En bref : Niger

Pour les femmes du Niger, des examens de santé prénatale accompagnent la distribution de céréales

Image de l'UNICEF
© UNICEF Niger/2005/Dolan
Une future mère, qui vient de passer sa visite médicale prénatale, attend sa ration de céréales. Elle tient à la main ses 3 savons et une moustiquaire traitée qui la protégera du paludisme pendant sa grossesse.

Par Sabine Dolan

TCHADOUA, Niger, 15 septembre 2005 –Sara dix-neuf ans, est l’une des 1 000 femmes enceintes qui se sont rassemblées récemment au dispensaire de Tchadoua, dans la région de Maradi au Niger, pour obtenir un examen de santé prénatale gratuit ainsi que pour recevoir de la nourriture et une moustiquaire traitée à l’insecticide pour prévenir le paludisme.

 Comme Sara, la plupart des femmes réunies à Tchadoua n’avaient jamais eu d’examen prénatal auparavant ; ce qui les a surtout attirées, cependant, était la distribution de nourriture. Les villages des environs de Tchadoua ont été durement frappés par la crise alimentaire qui continue à sévir au Niger.

« Après les prières du matin, à 4 heures et demi, j’ai pris mon petit déjeuner et nous sommes parties à pied pour venir ici, dit Sara, je n’ai pas eu le temps de faire le ménage aujourd’hui parce que je devais venir pour mon examen. »

L’UNICEF, travaillant de concert avec le gouvernement du Niger et d’autres organisations, a lancé cette opération au bénéfice des femmes enceintes de 56 villages de la région.

Un double objectif

« Le but de cette distribution était double, explique Arsène Azandossessi de l’UNICEF, nous voulions directement remédier à l’insécurité alimentaire à laquelle ces femmes font face pendant la période très difficile que nous vivons actuellement ; mais nous voulions également agir de façon préventive sur l’un des facteurs déterminants du taux de mortalité maternelle élevé. » Ce dernier objectif a été atteint grâce aux examens de santé prénatale gratuits et à la fourniture de moustiquaires traitées à l’insecticide.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Niger/2005/Dolan
Une jeune mère, qui attend de passer son examen prénatal, tient à la main sa carte santé. Après l’examen médical, la carte est tamponnée et on lui donne un reçu pour lui permettre d’obtenir ses 3 savons, une moustiquaire traitée et 25 kilos de mil.

Le taux de mortalité maternelle est extrêmement élevé au Niger et est estimé à 590 pour 100 000 naissances vivantes. Un enfant sur quatre meurt avant l’âge de cinq ans et 40 pour cent d’entre eux souffrent de sous-alimentation chronique.
 
Après avoir passé leur examen médical au dispensaire, les futures mères obtiennent un reçu qui leur donne droit à une ration de mil pour deux semaines, à 3 pains de savon et à une moustiquaire. Des sages-femmes traditionnelles contrôlent la distribution du savon et des moustiquaires.

Barrira, dix-neuf ans, est une autre femme venue au dispensaire ; son village, Douma, est situé à seulement quatre kilomètres. Elle est arrivée accompagnée de sa mère Indo et de sa belle-mère. Alors qu’elle attendait de passer son examen, Barrira a donné naissance à un garçon en bonne santé.

Leur premier examen prénatal

« L’accouchement n’a pas pris très longtemps et maintenant je me sens très bien. Notre village a été informé hier de la distribution de nourriture et je suis venue ici pour passer l’examen, dit en souriant Barrira, c’est mon premier bébé. Je ne suis pas encore sûre du nom que nous allons lui donner. Mon mari décidera pendant la cérémonie du baptême, dans une semaine. »

Assise à côté de sa fille, Indo, 44 ans, qui a eu elle-même 11 enfants, se dit très soulagée. « Ma fille a accouché dans de bonnes conditions et il n’y a pas eu de complications, Dieu merci. Je suis vraiment très contente de l’aide que nous avons reçu ici aujourd’hui. »

Des mille femmes enceintes qui se sont présentées au dispensaire, 771 allaient passer leur tout premier examen prénatal.

Au cours de cette opération de trois jours, l’UNICEF a distribué 39 tonnes de mil, 3 000 savonnettes et 1 000 moustiquaires traitées. L’UNICEF est en train d’organiser des opérations similaires dans 10 autres dispensaires des départements de Maradi et de Zinder.


 

 

Vidéo (en anglais)

15 septembre 2005 :
Le reportage du correspondant de l’UNICEF, Francis Mead, sur les opérations destinées à donner aux femmes enceintes du Niger un examen médical gratuit et de la nourriture.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Recherche