Portraits de l’UNICEF

Vendela Thommessen

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ97-0021/NOORANI
Vendela Thommessen visite le village de Manikganj (Bangladesh) en 1997.

L’actrice et mannequin de renommée internationale Vendela Thommessen est devenue ambassadrice itinérante de l’UNICEF le 8 mai 1996. Elle se concentre essentiellement sur la question cruciale de l’éducation des filles. « Je suis ravie de mon nouveau rôle au sein de l’UNICEF, qui me permettra de parler aux jeunes de l’importance de l’éducation et de la maternité », a-t-elle déclaré lors de sa nomination.

Voir l’UNICEF en action

Vendela Thommessen soutient activement l’UNICEF depuis 1993, année où elle participa à une série de manifestations commémorant la Journée de l’enfant africain à New York. En 1997, elle entreprit sa première mission pour l’UNICEF et se rendit au Bangladesh et en Inde où elle rencontra des responsables gouvernementaux et visita divers projets, dont l’ashram Mukhti à New Delhi, un centre de réinsertion et de formation professionnelle pour enfants arrachés à la servitude.

Vendela Thommessen se rendit en Bolivie en 1999 et au Népal en 2000. Elle prit part au lancement, par le président bolivien, d’un système d’assurance maladie de base qui permettra de lutter contre les problèmes de mortalité infantile et maternelle.  Vendela Thommessen visita  également des projets visant à réduire la malnutrition enfantine et à promouvoir l’alphabétisation des femmes. Au Népal, elle s’occupa tout particulièrement de l’éducation des filles et alla voir un projet soutenu par l’UNICEF sur la maternité sans risque ainsi que des programmes parascolaires centrés sur l’enfant.

Entre deux voyages, Vendela Thommessen consacre une grande partie de son temps à soutenir une série de projets de collecte de fonds et d’activités de plaidoyer pour l’UNICEF, tant en Europe qu’aux Etats-Unis.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ97-0015/BARNELA
Vendela Thommessen joue avec une fillette dans une école primaire de New Delhi (Inde) en 1997.

A l’écoute des enfants

Alors qu’elle participait aux manifestations organisées à l’occasion de la Session extraordinaire des Nations Unies consacrée aux enfants en mai 2002, Vendela Thommessen s’exprima sur ses activités pour le compte de l’UNICEF.

« Il est important d’être à l’écoute des enfants, déclara-t-elle. Lorsqu’on les écoute, on apprend très souvent que ce qu’ils veulent, ce dont ils ont besoin, est très différent et parfois même plus important que ce que les adultes décident à leur place. C’est pourquoi la Session extraordinaire consacrée aux enfants est si intéressante. Les Nations Unies ont décidé non seulement de parler aux enfants mais aussi de les écouter. On peut s’attendre à des changements importants suite à cela.

« Au Népal, j’ai visité un village où, en deux ans, les écoliers avaient réussi à persuader pratiquement toute la communauté d’installer des latrines. Les enfants ont expliqué aux parents que cela pouvait aider à sauver des vies et ils ont réussi à faire passer le message. C’était impressionnant. »

Vendela Thommessen a l’intention de collaborer étroitement avec le Comité norvégien de l’UNICEF et avec le bureau de l’UNICEF au Népal afin de réunir des fonds pour eux.

Un modèle dans la vie

Née en Suède, Vendela Thommessen a été découverte par l’agence de mode Eileen Ford quand elle avait treize ans. Après ses études, elle partit vivre en Italie pour poursuivre une brillante carrière internationale de mannequin. Elle représenta entre autres Elizabeth Arden et Revlon. En juin 1997, elle fit ses débuts au cinéma dans le rôle de Nora Fries aux côtés d’Arnold Schwarzenegger, dans Batman et Robin. On peut la voir également dans le remake de A nous quatre produit par Disney et dans plusieurs feuilletons télévisés, y compris Murphy Brown, The Larry Sanders Show et Les Muppets.


 

 

Recherche