En bref : Sierra Leone

Amener les écoles communautaires aux enfants dans la Sierra Leone rurale

Image de l'UNICEF
© UNICEF Sierra Leone/2005
Un groupe de jeunes écoliers dans la Sierra Leone rurale.

DISTRICT DE BOMBALI, Sierra Leone, 30 décembre 2005 – Une bonne partie des infrastructures éducatives de Sierra Leone ont été détruites par la guerre civile de 11 ans et les droits à l’éducation d’un grand nombre d’enfants ont été violés durant le conflit. Une fois la guerre terminée, ces enfants dont on avait bafoué les droits se sont inscrits à l’école – alors qu’ils sont devenus grands – ne laissant pas de place pour les plus jeunes.

On estime qu’en Sierra Leone environ 375 000 enfants, surtout des filles, vivant dans des communautés reculées pauvres, demeurent encore sans accès à l’éducation, ce qui est proche de 60 pour cent des enfants d’âge scolaire.

Afin de ramener ces enfants à l’école, en particulier les plus jeunes, qui ont des difficultés à parcourir de longues distances, l’UNICEF, en partenariat avec le Ministère de l’Éducation et le Mouvement mondial en faveur des enfants, travaille avec des communautés locales pour installer dans ces zones des écoles peu coûteuses et soucieuses des enfants.

« C’est une nouveauté qui est parvenue jusqu’à notre communauté » a dit le Chef Sullay Turay, qui dirige la communauté Rorinka, dans le District de Bombali. « Nos jeunes enfants peuvent à présent aller en classe sans attendre d’avoir l’âge de dix ans pour être en mesure de marcher jusqu’à l’école la plus proche. Effectivement, c’est du développement ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF Sierra Leone/2005
Une école pour de jeunes enfants qui est terminée. Elle devrait servir de modèle à toutes les écoles communautaires des zones rurales de Sierra Leone. Une bonne partie des infrastructures éducatives ont été détruites au cours de la guerre civile.

Quelque 19 000 enfants, dont la moitié sont des filles, vont profiter de la construction des 400 premières écoles communautaires conçues pour les élèves de la première à la troisième année. Les salles de classe d’une seule pièce ont été conçues pour avoir différentes fonctions et pour être utilisées par la communauté tout entière.

À la longue, toutes les écoles communautaires seront transformées en suivant ce modèle. Il est prévu de créer 1 300 écoles communautaires de ce type dans le pays d’ici 2007.
L’UNICEF et ses partenaires fournissent également du matériel pédagogique et scolaire essentiel, ainsi que de la formation pour les enseignants et le personnel.

En novembre 2004, on a achevé la formation de base d’un groupe de 57 enseignants, où on a abordé des questions telles que la prévention du VIH/SIDA, l’égalité entre les sexes et les droits de l’homme. La plupart des membres de ce groupe n’avaient jamais bénéficié d’une telle formation. « Nous savons à présent en quoi consiste l’enseignement  – il s’agit d’obtenir le meilleur de chaque enfant, sans les battre », a dit un enseignant.

Dans les trois prochaines années, 3 000 autres enseignants vont être formés.

Dans des pays qui sortent d’un conflit comme la Sierra Leone, la construction pour les enfants d’écoles accessibles et durables constitue une étape déterminante dans l’aide apportée à la reconstruction de son système éducatif sinistré.


 

 

Recherche