En bref: Philippines

Appels de fonds et interventions humanitaires

Les mises à jour pour les appels de fonds et les interventions humanitaires ne sont publiées qu'en anglais.

L'UNICEF réclame 3,5 millions de dollars É-U. pour satisfaire aux besoins urgents des enfants et des femmes affectés par les inondations dans le centre de Mindanao

Des actions essentielles sont requises d'urgence pour la survie des 522 000 enfants victimes des inondations.  Dans les centres d'évacuation, des décès liés aux diarrhées au sein de la population touchée ont été enregistrés en raison de la congestion, du manque de nourriture et de systèmes de distribution d'eau et d'équipements sanitaires inappropriés. Ces conditions nécessitent une réaction rapide afin de prévenir le développement des maladies hydriques et de la malnutrition ches les enfants de moins de cinq ans.

Le finanement entier permettra de garantir que les femmes et les enfants vulnérables : auront accès aux soins médicaux qui offrent des services comme l'adminstration de vaccins et la distribution de compléments de micronutriments en poudre (MNP), de gellules de vitamine A, de sels de réhydratation orale (SRO) et de comprimés vermifuges pour lesenfants entre 6 et 59 mois ; qu'ils recevront de l'eau salubre dans les centres d'évacuation, au moyen de réservoirs et à la distributin de comprimés de purification de l'eau, de trousses d'hygiène et de jerrycans ; qu'ils bénéficieront également d'un soutien psychosocial dan les espaces Amis des enfants tout nouvellement établis ; qu'ils reprendront leur éducation dans des espaces d'apprentissage temporaires et/ou qu'ils se verront distribuer du matériel scolaire.

La demande de financement dans le cadre de cette Action humanitaire révisée (HAU) est en accord avec Le rapport de l'UNICEF sur L'Action humanitaire pour les enfants 2011 (HAC) et mis à jour à mi-année et compris dans le Plan d'action humanitaire inter-agences pour les Philippines (HAP).  Le HAU souligne également les besoins prioritaires pour les trois prochains mois (juillet à septembre).

HAU - UNICEF Philippines - 13 juillet 2011
[pdf en anglais]

 

L’UNICEF lance un appel de fonds de 1,1 million de dollars pour répondre aux besoins urgents des enfants et des femmes affectés par le typhon Megi

Le 18 octobre 2010, le typhon Megi de catégorie 5 (baptisé Juan aux Philippines) a balayé l’archipel. Selon le Conseil national de gestion et de réduction des risques liés aux catastrophes (NDRRMC), plus de 2 millions de personnes, dont près de 40 pour cent d’enfants, ont été affectés dans six régions de l’île de Luzon, située au nord du pays. Selon cette même source, 31 décès ont été enregistrés et 148 954 foyers et 736 écoles ont subi des dégâts. La région nord de Luzon, considérée comme le « grenier à pain » des Philippines, a perdu environ 80 % de ses récoltes. Étant donné que cette province dépend principalement de sa production agricole, il faut s’attendre à une forte baisse du revenu des familles due à une perte d’au moins 50 à 70 pour cent de la récolte de riz pour la saison. Cela aura de lourdes conséquences sur le bien-être des enfants. Le gouvernement a identifié, parmi les besoins prioritaires, l’alimentation et le logement. Les efforts dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène sont aussi essentiels pour prévenir l’apparition de maladies. Parmi d’autres besoins urgents, on peut citer la remise en état des bâtiments scolaires et des centres d’apprentissage pour jeunes enfants, ainsi que leur remplacement par des structures qui résistent mieux aux catastrophes, étant donné que la province d’Isabela, et notamment les villes côtières, est particulièrement exposée aux typhons.

L’UNICEF s’est allié au gouvernement et à d’autres partenaires pour répondre aux besoins les plus pressants des enfants et des femmes affectés dans les domaines de la santé, de la nutrition, de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, de l’éducation et de la protection de l’enfant. En tant que coordinateur des groupes sectoriels (clusters)Nutrition, WASH (eau, assainissement et hygiène), Éducation, des groupes de TIC et sous-chef de file de la Protection de l’enfant, l’UNICEF joue un rôle fondamental en assurant la coordination des opérations de secours. Du matériel est rassemblé pour apporter de l’aide en matière de santé, de nutrition, d’eau, d’hygiène et d’assainissement, de protection de l’enfant et d’éducation dans toutes les régions touchées. Des tentes, des trousses de secours de base, et des modules de purification d’eau et d’hygiène sont en cours d’acheminement dans les zones prioritaires. L’accès aux trois villes les plus touchées et les plus isolées de Palanan, Divilican et Maconacon est difficile car il n’est possible, à l’heure qu’il est, que par hélicoptère, petit avion ou par bateau.

Une somme de 1,1 million de dollars sera requise pour répondre aux besoins humanitaires des enfants et des communautés, ainsi que pour soutenir les efforts de reconstruction dans les zones affectées par le typhon Megi

L’UNICEF Philippines souhaite exprimer sa gratitude à tous les donateurs dont le soutien ininterrompu permet à l’UNICEF de répondre aux besoins humanitaires des enfants et des femmes les plus vulnérables aux Philippines.

HAU - UNICEF Philippines - 8 novembre 2010
[pdf en anglais]

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Recherche