État de Palestine

Actualité

Traiter les blessures cachées des enfants de Gaza
GAZA, État de Palestine, le 8 septembre 2014 – L’histoire de Shima, quatre ans, est certainement aussi horrifiante que celle de tout enfant ayant connu le conflit récent à Gaza. En écoutant le récit de son père, Ibrahim, on ne peut que s’émerveiller qu’elle ait survécu aux 50 jours d’intenses conflits.

Les enfants sont les plus touchés par la reprise des hostilités à Gaza
GAZA, le 14 juillet 2014 – L’escalade de la violence à Gaza et Israël constitue une menace physique et mentale gravissime pour les enfants des deux côtés. Ils risquent d’en subir les conséquences à vie dans la mesure où leur sentiment de sécurité est ébranlé.

Une solution rafraîchissante à la crise de l’eau de Gaza
GAZA, État de Palestine, le 14 janvier 2014 – Tous les deux jours, Ramadan, un résident du camp de réfugiés de Nuseirat, avait l’habitude de porter des bouteilles et des bidons vides dans les petites allées du camp pour trouver un vendeur d’eau privé. Ne pouvant tout porter, ce père de cinq enfants emmenait avec lui quatre de ses jeunes enfants pour l’aider à porter davantage de bouteilles.

Une jeune Palestinienne trouve la confiance dans l’éducation et les activités de groupe
KUFR ZEIBAD, État de Palestine, 26 décembre 2013 – Mariam a 14 ans. Elle vit à Kufr Zeibad, un minuscule village du nord de la Cisjordanie. Elle fréquente l’école et, lorsqu’elle aura achevé ses études, elle travaillera dans le petit atelier de couture de sa famille.

Le travail dans les tunnels, épuisant et dangereux, « est notre seule option, » disent des adolescents de l’État de Palestine
GAZA, État de Palestine, 9 janvier 2013 - Sur l’étroite bande de terre qui longe la frontière méridionale entre Gaza et l’Égypte, le bruit des groupes électrogènes se fait entendre parmi les centaines de tentes blanches plantées dans un paysage de sable et de ruines criblées de balles.

Un soutien pour aider les enfants affectés par les violences récentes dans l’État de Palestine à faire face aux événements
VILLE DE GAZA, État de Palestine, le 26 décembre 2012 – Dans un petit appartement sombre, une dizaine de garçons âgés de 8 à 13 ans sont assis en silence.

À cause de la Barrière, le trajet de l’école devient un véritable calvaire pour les enfants d’Abou Dis, en Territoire palestinien occupé
Jérusalem-Est, Territoire palestinien occupé, le 23 juillet 2012 – Karimeh Khatib se réveille tous les matins à six heures, l’esprit angoissé par le trajet qu’elle doit emprunter pour se rendre au travail.

Le dernier cri en matière de soins pour les nourrissons de Gaza
VILLE DE GAZA, Territoire palestinien occupé, 6 juillet 2012 – Par une journée ensoleillée, Mirfat Ali câline Mahmoud son bébé âgé de 10 jours. Ses inquiétudes se sont  apaisées en voyant les rayons du soleil à travers les fenêtres : son bébé a finalement arrêté de tousser.

La pauvreté des enfants au milieu de la splendeur de la vieille ville de Jérusalem
JERUSALEM-EST, Territoire palestinien occupé, le 18 juin 2012 – Parmi les touristes qui visitent la vieille ville fortifiée de Jérusalem, rares sont ceux qui savent qu’à quelques mètres de ces lieux saints emblématiques, derrière un labyrinthe d’allées de pierre étroites et d’escaliers cachés, des milliers d’enfants vivent dans une pauvreté profonde.

Des visites post-natales à domicile améliorent la survie des nouveau-nés de Gaza
GAZA, Territoire palestinien occupé, 1er juin 2012 – Chaque année en Territoire palestinien occupé, environ 1600 bébés meurent dans les quatre premières semaines de la vie. La plupart de ces décès de nouveau-nés pourraient être évitées si leur santé ainsi que celle de leurs mères était systématiquement évaluée, et si les jeunes mamans recevaient des conseils sur la manière de bien s'occuper de leurs enfants..

La zone charnière compromet l’éducation des enfants palestiniens
AL SEEFER, Hebron, Territoire palestinien occupé, le 16 mai 2012 – Chaque matin à l’aube, Khalil* se réveille et part à l’école. Alors que son école est située à 15 minutes à peine de chez lui, ce jeune homme de 14 ans n’a aucune idée du temps qu’il lui faudra pour y parvenir. Le poste de contrôle de Beit Yatir, tenu par les Israéliens, est situé entre sa maison et l’école d’Imneizil et peut facilement transformer la marche de 15 minutes en une attente d’une heure.

À Jérusalem-Est, les enfants et les femmes palestiniens luttent contre la détresse
JÉRUSALEM-EST, Territoire palestinien occupé, 30 avril 2012 – Les ruelles étroites de Silwan sont parmi les plus anciennes et les plus pittoresques de Jérusalem-Est. Mais Silwan est aussi l’un des quartiers palestiniens les plus densément peuplés, où la pauvreté et la violence font partie de la vie quotidienne.

L'UNICEF et l'AusAID apportent leur soutien à l'amélioration de l'assainissement en faveur des élèves palestiniens

HÉBRON, Territoire palestinien occupé, 11 avril 2011 – Pour la toute première fois, les élèves de l'école élémentaire de filles d'Hébron, une ville de Cisjordanie, disposent de leurs propres installations sanitaires. 

L'UNICEF aide à assainir l'eau dans le Territoire palestinien occupé

RAFAH, Bande de Gaza, 21 mars 2011 - Pour la première fois de sa vie, Nagham, 7 ans, ne craint plus de boire de l'eau contaminée. « Maintenant j'aime boire de l'eau potable. Elle n'a pas un goût étrange », dit-elle.

A Jérusalem-Est, une équipe de conseillers psychosociaux de l'UNICEF apporte de l'aide aux enfants palestiniens

JERUSALEM-EST, 22 novembre 2010 – En Cisjordanie et dans la Bande de Gaza, l'occupation militaire donne le ton à la vie quotidienne. Les enfants de tous les âges doivent faire face à la violence, à l'isolement, au manque d'opportunités et à la détresse économique. 

 

En raison des conflits et de la pauvreté, l’apprentissage devient une lutte pour les élèves du Territoire palestinien occupé
CISJORDANIE, Territoire palestinien occupé, 1er octobre 2010 – Demandez à Hanan Awwad de décrire son quotidien en tant que directrice de l’école primaire de Khan al-Ahmar, elle vous répondra qu’elle ressent « de la peur et de l’épuisement », mais aussi beaucoup de fierté.

L'UNICEF honoré pour un court métrage sur la « Protection de l'enfance » dans le Territoire palestinien occupé

L'UNICEF a été honoré pour la façon dont il a couvert les défis auxquels sont confrontés les enfants palestiniens dans « Protection de l'enfance », un court métrage qui a récemment gagné le Prix de l'Excellence aux Communicator Awards 2010, consacrés et décernés par l'International Academy of the Visual Arts (Académie Internationale des Arts visuels).

Mia Farrow et Mahmoud Kabil effectuent une visite à Gaza
NEW YORK, États-Unis, 19 octobre 2009 – Lors de sa première visite officielle dans le Territoire palestinien occupé, l'Ambassadrice itinérante de l'UNICEF Mia Farrow s'est jointe à son collègue l'Ambassadeur itinérant de l'UNICEF Mahmoud Kabil pour observer l'impact sur les enfants.

L’atelier de l’UNICEF en Syrie « Formation de formateurs » aide les jeunes palestiniens à faire avancer les choses

NEIRAB, Syrie, 27 août 2009 - Au cours de l'atelier Formation de formateurs (ToT -Training of Trainers), d'une durée de six jours de séances intensives et organisé par l'UNICEF à Neirab, les 20 participants, des adolescents palestiniens, ont appris comment utiliser diverses techniques de formation, comment encourager les adolescents à participer et comment mobiliser les jeunes pour les impliquer dans leur communauté.

A Naplouse, une mère surmonte son chagrin : «Fatima m'a aidée»
NAPLOUSE, Territoire palestinien occupé, 9 juin 2009 – Plusieurs fois par mois,  Fatima Alshopy parcourt les rues étroites du camp pour réfugiés Numéro un de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, pour rendre visite à Maha Qatouny, une mère de trois enfants qui, il y a peu, a subi une terrible perte.

Offrir des services de santé maternelle et infantile dans les communautés de Cisjordanie difficiles à atteindre
JBARA, Territoire palestinien occupé, 26 mai 2009 – La communauté de Jbara, qui compte près de 300 personnes, est blottie sur un petit recoin de terre, entourée par la barrière qui sépare la Cisjordanie d’Israël.

L’UNICEF et ECHO soutiennent des activités récréatives afin d’aider les enfants de Cisjordanie
NEW YORK, États-Unis, 21 mai 2009 - Mays Shaaban, 14 ans, entend souvent des coups de feu à Qabatiya, une agglomération de près de 20 000 habitants voisine de la ville de Jenin, en Cisjordanie, où la barrière entre les Territoires palestiniens occupés et Israël constitue une source de tension constante.

Semaine de l'Éducation pour tous : les élèves de Gaza en difficulté pour retourner dans leurs écoles endommagées
NEW YORK, États-Unis, 29 avril 2009 – Alors que le monde entier célèbre la Semaine mondiale d'action 2009 qui se concentre sur l'éducation pour tous, les enfants de la bande de Gaza connaissent toujours des difficultés pour retourner à l'école à la suite du conflit qui a pris fin en janvier.

L'UNICEF et ECHO aident les enfants palestiniens à gérer leur stress quotidien
LE VILLAGE DE JAYOUS, Territoire palestinien occupé, 15 avril 2009 - Le village de Jayous est proche du mur qui sépare Israël de la Cisjordanie. Il est le théâtre chaque semaine de manifestations hostiles au mur et il s'y déroule régulièrement des perquisitions et des arrestations.

L'UNICEF et ECHO apportent un soutien psychologique aux enfants de la Bande de Gaza pour les aider à faire face à l'avenir

GAZA, Territoire palestinien occupé, 15 avril 2009 – Des feuilles de plastique couvrent les fenêtres de la petite maison où Muna, 17 ans, vit avec ses parents et ses cinq plus jeunes frères et sœurs. La maison a été fortement endommagée pendant les récentes hostilités à Gaza. Mais ce ne sont pas les vitres brisées et les murs abîmés qui représentent la plus dure épreuve pour cette famille.

 

Journée mondiale de la Santé 2009 : les habitants de Gaza peinent à se remettre des effets néfastes du conflit
NEW YORK, États-Unis, 6 avril 2009 - La veille de la Journée mondiale de la Santé, le 7 avril, les enfants et les familles de Gaza continuent de pâtir du manque d'accès à l'aide humanitaire.

La campagne de vaccination lutte contre les maladies infectieuses à la suite de la longue crise de Gaza
JÉRUSALEM EST, 25 février 2009 – Une paix fragile perdure à Gaza depuis la fin des hostilités le mois dernier. Mais les dommages causés aux infrastructures vitales sont étendus et les services de santé primaire ont été réduits de 90 pour cent.

L'Ambassadeur de Bonne volonté Régional Mahmoud Kabil apporte son soutien à un hôpital égyptien assurant le service de Rafah
BANDE DE GAZA, Territoire palestinien occupé, 17 février 2009 – L’acteur égyptien et l’ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF pour le Moyen orient et l’Afrique du Nord Mahmoud Kabil ont  visité la semaine dernière  l'hôpital El-Arish en Egypte, près de Rafah, à la frontière avec Gaza.

La Représentante spéciale de l’ONU rend visite aux plus jeunes victimes du conflit à Gaza et dans le sud d’Israël
NEW YORK, Etats-Unis, 5 février 2009 - La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies pour les enfants et les conflits armés, Radhika Coomaraswamy, se trouve cette semaine à Gaza et dans le sud d’Israël afin d’évaluer la situation et de sensibiliser l’opinion en vue de leur protection.

De retour à l’école à Gaza, les enfants se réjouissent de retrouver une vie plus normale
NEW YORK, 26 janvier 2009 - Des centaines de milliers d'enfants sont en train de retourner à l'école à Gaza et l'UNICEF donne du matériel et des équipements scolaires en vue de réorganiser les activités d'apprentissage et récréatives, de créer un environnement sûr et d'aider à rétablir un certain sentiment de normalité chez les enfants de Gaza..

Le processus de reconstruction a commencé mais pour les enfants de Gaza, le bilan est lourd
NEW YORK, Etats-Unis, 21 janvier 2009 – Amira, 15 ans,  a l’instinct de survie.  Son frère, sa sœur et son père ayant été tués durant la crise dans la bande de Gaza, elle a réussi à ramper hors de la maison familiale et on l’a retrouvée trois jours plus tard dans l’habitation d’un voisin.

Alors que les services d’eau et d'assainissement s'effondrent, l’UNICEF fournit de l’eau aux abris de Gaza

NEW YORK, Etats-Unis, 16 janvier 2009 – Après 20 jours d'opérations militaires dans la bande de Gaza, la situation humanitaire s’aggrave, atteignant de nouveaux degrés de détresse.

Déclaration de la Directrice générale de l’UNICEF, Ann M. Veneman, concernant la situation humanitaire à Gaza
Johannesburg, 14 janvier 2009 -- Plus de 300 enfants ont été tués et plus de 1 500 blessés -- au 13 janvier 2009 -- depuis le début de la crise à Gaza le 27 décembre 2008.

« J’aimerais que la guerre se termine » - les enfants de Gaza payent un lourd tribut psychologique
NEW YORK, USA, 12 January 2009 – The children of Gaza have three hours a day in which it’s safe, at least in theory, to go out. The humanitarian ceasefire does not always hold, but it provides a measure of relief for those who need to find food and water, or to try and retrieve possessions from their former homes.

L’UNICEF fournit une aide d’urgence pour les enfants et les familles de Gaza
NEW YORK, Etats-Unis, 11 janvier 2009 – Alors que le conflit dans la Bande de Gaza s'intensifie avec des incursions terrestres plus profondes, l'UNICEF lance un appel de 16 millions de dollars E.-U. de  nouveau financement  afin de fournir aux femmes et aux enfants palestiniens de Gaza des fournitures de première nécessité.

Un peu d'aide parvient aux familles palestiniennes affectés par la crise à Gaza

NEW YORK, USA, 7 janvier 2009 – Alors que les combats à Gaza qui continuent, entrent aujourd'hui dans leur 12eme journée,  les forces israéliennes ont déclaré un cessez-le-feu de trois heures pour permettre l'acheminement d'une aide humanitaire dans le territoire. L'UNICEF a pu distribuer un peu d'aide aux civils affectés par le conflit en cours, comprenant des kits d'eau et des kits de santé.

La vie quotidienne des enfants palestiniens est perturbés par la crise à Gaza
NEW YORK, Etats-Unis, 5 janvier 2009 – Dix jours de bombardements aériens sur Gaza ont provoqué d’importants dégâts partout sur le territoire et menacent la santé et le bien-être de nombreux enfants. La plus grande partie de Gaza est privée d’électricité et la situation est en train de se transformer en une gigantesque crise humanitaire.

La Reine Rania, Éminent défenseur des enfants pour l’UNICEF, s’exprime sur la crise à Gaza
AMMAN, Jordanie 5 janvier 2009 – Lors d’une conférence de presse organisée ici ce matin, Sa Majesté la Reine Rania Al Abdullah a lancé un appel urgent au nom de tous les civils qui vivent à Gaza – et des enfants en particulier – pour un « cessez-le-feu humanitaire ». Elle a également demandé que la communauté internationale fasse tout son possible pour contribuer à soulager les souffrances des populations.

Les enfants palestiniens exercent leur droit de jouer aux Jeux mondiaux de la paix de 2008

CISJORDANIE, Territoires palestiniens occupés, 5 décembre 2008 – Des centaines d’enfants palestiniens venant de diverses villes, villages et camps de réfugiés se sont rassemblés à Ramallah pour célébrer leur 'droit de jouer' à l’occasion des Jeux mondiaux de la paix pour les enfants et les jeunes 2008, qui se sont déroulés le mois dernier au stade Majed Al Asad.

 

Le Japon effectue un don de 2,4 millions pour la santé des familles dans les Territoires palestiniens occupés
BEIT FOURIK, Territoires palestiniens occupés, 8 août 2008 - Beit Fourik, un minuscule village situé dans le nord de la Cisjordanie, compte environ 13 000 habitants, dont une forte proportion de jeunes de moins de dix-huit ans. Le point d'entrée et de sortie principal est un poste de contrôle tenu par des soldats.

Des « journées loisirs » atténuent la tension chez les enfants de Gaza
GAZA, Territoire Palestinien Occupé, 25 juillet 2008 – Chaque jour, des enfants et des adolescents d’un bout à l’autre de la Bande de Gaza souffrent de la perturbation des services de base et de la détérioration du niveau de vie. Les enfants de Shoka, une petite zone bédouine, à la frontière israélienne,  sont tout particulièrement touchés.

Des activités aident les enfants palestiniens les plus défavorisés à se détendre
KALKILYA, Cisjordanie, 28 avril 2008 – La cour de récréation résonne des rires des enfants, alors qu’une centaine d’entre eux, handicapés, attendent anxieusement de visiter pour la première fois le seul zoo du Territoire palestinien occupé.

Enfances étouffées, choix cruciaux à Gaza
AMMAN, Jordanie, 8 avril 2008 –  Ayman est un adolescent de 14 ans à la voix douce et  posée, originaire du quartier de Jabalia à Gaza. Sa famille est pauvre, son père est sans travail  depuis mars 2006. Les parents d’Ayman ont quasiment vendu tous leurs meubles pour payer la nourriture et pour pouvoir envoyer leurs enfants à l’école. Récemment, après avoir reçu un colis alimentaire du gouvernement, le père d’ Ayman a dû vendre le lait contenu dans le colis pour récupérer de l’argent lui permettant de rentrer chez lui.

Des sessions d’aide psychosociale pour encourager les enfants à affronter leurs peurs suite à la dernière flambée de violence à Gaza
GAZA, Territoire palestinien occupé, 24 mars 2008 – La recrudescence des combats le mois dernier a plongé Jabalia, une ville du nord de la bande de Gaza, dans le chaos et la violence. Les combats ont aggravé une situation humanitaire qui se détériorait déjà, conséquence du blocus presque total de Gaza depuis juin 2007. 

Les élèves retournent dans les écoles de Gaza bien qu’elles manquent toujours de chauffage et d’électricité
GAZA, Territoire palestinien occupé, 13 février 2008 – Près de 400 écoles publiques de Gaza ont rouvert leurs portes à 250 000 élèves retournant des congés d’hiver. Mais enseignants et élèves n’ont retrouvé que des classes sans chauffage et sans lumière à cause des restrictions d’électricité.

L’éducation à Gaza souffre dans un contexte de tensions politiques et de conflit
BANDE DE GAZA, Territoire palestinien occupé, 12 décembre 2007 – Najwa Al Smairi, 11 ans, va en classe dans une école située à seulement quelques mètres du périmètre sous haute protection de Gaza. C’est l’une des élèves les plus brillantes de sa classe mais elle a peur d’un échec dû à la violence et au climat d’incertitude dans lequel elle vit.

De nombreux jeunes ébranlés et effrayés par la violence récente à Gaza
NEW YORK, Etats-Unis, le 19 juin 2007 – Les violences récentes entre Palestiniens dans la bande de Gaza ont laissé de nombreux jeunes traumatisés et incapables de vaquer à leurs activités quotidiennes. Les échauffourées de la semaine dernière entre le Hamas et le Fatah ont tué plus de 110 personnes et fait 500 blessés.

Des centres d’études ramènent l’espoir aux adolescents palestiniens
RAFAH, Territoire palestinien occupé, 6 juin 2007– Tous les jours, les droits des enfants et des adolescents dans la Cisjordanie et à Gaza – y compris leurs droits à l’éducation et au jeu – sont compromis par les fermetures d’établissements, des interruptions de l’enseignement et la détérioration des conditions de vie dans le contexte du conflit israélo-palestinien actuel.

La jeunesse à Gaza et à Sderot, en Israël, face à la violence quotidienne
NEW YORK, 22 mai 2007 – Julie est âgée de 17 ans et elle vit à Gaza dans le Territoire palestinien occupé. La violence a toujours constitué un élément de son existence, frappant par intervalles, mais la semaine dernière la tension s’est encore accrue dans sa communauté, à la fois entre les factions palestiniennes du Hamas et du Fatah, et à cause des frappes aériennes déclenchées par l’aviation israélienne.

Gaza : les Palestiniens font face à la pénurie d’eau
NEW YORK, Etats-Unis, 22 mars 2007 – Les dessins de centaines d’écoliers palestiniens ont été exposés lors d’une cérémonie se déroulant aujourd’hui à Gaza pour célébrer la Journée mondiale de l’eau 2007. Les vingt-cinq meilleurs dessins reflétant le thème «  Faire face à la pénurie d’eau » ont été primés au cours de cet événement. 

Les adolescents palestiniens s’expriment sur le nouvel accord destiné à mettre fin à la violence interne
NEW YORK, Etats-Unis, 9 février 2007 – Après plusieurs semaines de combats dans le territoire palestinien occupé, les chefs des partis du Hamas et du Fatah ont signé un accord destiné à mettre fin à la violence. L’accord, appelé «Accord de la Mecque », a fait suite à une rencontre au sommet de deux jours en Arabie saoudite.

Les élèves palestiniens retournent en classe en dépit de graves problèmes et de la violence
NEW YORK, États-Unis, 16 janvier 2007 – Des écoliers du Territoire palestinien occupé entament enfin un nouveau semestre après que la violence et les grèves d’enseignants les eurent empêchés d’étudier l’an dernier.

Le regain de violence à Gaza suscite des craintes pour la sécurité des enfants
NEW YORK, Etats-Unis, le 8 novembre 2006 – La recrudescence de la violence à Gaza suscite une fois de plus de sérieuses craintes pour le bien-être des civils, enfants compris. Durant la dernière semaine, on estime que quelque 68 Palestiniens ont péri au cours de ce conflit armé, dont 18 par pilonage. Les tanks israéliens se sont retirés de la ville de Beit Hanoun avant l'aube, aujourd'hui.

Des ateliers communautaires sur la non-violence pour protéger les enfants palestiniens
NEW YORK, Etats-Unis, 10 octobre 2006 – Dans les rues de Naplouse, en Cisjordanie, un groupe d’adolescents palestiniens, en route vers un atelier spécial qui promeut la non-violence, discute avec animation.

La Commission européenne finance l’appui aux enfants palestiniens pris dans le conflit
NEW YORK, Etats-Unis, 4 octobre 2006 - Cette année, 91 enfants ont déjà péri en Cisjordanie et à Gaza, un bilan presque deux fois plus lourd que pour toute l'année de 2005. Dans le territoire palestinien occupé, peur et violence font partie de la vie de tous les jours et pour les enfants, le stress atteint des niveaux intolérables.

Sans salaire depuis six mois, les enseignants de Gaza et de Cisjordanie sont en grève
NEW YORK, ETATS-UNIS, 5 septembre 2006 – En pleine période de rentrée scolaire, la plupart des écoles de Gaza sont fermées à cause d’une grève des employés de la fonction publique, enseignants compris.

Les écoles abritent les familles palestiniennes déplacées à cause de la violence à Gaza
NEW YORK, États-Unis, 22 août 2006 - L'École préparatoire des garçons de Rafah, dans le sud de Gaza, est devenue la résidence provisoire de près de 47 familles palestiniennes touchées par les combats actuels.

À Gaza, les enfants souffrent à cause de la violence qui perdure
NEW YORK, États-Unis, 16 août 2006 – Alors que le fragile cessez-le-feu se maintient au Liban, à Gaza, les enfants sont confrontés à des niveaux de violence sans précédent.

À Gaza, la crise aggrave la pénurie d’eau qui était déjà sévère
NEW YORK, États-Unis, 8 août 2006 – Dans la ville de Joret al Lout, au sud de Gaza, il n’y a qu’un point d’eau potable pour plus de 10 000 habitants.

Les programmes psychosociaux aident les enfants palestiniens à faire face à la crise actuelle
NEW YORK, ETATS-UNIS, 2 août 2006 – Depuis qu’il n’y a plus d’endroits pour jouer à Al Zaytoun, les enfants errent dans les rues, improvisant leurs propres jeux dans les quartiers surpeuplés situés à l’est de la ville de Gaza. La pauvreté y est répandue et les hostilités en cours ont rendu les choses encore plus difficiles.

Le bilan s’alourdit pour les enfants à Gaza
NEW YORK, Etats-Unis, 27 juillet 2006 – Alors que les combats redoublent d’intensité entre Israël et le Hezbollah au Liban, les heurts se poursuivent sur un deuxième front à Gaza (Territoire palestinien occupé, TPO). Et les enfants paient un lourd tribut à la crise.

Des cours de rattrapage pour des millions d'enfants palestiniens
AZZUN ATMA, Territoire palestinien occupé, 16 février 2006 – L'enseignement est une lutte quotidienne à Azzun Atma, un village isolé du nord de la Cisjordanie : il n'y a qu'une seule école. L'UNICEF soutient un programme qui forme les enseignants et les parents de toute la Cisjordanie et la bande de Gaza afin qu'ils puissent aider les élèves à étudier chez eux grâce à des cours de rattrapage.

Aires de jeux protégées pour les enfants palestiniens qui vivent dans les zones de conflit
NABLUS, Territoire palestinien occupé, le 3 janvier 2006 – Nichée dans les collines dorées entourant Nablus en Cisjordanie, la petite ville de Till abrite quelque 3 000 personnes. Comme dans beaucoup de villes et villages de cette zone de conflit, l’accès des enfants à des terrains de jeux où ils ne risquent rien était pratiquement inexistan jusqu’à récemment.

Un suivi psychosocial spécialement destiné aux enfants affectés par un conflit permanent
Jérusalem, Cisjordanie, le 29 novembre 2005 – A l’école Al Mutalabi, à Hébron, des garçons de 5 à 14 ans sont en train de fabriquer des masques en papier et des chapeaux traditionnels appelés tarbouches dans la cour de récréation.

Les Conseils municipaux des enfants contribuent à améliorer la vie des enfants dans le Territoire palestinien occupé
GAZA, 23 août 2005 – Alors qu’Israël évacue les colons de la Bande de Gaza, de nombreux jeunes palestiniens apprennent à devenir ceux qui formeront la prochaine génération des dirigeants de la ville de Gaza.

L’UNICEF accélère l’acheminement de l’aide humanitaire avant le retrait israélien
GAZA, 27 juillet 2005 – A moins d’un mois du retrait d’Israël de la Bande de Gaza, l’UNICEF vient de terminer l’acheminement de l’aide humanitaire à certaines des enclaves les plus isolées du secteur.

Les enfants de Gaza retournent à l’école avec des sacoches de l’UNICEF
New York, le 28 octobre 2004 – L’UNICEF a distribué plus de 40 000 cartables aux enfants de la bande de Gaza.

L'Ambassadrice itinérante de l'UNICEF Vanessa Redgrave ouvre la campagne à Gaza
On signale que le premier jour de la campagne - lundi 28 juin - même les zones d'accès difficile ont fait l'objet d'une large couverture vaccinale. A 11 heures du matin, près de 500 enfants étaient vaccinés dans la seule ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Mme Bellamy demande que l’on protège les enfants israéliens et palestiniens
GAZA, 28 mai 2004— Lors de sa première visite dans le Territoire palestinien occupé et en Israël, la Directrice générale de l’UNICEF Carol Bellamy passera la plupart de son temps à dialoguer avec les enfants qui subissent les conséquences du conflit qui dure depuis si longtemps dans la région.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche