En bref: Paraguay

Les agents sanitaires ont pour objectif de vacciner 30 millions de personnes en Amérique latine et aux Caraïbes

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Au Paraguay, un garçon se fait vacciner contre les maladies de l’enfance lors de la Semaine 2009 de la vaccination dans les Amériques.

Par Thomas Nybo

MARISCAL ESTIGARRIBIA, Paraguay, 5 mai 2009 – Une intervention massive est en cours pour la vaccination de 30 millions de personnes dans 44 pays et territoires de l’hémisphère occidental.

 VIDÉO: regarder maintenant

Elle a récemment démarré conjointement avec la septième semaine annuelle de la vaccination dans les Amériques – du 25 avril au 2 mai – dont le lancement a donné lieu à des manifestations dans la région sud-américaine du Chaco, le long de la frontière entre l’Argentine, la Bolivie et le Paraguay.

Le Président du Paraguay, Fernando Lugo, s’est rendu à Mariscal Estigarribia, où il a déclaré qu’il était symbolique que les trois pays conjuguent leurs efforts pour sauver des vies. « Je savais que des maladies comme la dengue et le choléra n’avaient pas de frontière. Comme c’est beau que nous puissions briser les frontières pour travailler ensemble, » a-t-il dit.

La vaccination en tant qu’« affaire de famille »

En coopération avec l’UNICEF, les 35 pays membres de l’Organisation panaméricaine de la santé, ainsi que neuf territoires, ont coordonné leurs stratégies et leurs logistiques locales pour l’initiative de vaccination de cette année.

Ils ont rappelé, en insistant sur ce point, que la vaccination était une « affaire de famille » – non seulement essentielle pour éviter la mort des enfants, mais aussi pour protéger les adolescents, les adultes et des citoyens plus âgés.

La protection des travailleurs sanitaires en Amérique latine et dans les Caraïbes a constitué un autre thème. En effet, ces agents travaillent dans des zones à risque élevé alors que leurs taux de vaccination contre l’hépatite B, la grippe, la rougeole et la rubéole sont historiquement bas.

« Encore des actions à mener »
Le Directeur régional de l’UNICEF pour l’Amérique latine et les Caraïbes, Nils Kastberg, a fait observer que la plupart des pays de la région avaient combattu pour leur indépendance il y a 200 ans de cela et qu’ils attachaient une grande importance à leur souveraineté nationale. M. Kastberg a invité à faire vacciner tous les jeunes enfants de la région, la « génération du bicentenaire », dans les 18 prochains mois.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Lors de la Semaine de la vaccination, un enfant reçoit un vaccin oral contre la polio au cours d’une des manifestations organisées au Paraguay et dans d’autres pays de la région, qui ont souligné que la vaccination était une « affaire de famille ».

« Existe-t-il un plus bel acte de souveraineté que celui de protéger tous ses concitoyens ?  La vaccination constitue une  partie de cette protection de la génération du bicentenaire » a-t-il déclaré, ajoutant qu’il y avait eu dans les Amériques des réalisations impressionnantes concernant l’éradication et l’élimination de la maladie.

« Mais nous avons encore des actions à mener en matière de niveau de couverture vaccinale, » a poursuivi M. Kastberg. « En général, dans tous les pays d’Amérique latine et des Caraïbes, 44 pour cent des communes n’atteignent pas l’objectif d’une couverture de 95 pour cent avec trois doses de vaccin contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos. Et il nous faut changer ça. »

D’autres manifestations internationales, associées à la semaine de la vaccination ont eu lieu le long des zones frontières entre les États-Unis et le Mexique, El Salvador et le Honduras, la Colombie et le Brésil, et le Pérou, la Bolivie et le Chili.


 

 

Vidéo (en anglais)

26 avril 2009 : le correspondant de l’UNICEF, Thomas Nybo, rend compte de la septième semaine annuelle de la vaccination dans les Amériques. Le lancement de la campagne a été l’occasion de célébrations au Paraguay.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Le correspondant de l’UNICEF, Thomas Nybo, raconte l’histoire d’Estela Gonzalez, une mère qui a amené ses enfants se faire vacciner dans le cadre de la semaine de la vaccination dans les Amériques.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche