En bref: Philippines

La campagne de vaccination est destinée à empêcher une réapparition de la polio aux Philippines

Image de l'UNICEF
© UNICEF Philippines/2005/Carreon
Dans la Région autonome du Mindanao musulman, aux Philippines, des agents de santé font du porte à porte afin de vacciner contre la polio plus de 600 000 enfants.

Par Alexis Rodrigo

TAWI-TAWI, Philippines, 13 octobre 2005 – Il n’y a plus de polio depuis l’an 2000 aux Philippines, qui font tout leur possible pour que cette situation se prolonge, alors que la maladie a frappé plus de 200 enfants en Indonésie, un pays voisin.

Soucieux d’éviter que le virus ne contamine à nouveau le pays, le Département de la Santé des Philippines, bénéficiant du soutien de l’UNICEF et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a entrepris une campagne de vaccination.

« La polio est un virus qui aime voyager », a déclaré le Représentant de l’UNICEF aux Philippines, Nicholas Alipui. « Tant que le virus se trouve quelque part dans le monde, il est impossible que les enfants philippins soient réellement débarrassés de la polio ». Le fait d’empêcher une réapparition de la polio dans le pays constitue une étape essentielle vers le but final de l’éradication.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Philippines/2005/Carreon
Pour les enfants de la Région autonome du Mindanao musulman, le risque d’être contaminé par le virus de la polio est élevé en raison de l’isolement, de la pauvreté et de la faible couverture vaccinale dans cette région.

Cibler les points d’entrée possibles

La campagne a été lancée à la fin du mois de septembre, et elle est fortement concentrée sur la Région autonome du Mindanao musulman et sur Zamboanga City – deux secteurs à proximité de l’Indonésie, qui sont considérés comme des points d’entrée possibles du virus. Cette Région autonome, l’une des zones les plus pauvres des Philippines, possède en outre la plus faible couverture vaccinale du pays et elle est touchée par un conflit armé, qui se poursuit actuellement.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Philippines/2005/Carreon
La vaccination est essentielle pour que les enfants philippins et ceux d’autres pays soient immunisés contre la polio.

Profitant du cessez-le-feu, on se propose de vacciner grâce à cette campagne 650 000 enfants – 95 pour cent des enfants de la Région – et de détecter tous les cas de polio éventuels, aux stades les plus précoces possibles. L’UNICEF a fourni 170 000 dollars US pour l’approvisionnement en vaccins oraux contre la polio, la formation des vaccinateurs et le suivi de l’opération.

« Si la polio apparaissait ici, aux Philippines, en provenance de l’extérieur, cela constituerait un échec majeur pour le système de santé et aussi pour tous les efforts effectués dans le pays », a déclaré le Représentant de l’OMS aux Philippines, le Docteur Jean-Marc Olivé.


 

 

Vidéo (en anglais)

13 octobre 2005 :
Kun Li, correspondant de l’UNICEF, décrit la campagne de vaccination contre la polio aux Philippines, dont le but est d’éviter que la polio fasse sa réapparition dans le pays.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Recherche