Pakistan

Appels de fonds et interventions humanitaires

UNICEF Pakistan Enfants du Pakistan, Les droit de chaque enfant - Répondre aux inondations au Pakistan - Rapport d'avancement juillet - novembre 2010
UNICEF Pakistan Rapport d'avancement 2010 [PDF]

ÉCOUTEZ L'AUDIO (Dan Toole - Directeur général  Humanitaire Spécial pour le Pakistan)

Les besoins de financements de l'UNICEF afin de pouvoir répondre aux besoins des immédiats des enfants et des femmes affectés par les inondations, s'élèvent à 141 millions de dollars des États-Unis.

Le 5 août 2010, sur la base des estimations initiales de 3,2 millions de personnes affectées par les inondations, l'UNICEF a publié un document initial sur les besoins immédiats (IND) qui totalise un besoin de financements de 47 344 820 de dollars des États-Unis. Alors que les informations sur la magnitude et l'ampleur du désastre apparaissent plus claires, avec plus de 17 million de personnes actuellement affectées, ces besoins en financements ont été revus significativement.

L'UNICEF a besoin d'urgence de 141 000 000 de dollars des États-Unis afin de répondre aux besoins imméiats ds femmes et des enfants affectés par cette urgence et sous la menace imminente des inondations dans les régions sud du pays. L'UNICEF participe au Plan initial inter agences de réponse d'urgence aux inondations au Pakistan (PIFERP) publié le 10 août 2010. Le document IND révisé se fonde sur le PIFERP et sera intégré à la La révision grandeur nature du PIFERP, attendu pour la mi-septembre, comprenant une planification et un horizon des prévisions budgétaires à six mois ainssi que que les premières interventions de rétablissement.

Le Pakistan est confronté aux pires inondations de son histoire, en raison des plus fortes pluies de mousson connues par le pays en plus de 80 ans. On estime que 3,2 millions de personnes ont été affectées à travers le pays, dont environ 1,4 million d'enfants.
Au moins 35 districts du nord-ouest du Pakistan ont été sévèrement touchés par les inondations, affectant la vie d'environ 1,5 million de personnes, tandis que 9 autres districts n'ont été que modérement touchés. Quelques 1500 personnes sont décédées, et ce nombre pourrait encore s'aggraver avec l'amorce de la décrue des eaux. Ce nouveau désastre intervient après l'urgence provoquée par les déplacements de population intervenus plus tôt cette année ; près de  1,3 million de personnes étaient déjà déplacées en raison du conflit, tandis que 1,9 million de personnes étaient retournées dans leur région d'origine.
Document du 5 août 2010 sur les besoins immédiats du Pakistan [pdf en anglais]

En raison de la montée des eaux d'un lac artificiel, provoquée par des glissements de terrain sur la rivière Hunza dans le Gilgit-Baltistan, près de 30 000 personnes ont été transférées par le gouvernement du Pakistan pour prévenir les conséquences humanitaires d'une crue subite majeure en aval, en cas de rupture du barrage de l'Atta Abad. L'UNICEF, avec ses partenaires, soutient le gouvernement du Pakistan et a immédiatement  fourni aux personnes affectées de l'eau, des services pour l'assainissement et la promotion de l'hygiène, ainsi  que des fournitures médicales et nutritionnelles d'urgence. L'UNICEF soutien également une campagne de vaccination contre la rougeole, visant 15000 enfants de moins de cinq ans et la structuration d'activités éducatives et de loisirs dans plus de 30 camps. Des financements ponctuels sont nécessaires pour continuer à satisfaire les besoins immédiats des enfants et des femmes affectées par l'urgence.
Document du 4 juin 2010 sur les besoins immédiats du Pakistan [pdf en anglais]

Procédure d’appel global (CAP) : Appel éclair 2005 pour le séisme en Asie du Sud

Sur la base des rapports des neuf groupes de parties prenantes, le montant total de financement nécessaire pour cet appel initial s’élève à 311 876 000 dollars pour des actions pouvant atteindre une durée de six mois. Les projets sur lesquels insiste cet appel éclair initial sont axés sur des actions qui sauvent la vie. Les projets doivent être adaptés et développés afin de mieux permettre un redressement dans le proche avenir, dès que des informations plus précises seront disponibles.
Cliquer ici afin de visionner l’Appel éclair initial du 11 octobre 2005 (en anglais)

Depuis la diffusion de l’appel, le 11 octobre 2005, les évaluations sur le terrain ont été analysées, des opérations ont démarré et on a pu mieux cerner l’étendue ainsi que le niveau de la catastrophe : il est vite devenu évident que cette catastrophe était beaucoup plus grave qu’on ne l’avait d’abord pensé, ce qui a rendu nécessaire la mise à jour cet Appel éclair. Le Pakistan et la communauté mondiale sont confrontés à un défi d’une taille colossale. En étroite coordination avec le Gouvernement pakistanais, et sur la base des rapports et des évaluations des groupes de parties prenantes et des autres partenaires, les demandes de l’Appel éclair s’élèvent pour six mois à 549 585 941 dollars E.-U. Les extraordinaires problèmes logistiques posés par le terrain qui entraînent 67 pour cent de l’augmentation des besoins indiqués initialement dans l’Appel éclair du 11 octobre 2005.
Cliquer ici afin de visionner la totalité de l’Appel éclair révisé du 26 octobre 2005 (en anglais)


 

 

Recherche