaire dans ce pays.
AUDIO écouter

Recherche