En bref: Pérou

Toute une culture menacée d’extinction par l’hépatite B

Image de l'UNICEF
© UNICEF Peru/2005/Sengo Perez
Une jeune fille candoshi qui porte sa soeur.

LIMA, 13 juin 2005 – L’UNICEF, en collaboration avec le Ministère de la santé du Pérou, a lancé une campagne de vaccination pour mettre fin, dans le secteur de l’Amazone supérieur, à une épidémie d’hépatite B qui risque d’exterminer deux groupes autochtones, les Candoshis et les Shapras. Ces deux groupes vivent dans un isolement relatif vis-à-vis du monde extérieur et ils ont conservé une culture riche et ancienne.

Lorsque la campagne a démarré en 2003, l’épidémie d’hépatite B avait déjà touché 49 communautés et 3 000 personnes étaient atteintes chez les Candoshis et les Shapras. L’un des meilleurs moyens de mettre un terme à la flambée épidémique est de vacciner les nouveau-nés dans les 24 heures qui suivent leur naissance, et d’administrer aux bébés des doses jusqu’à l’âge de six mois.

Pour atteindre cette région reculée où vivent les deux groupes ethniques, l’équipe de l’UNICEF doit entreprendre un voyage d’au moins deux jours et demi depuis Lima jusqu’à la ville de San Lorenzo, puis effectuer un périple supplémentaire afin d’arriver jusqu’aux candoshis et aux shapras. La campagne est d’autant plus délicate que presque toutes les naissances ont lieu à domicile au sein de communautés géographiquement isolées.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Peru/2005/Sengo Perez
Un bébé candoshi en train d’être vacciné contre l’hépatite B.

« Nous avons formé un Candoshi, un homme d’ici » explique le représentant de l’UNICEF au Pérou, Andres Franco. « Il a démontré qu’il était l’homme clé de la campagne. Il connaît la population, la langue, est il est convaincu que c’est la solution pour sauver son peuple de l’extinction. Nous lui avons expliqué avec des chiffres que si nous n’agissons pas maintenant, dans 10 ans sa communauté aura disparu. »

L’UNICEF fournit également un réseau de chaîne du froid essentiel, avec sept postes de vaccination équipés de réfrigérateurs solaires, et neuf bateaux à moteur utilisés pour acheminer les vaccins et assurer le transport des agents sanitaires. Grâce à des études anthropologiques, l’UNICEF a appris que ces communautés aux traditions fortes sont particulièrement disposées à accepter des vaccinations. Elles sont prêtes à changer leurs habitudes et coutumes afin d’éviter d’être infectés par cette maladie mortelle.

Depuis le début de la campagne, sur 298 nouveau-nés, 245 ont été vaccinés dans les 24 heures qui ont suivi leur naissance – soit près de 82 pour cent.  Quatre-vingt trois agents sanitaires supplémentaires ont été formés afin de signaler les grossesses aux centres médicaux et d’enseigner la prévention de l’hépatite B aux communautés.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Peru/2005/Sengo Perez
Les agents sanitaires doivent se déplacer par bateau afin d’apporter des vaccins aux enfants autochtones dans les régions isolées de l’Amazone.

En juin 2005, le Gouvernement finlandais a fait en faveur de l’UNICEF deux dons sans précédent d’un total de près de 11,7 millions de dollars. Ces dons sont destinés à améliorer le niveau de vie de certains des enfants les plus pauvres et les plus exclus du monde – notamment les Candoshis et les Shapras.

Menée en collaboration avec le Ministère de la santé, la campagne a comme objectif de permettre à une nouvelle génération de candoshis et de shapras d’être débarrassés de l’hépatite B. « Le don finlandais va vraiment nous donner les moyens d’aider davantage d’enfants autochtones dans le secteur de l’Amazone », a souligné M. Franco. « Ce sont les aides les plus importantes jamais consenties à l’UNICEF dans la région, et environ 100 000 enfants vont en bénéficier. »


 

 

Vidéo (en anglais)

13 juin 2005 :
le correspondant de l’UNICEF, Bibiana Meltzer, décrit la campagne de vaccination contre l’hépatite B de l’UNICEF. Cette campagne est menée afin de protéger les enfants autochtones candoshis et shapras de la région de l’Amazone supérieur.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes :
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Vidéo (en anglais)


13 juin 2005 :
Entretien avec le Représentant de l’UNICEF au Pérou, Andres Franco, au sujet de la campagne de vaccination contre l’hépatite B.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes :
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Recherche