Pakistan

Séisme en Asie du Sud : beaucoup d’enfants toujours en danger dans les régions isolées

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2005/Bociurkiw
Une jeune fille marche vers un camps pour personnes déplacées près de Balakot en portant de l'eau distribuée par l'UNICEF.

Par Michael Bociurkiw

MUZAFFARABAD, Pakistan, 18 octobre 2005 – Une course contre la montre est engagée pour  sauver 120 000 enfants qui n’ont pas encore été atteints par les opérations de secours dans les régions montagneuses isolées du Pakistan septentrional, frappé par le séisme.

Des hélicoptères amènent dans un hôpital de fortune de Muzaffarabad des enfants blessés, pour qu’ils y soient soignés. Certains de ces enfants sont emmitouflés dans les couvertures humides, et un bon nombre d’entre eux ont des blessures gravement infectées.

Les médecins indiquent que les fractures, les coupures et les blessures à la tête sont les blessures les plus fréquentes. Un bon nombre d’enfants souffrent aussi de faim et de déshydratation. On effectue environ 300 opérations par jour dans cet hôpital. Près de la moitié des patients sont des enfants. Le nom du malade et son état clinique figurent sur les pansements de certains d’entre eux pour simplifier l’identification.

Selon des agents humanitaires, les enfants semblent souvent désorientés et effrayés à leur arrivée ; beaucoup pleurent la nuit, et, dans la journée, il y en a qui paraissent hébétés.

Un hélicoptère des Nations Unies, qui amenait dans cette zone du personnel de l’UNICEF et le Ministre des affaires sociales du Pakistan, a été ensuite affecté lundi au transport d’urgence à l’hôpital de trois enfants blessés. Durant le vol qui a duré 30 minutes, ces enfants sont restés immobiles, regardant fixement le plafond de l’hélicoptère.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Une course contre la montre est engagée afin de sauver 120 000 enfants qui n'ont pas encore été secourus dans les régions montagneuses isolées du nord du Pakistan, frappé par le séisme.

La menace mortelle de l’hiver qui approche

La pluie, la neige et les températures qui chutent constituent une menace croissante pour ceux qui ont survécu au séisme. Beaucoup d’organisations humanitaires craignent que, l’hiver approchant, des milliers d’enfants ne meurent à cause du froid, de l’absence d’abri, d’une blessure ou d’une maladie.

Ceux dont le logement a été détruit ont un besoin criant de tentes aménagées pour l’hiver. Les Nations Unies disent qu’il y a 40 000 tentes sur le terrain, mais il en faut plus de 600 000. L’hiver arrive dans moins de trois semaines.

Image de l'UNICEF
Un père porte sa fille blessée de l'hélicoptère jusqu'à l'hôpital.

Dans le chaos qui règne dans la région, l'assainissement constitue également un problème. La Responsable de l'UNICEF pour l'éducation, Khalida Ahmad, qui est sur place, a déclaré : « Nous voyons des gens lavant leurs vêtements avec la même eau que celle qu'ils boivent ».

Le tremblement de terre a touché au moins 3 millions de personnes et de nombreux enfants ont été séparés de leur famille. Dimanche, un garçon de 11 ans est arrivé à Muzaffarabad après avoir parcouru des centaines de kilomètres depuis le port de Karachi, situé dans le Sud du pays, afin d'aller chercher ses parents dans les montagnes.

Dans le but de réunir les familles, l'UNICEF travaille sur un système d'enregistrement des enfants non accompagnés. L'organisation a également commencé la vaccination des enfants contre la rougeole. Les enfants reçoivent en outre des fournitures indispensables telles que des tentes, des couvertures et des comprimés de purification de l'eau.

Mais on n'est pas encore parvenu dans les régions les plus isolées où il y a beaucoup d'enfants, qui courent le plus grand danger si les secours n'arrivent pas à temps.

Kun Li a participé à la rédaction de cette histoire depuis New York.


 

 

Vidéo (en anglais)

18 octobre 2005 :
La correspondant de l’UNICEF, Kun Li, décrit les ressources déployées pour soigner les enfants blessés lors du tremblement de terre.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Audio (en anglais)

17 octobre 2005 :
Le Représentant de l’UNICEF au Pakistan, Omar Abdi, déclare que les approvisionnements sont en train de parvenir aux enfants victimes du séisme.

Réponse au séisme (en anglais)

Recherche