Pakistan

Au Pakistan, l'art et les marionnettes apportent joie et soulagement chez les enfants rescapés du séisme

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Les enfants touchés par le tremblement de terre au nord du Pakistan sont encouragés à monter des spectacles de marionnettes pour surmonter leur traumatisme.

Par Kitty Logan

BALAKOT (Pakistan), 9 mars 2006 – Ici même, au Nord du Pakistan, les enfants de Balakot ont enduré d'énormes souffrances. D'abord il y a eu le tremblement de terre d'octobre dernier dans lequel ont péri plus de 80 000 personnes et qui a fait des millions de sans-abri dans la région. Ensuite, il y a eu l'hiver glacial et les conditions de vie précaires dans des campements pour réfugiés.

Cependant, avec l'arrivée prochaine du printemps, la vie est plus qu'une simple question de survie. Le moment est venu de faire à nouveau sourire les enfants.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Des enfants regardent un spectacle de marionnettes dans le centre pour enfants soutenu par l’UNICEF, à Balakot (Pakistan). Ce spectacle est non seulement distrayant mais aussi éducatif car il leur enseigne les notions élémentaires d'hygiène.

Nasreen, 9 ans, a été un des témoins directs de toutes les horreurs du séisme. Elle et sa famille ont fui leur village dévasté, dans les montagnes, et ont dû marcher longtemps dans la région avant de trouver un abri. Dans le camp où ils se trouve aujourd'hui,
Nasreen passe la plupart de son temps au centre pour enfants soutenu par l'UNICEF. Celui-ci abrite un projet-pilote conçu par l'UNICEF et réalisé par Masquad, son partenaire. Il a pour but d'aider les jeunes rescapés à gérer leur stress.

«Il leur faudra beaucoup de temps avant de se remettre d'un tel traumatisme, fait remarquer Mahwish Shaukat,  Responsable de projet. Progressivement, nous les encourageons à s'exprimer et à révéler leurs sentiments.»

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Le spectacle de marionnettes sera bientôt présenté au public, ce qui apportera rire et gaîté aux autres enfants rescapés du séisme.

Rayon de soleil

Un des moyens pour les enfants d'exprimer leurs angoisses et leurs émotions est le dessin. «Mon professeur m'a dit que, quand je ressens de la colère, je devrais gribouiller sur du papier pour faire disparaître ma frustration», explique Nasreen pendant qu'elle est occupée à griffonner quelque chose.  

Les enfants du centre sont aussi encouragés à créer et à jouer des pièces en utilisant des marionnettes. Les spectacles de marionnettes ne sont pas, en effet, seulement amusants et ludiques. Ils apportent une aide psychologique et véhiculent des messages utiles pour la vie quotidienne, comme par exemple celui sur les gestes nécessaires à une bonne hygiène.

Sameira, 10 ans, est occupée à rédiger un scénario avec un groupe de garçons et de filles. «C'est une pièce sur une fillette malade, explique Sameira. Elle doit lutter contre les microbes  pour guérir. Cela nous apprend à avoir une vie saine.»

Ce projet de spectacle de marionnettes en est encore à ses balbutiements. Mais bientôt, les enfants sortiront les textes de leurs cartons et présenteront les pièces en public. Cela leur permettra de toucher d'autres jeunes rescapés du séisme qui ont désespérément besoin d'un rayon de soleil dans leur vie pour de nouveau pouvoir sourire.


 

 

Vidéo (en anglais)

9 mars 2006 : le reportage de la correspondante de l'UNICEF, Kitty Logan, sur un projet de spectacle de marionnettes pour les enfants de Balakot, une ville du Pakistan ravagée par le tremblement de terre.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche