Fédération de Russie

L'UNICEF applaudit la creation du poste de médiateur pour les droits de l'enfant au niveau national

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2008/Kochineva
Alexei Golovan, nouvellement nommé médiateur pour les droits de l'enfant par le Président de Russie.

MOSCOU, Russie, 23 octobre 2009 – Alexei I. Golovan a été nommé au poste nouvellement créé de médiateur pour les droits de l'enfant au niveau national en Russie. Le Président russe Dmitry Medvedev, dans un cadeau à tous les enfants de Russie a signé le décrêt  le 1er septembre 2009, également connu comme le « Jour de la connaissance » en Russie, date où débute traditionnellement l'année scolaire.

L'UNICEF accueille de tout coeur la décision du gouvernement Fédéral de réviser le projet de loi confirmant le mandat de médiateur des droits de l'Enfant (établi par ordre présidentiel en septembre dernier).

La création de la position de médiateur des droits de l'enfant au niveau fédéral est un élément important dans l'accomplissement des obligations du Gouvernement russe de protéger les droits de l'enfant conformément à la Convention sur les droits de l'enfant. Il est hautement symbolique que cet événement ait lieu pour le 20ème anniversaire de l'adoption de la Convention.  

Par cette décision, la Russie rejoint le  groupe des pays en pointe ayant nommé un médiateur au niveau national et a également montré aux autres pays  le bon exemple à suivre.

Une meilleure protection pour les droits de l'enfant

« La nomination d'un médiateur des Droits de l'enfant constitue un pas en avant significatif et arrive  à point nommé, » a déclaré Bertrand Bainvel, le Représentant de l'UNICEF dans la Fédération de Russie. « L'expérience internationale prouve que l'institution de médiateurs des droits de l'enfant garantit l'attention portée à une meilleure protection des droits de l'enfant au plus haut niveau politique, et une résolution plus efficace des cas critiques. »

« On constate dans les pays où un médiateur  national des droits de l'enfant a été institué, que les droits de l'enfant sont mieux protégés, que les intérêts des enfants sont pris en compte dans les décisions les concernant et que les politiques concernant l'enfant sont appuyées par un financement approprié. Il est essentiel que l'indépendance du médiateur des droits de l'enfant soit garantie et  totale. »

Les médiateurs des droits de l'enfant en Russie sont des partenaires de longue date del'UNICEF. En 2005, l'Association des médiateurs des droits de l'enfant a été remise sur pied, avec le soutien de l'UNICEF, dans 24 régions russes (aux niveaux régionaux et municipaux).

Citer en exemple mondial

Le médiateur travaille en coopération avec les autorités locales et fédérales, réalise l'évaluation indépendante et le suivi des droits de l'enfant et représente les intérêts des enfants devant la cour de justice. Il contribue au développement et à l'avancement de politiques et de législations appropriées.

L'Association russe des médiateurs des droits de l'enfant est désignée internationalement comme un bon exemple par l'UNICEF. L'établissement au niveau fédéral du poste de médiateur pour les droits de l'enfant devrait renforcer les activités réalisées par l'Association russe des médiateurs. 

 


 

 

CRC @ 20


La Convention sur les
droits de l'enfant a
20 ans

Tous les droits,
pour tous les enfants

(Site Web en anglais)

Recherche