En bref: Pérou

Au Pérou, les candidats aux présidentielles s’engagent à « Voter pour les Enfants »

Image de l'UNICEF
© La Republica daily
Gustavo Romero Velarde, 17 ans (deuxième à gauche), espère, avec d’autres jeunes, convaincre les électeurs et les candidats aux présidentielles du Pérou à faire du droit des enfants une priorité.

Par Elsa Úrsula

LIMA, Pérou, 26 avril 2006 – Gustavo Romero Velarde, 17 ans, a vu dans les élections présidentielles qui se sont déroulées en début du mois l’occasion d’améliorer la vie des enfants dans son pays. Au cours d’une rencontre très médiatisée avant le vote du 9 avril, Gustavo et 20 de ses pairs ont rencontré les six principaux candidats et leur ont demandé que les hommes politiques et les électeurs inscrivent la question des droits de l’enfant en bonne place dans leur programme.

L’initiative Vota por La Niñez (« Voter pour les enfants ») a organisé un forum avec les candidats pour encourager les électeurs à voter pour celui qui proposerait le programme le plus favorable aux enfants. Les médias ont couvert la conférence, et les électeurs ont pu voir les candidats s’engager par écrit à faire respecter les droits de l’enfant au Pérou.

Les enfants fixent les objectifs

« Après avoir discuté, nous avons inscrit les droits que le gouvernement, la famille et la société dans son ensemble, respectent le moins », a dit Gustavo, citant les secteurs dans lesquels les droits des enfants sont compromis, protection contre les abus sexuels, par exemple, ou l’accès à l’éducation, le droit du travail et une nutrition adaptée à leurs besoins.

« J’étais très fier de savoir que dans chacun de mes mots, on retrouvait la voix des milliers d’enfants et de jeunes qui, comme moi,  se battent pour construire un meilleur pays, » a-t-il ajouté.

Malgré leur enthousiasme, les jeunes militants n’avaient aucune idée de ce que serait la réaction des candidats. « L’un d’entre eux dit, ‘ Quoi ? C’est tout ce que vous voulez?’ , se rappelle Gustavo. En fait, si ces objectifs de base étaient atteints nous serions largement satisfaits. Plus tard nous pourrons faire encore mieux. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF Peru/2006/Úrsula
Un représentant du parti de l’APRA rencontre un groupe de jeunes Péruviens au cours de la campagne Voter pour les Enfants, qui a mis en avant les droits des enfants durant les élections présidentielles au Pérou.

Le soutien du public est total

Les Péruviens ont commencé à s’intéresser à la campagne Voter pour les Enfants lorsqu’ils ont vu à la télévision les enfants débattre avec les candidats aux présidentielles.  « Je pense qu’ils étaient surpris de voir des filles, des garçons et des adolescents discuter avec eux, exposer leurs soucis et exiger des réponses concrètes, » dit Gustavo.

A un arrêt de bus, des gens qui ont reconnu Gustavo se précipitent pour lui serrer la main. Une femme s’approche de lui, et lui dit d’un ton joyeux : « Tu es le jeune de Voter pour les Enfants. Je voterai pour vous tous. C’est le seul moyen que notre pays avance. » 

La campagne et ses idéaux ont bénéficié du soutien total du public. « J’ai eu le sentiment que nous avions touché la conscience des citoyens, a dit Gustavo, tout le pays sait qu’ils ont promis de mettre en pratique ce que nous avons demandé. De fait, il nous faut maintenant veiller à ce que les candidats respectent leurs promesses, pas seulement nous les jeunes, tous les citoyens ».

Le jour des élections, aucun candidat n’a obtenu les 50 pour cent de votes nécessaires pour être élu président. Un second tour est prévu dans les semaines à venir.


 

 

Recherche