État de Palestine

Les Conseils municipaux des enfants contribuent à améliorer la vie des enfants dans le Territoire palestinien occupé

Image de l'UNICEF
© UNICEF OPT/2005
Des membres du Conseil municipal des enfants de la ville de Gaza.

Par Michael Bociurkiw

GAZA, 23 août 2005 – Alors qu’Israël évacue les colons de la Bande de Gaza, de nombreux jeunes palestiniens apprennent à devenir ceux qui formeront la prochaine génération des dirigeants de la ville de Gaza.

Au printemps dernier, plus de 18 000 enfants ont élu le Conseil municipal des enfants de la ville de Gaza – le CME – l’un des CME constitués dans le Territoire palestinien occupé (TPO). Ainsi, 40 adolescents ont été élus membres du CME – qui suit l’action du Conseil municipal de la ville et dont le but est d’impliquer davantage les jeunes dans la prise de décision.

Il n’est pas facile de devenir un membre digne de ce nom du CME. Après être sorti victorieux de la compétition électorale, les membres doivent encore suivre des heures de formation approfondie à des thèmes relatifs aux enfants, ainsi qu’à la planification de projet et à la mise en œuvre de programme.

Apporter dans la vie des enfants un changement positif

Image de l'UNICEF
© UNICEF OPT/2005
Dans les premiers mois de cette année, plus de 18 000 enfants ont élu le Conseil municipal des enfants de la Ville de Gaza.

Les membres des CME ont des réunions régulières avec les conseillers municipaux de la ville. En outre, ils organisent des campagnes de sensibilisation afin de développer les droits des enfants et de lancer des projets communautaires d’amélioration de la vie des enfants. Que la question concerne le ramassage des ordures, le réaménagement des rues et des parcs de la ville, ou la création de nouvelles activités sportives pour les jeunes – les propositions du CME sont soumises au Conseil municipal de la ville de Gaza et au maire pour les traduire éventuellement dans les faits.

Près de 50 pour cent de la population du TPO ayant moins de dix-huit ans, la nécessité d’offrir aux jeunes des installations et des services qui leur sont destinés apparaît de plus en plus évidente. Le CME constitue une excellente base permettant d’institutionnaliser la participation des enfants aux questions qui les concernent. Il permet également de réintroduire dans la vie des enfants le sens d’une attribution de pouvoirs et de normalité, alors que les couvre-feux, les fermetures d’école et les incursions de l’armée étaient devenus une donnée dans la vie de beaucoup de palestiniens.

Image de l'UNICEF
© UNICEF OPT/2005
Un membre du CME décrit en détail un plan sur la façon dont l’UNICEF peut améliorer les activités sportives des jeunes.

L’appui de l’UNICEF au CME

En coopération avec l’Agence canadienne de développement international, l’UNICEF a fourni un appui technique et financier aux CME (la création d’un CME coûte en moyenne 16 000 dollars). Les activités d’un CME font l’objet d’un suivi régulier de la part des équipes de l’UNICEF, et l’organisation a financé, au cours de cette année, le voyage à Dubaï de trois membres de CME pour qu’ils participent à la Urban Child and Youth Conference (Conférence régionale des enfants et des jeunes urbains).

En ce mois d’août, l’UNICEF a contribué à la création de huit CME dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie, donnant ainsi la chance à plus de 300 adolescents de participer à l’édification de leur nouvel État.


 

 

Vidéo (en anglais)

23 août 2005 :
Le Correspondant de l’UNICEF, John Mimms, décrit le Conseil municipal des enfants de la ville de Gaza.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Recherche