État de Palestine

Gaza : les Palestiniens font face à la pénurie d’eau

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Une exposition de dessins réalisés par des écoliers sur le thème de la protection des eaux, sous l’auspice de l’UNICEF. La majorité des enfants palestiniens vit avec bien moins de 20 litres d’eau par jour, la quantité minimum recommandée.

Par Rachel Bonham Carter

NEW YORK, Etats-Unis, 22 mars 2007 – Les dessins de centaines d’écoliers palestiniens ont été exposés lors d’une cérémonie se déroulant aujourd’hui à Gaza pour célébrer la Journée mondiale de l’eau 2007. Les vingt-cinq meilleurs dessins reflétant le thème «  Faire face à la pénurie d’eau » ont été primés au cours de cet événement. 

« J’ai fait une peinture sur la consommation de l’eau parce que l’eau, c’est quelque chose dont nous devons nous préoccuper, affirme Islam Abu Seedo, 10 ans. Cela fait partie de ce qu’il y a de plus important dans la vie et le monde entier devrait être au fait de cette importance. Nous ne pouvons pas vivre sans eau : nous la buvons, nous prenons des douches avec et nous l’utilisons pour tout ce que nous faisons.»

La majorité des enfants palestiniens vit avec bien moins de 20 litres d’eau salubre par jour, la quantité minimum recommandée. A Gaza, il est difficile de s’en procurer parce que la salinité et les eaux usées se sont infiltrées dans la nappe aquifère du littoral.

Les générations à venir en subiront les conséquences. Les écoles et les établissements médicaux disposent de systèmes de stockage de l’eau et d’installations sanitaires insuffisants et les raccordements aux réseaux sont mal entretenus.

Se préparer pour les besoins à venir

Dans les communautés les plus pauvres, les mauvaises conditions sanitaires exposent les enfants au risque d’infections hydriques et le manque d’eau potable augmente également les chances de maladies comme la diarrhée, l’hépatite A et la typhoïde.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/ HQ06-1128/Jadallah
Un petit garçon remplit un bidon avec de l’eau courante à un point d’eau public dans la ville de Joret Al Lout, au sud de Gaza.

« L’eau est essentielle pour les Palestiniens et pour l’avenir du peuple palestinien parce que sans un approvisionnement en eau pure et salubre les Palestiniens n’ont pas d’avenir » affirme Eman Aqeel,  responsable de programme pour l’UNICEF dans le bureau de zone de l’organisation à Gaza.

« Les enfants sont aujourd’hui la seconde génération de Palestiniens à utiliser ces terres et cette eau. Ils ont donc besoin d’apprendre à l’économiser pour leur avenir, poursuit-il. L’Autorité palestinienne essaye aussi de résoudre le problème mais le temps commence vraiment à manquer. »

Cette année, 1,4 million de personnes actuellement sans accès à l’eau de boisson salubre à Gaza et en Cisjordanie bénéficieront des programmes de l’UNICEF destinés à réhabiliter ou à construite quatorze réseaux d’eau, quinze puits et points de captage, et à installer des systèmes de traitement des eaux par chloration. Ce travail portera particulièrement sur les écoles et les établissements médicaux dans les secteurs où les besoins sont les plus grands.

« Deux problèmes avec l’eau »

Parallèlement à la campagne de dessins menée à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, l’UNICEF collabore avec le Ministère de l’éducation pour accroître la sensibilisation à la pénurie d’eau et sur les moyens de protéger les ressources en eau en distribuant des affiches, des autocollants et des brochures dans toutes les écoles du secteur public de Gaza. 

« Nous avons deux problèmes avec l’eau : premièrement un manque d’eau à Gaza et deuxièmement la pollution, explique Islam. Je laisse couler une très petite quantité d’eau quand j’ouvre le robinet et j’essaye de ne pas en renverser sur le sol pour ne pas la gaspiller. Je dis à mes amis de ne pas utiliser trop d’eau ».

« Nous devons économiser l’eau au maximum, ajoute-t-il. Je demande toujours aux filles qui laissent le robinet ouvert de le fermer et quand elles ne m’écoutent pas, je vais le faire moi-même.»

L’UNICEF pourvoit également en eau ensemble des 343 écoles de Gaza ainsi que plus de 30 cliniques. Ce mois-ci l’organisation commencera à déployer en Cisjordanie son programme pour l’eau et l’assainissement.


 

 

Vidéo (en anglais)

22 mars 2007 :
Le reportage de Rachel Bonham Carter sur la commémoration de la Journée mondiale de l’eau par les enfants de Gaza dans le territoire palestinien occupé.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche