Népal

Les enfants d’abord : au Népal, la campagne nationale de vitamine A continue malgré les troubles

Image de l'UNICEF
© UNICEF Nepal/2006/Joshi
En dépit de l’agitation politique croissante au Népal ces dernières semaines, les familles font la queue à la porte des dispensaires de Katmandou pour que leurs enfants reçoivent l’indispensable vitamine A.

Par Rupa Joshi et Sabine Dolan

KATHMANDOU, Népal, 19 avril 2006 – En dépit de l’aggravation des troubles politiques au Népal ces dernières semaines, la distribution à l’échelle nationale de capsules de vitamine A et de comprimés de vermifuge a démarré aujourd’hui. Environ 3,3 millions d’enfants népalais âgés de six mois à cinq ans devraient recevoir des capsules de vitamine A dans le cadre d’une campagne nationale de deux jours destinée à protéger la santé de ces enfants en renforçant leur système immunitaire.

Les familles se sont présentées en foule au commencement de cette campagne, bravant les actuelles poussées de fièvre politique aussi bien que le mauvais temps. À Katmandou, de nombreux parents, serrant dans leurs bras leurs enfants et un parapluie à la main, se sont rassemblés à la porte des dispensaires pour la distribution semestrielle de vitamine A.

Des queues qui s’allongent dans la rue

 « Nous n’avions jamais imaginé que tant d’enfants se présenteraient dès le premier jour, » dit Gautam Raj, qui aide à distribuer les suppléments de vitamine dans le dispensaire de Mitra Park, un endroit plein d’animation. « Il n’est même pas encore 11 heures et nous avons déjà donné de la vitamine A à environ 250 enfants, c’est à peu près un cinquième du nombre total d’enfants que nous attendions. »

À l’extérieur du dispensaire, la queue des enfants et de ceux qui les accompagnent s’allonge jusque dans la rue.

Dans la queue, se trouve Sita Nepal qui est venue à Katmandou du district voisin de Sindhupalchowk. Elle explique combien il est important pour elle que sa fille de trois ans reçoive des capsules de vitamine A et des comprimés de vermifuge. « Je sais que la vitamine la protégera de toutes sortes de maladies et lui donnera une bonne santé, » dit-elle, couvrant de son châle la tête de sa petite fille.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Nepal/2006/Joshi
Les agents de santé du dispensaire de Mitra Park distribuent des suppléments de vitamine A qui protègent chaque année 12 000 enfants népalais contre diverses maladies mortelles et qui préviennent la cécité chez 2000 autres enfants.

À la veille d’une grande manifestation politique prévue pour jeudi, des parents comme Mme Nepal se sont aventurés aujourd’hui hors de chez eux et ont rapidement remplis les dispensaires. Un grand nombre d’entre eux n’avaient pas pu sortir de leurs maisons au cours de la grève générale et des couvre-feux des deux dernières semaines.

Soutien des deux parties

Les violents affrontements qui continuent à opposer le gouvernement et les manifestants ont incité l’UNICEF et ses partenaires à demander aux deux parties de désigner les centres de distribution comme « espaces de sécurité ». Cette requête a rapidement été acceptée par les parties qui ont publié des communiqués de presse renouvelant l’assurance de leur soutien à la distribution de vitamine A.

Au cours d’un incident récent, une large foule de manifestants qui bloquait une route a immédiatement ouvert un passage à une mission de suivi de l’UNICEF. Ils ont laissé circuler les véhicules qui ont été acclamés à leur passage. Pendant ce temps, Ram Krishna Khatiwada, 27 ans, un membre de la police armée montait la garde à la porte du dispensaire de Mitra Park. « C’est un bonne chose et je suis content d’être ici, » déclare-t-il en regardant les enfants défiler devant lui.

 « La violence des derniers jours a fait très peur à de nombreux enfants et à leurs familles, affirme la Représentante de l’UNICEF au Népal, le docteur Suomi Sakai qui contrôle la distribution à Kathmandou. »

« Il serait naturel que les parents s’inquiètent de la possibilité d’exposer leurs enfants les plus jeunes à des risques en les sortant de la maison, ajoute-t-elle, mais en même temps nous savons que la moitié des enfants du Népal sont déjà dénutris et un grand nombre d’entre eux n’ont pas dans leur organisme la réserve de vitamine A nécessaire pour combattre les maladies et prévenir la cécité. ”

Image de l'UNICEF
© UNICEF Nepal/2006/Joshi
Les travailleurs de la santé, désignés sous le nom d’Agents féminins de santé communautaire, aident à distribuer la vitamine A. Il y a environ 48 000 bénévoles féminins à travers le Népal, comme ici Maiya Sapkota.

La distribution couvre 75 districts

Le succès de cette campagne nationale doit beaucoup aux travailleurs de la santé chevronnés qui  n’épargnent pas leurs efforts. Appelées Agents féminins de santé communautaire, ces bénévoles – dont le nombre est de 48 000 environ, et qui sont surtout présentes dans les zones rurales –veillent à la santé et au bien-être des enfants et des femmes de leurs villages.

« Je fais ça depuis 1998, dit Radha Budathoki, une bénévole du village de Gorkana. Avant, il fallait que nous fassions du porte à porte pour inciter les gens de venir dans les dispensaires. Maintenant, notre vie est devenue plus facile grâce aux annonces à la radio et à la télévision. Il n’y a pas de famille qui ne possède au moins une radio, alors tout le monde ou presque est au courant de cette campagne ».

La distribution de capsules de vitamine A et de comprimés de vermifuge couvre la totalité des 75 districts du Népal, des montagnes de l’Himalaya aux plaines arides du Terai.

« Grâce à cette capsule, 12 000 enfants népalais sont chaque année protégés de diverses maladies mortelles, elle empêche 2 000 autres enfants de devenir aveugles, » dit le Docteur Sakai qui tient entre les doigts une petite capsule rouge. « Et tout cela a été rendu possible grâce au soutien que nous recevons de tous nos partenaires et à une mobilisation au niveau des collectivités. »


 

 

Vidéo (en anglais)

20 avril 2006:
Reportage de Sabine Dolan, Correspondante de l'UNICEF, sur la campagne nationale de distribution de vitamine A au Népal.

bashaut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Audio (en anglais)

19 avril 2006 :
 Sabine Dolan, correspondante de l’UNICEF, parle à Suomi Sakai, Représentante de l’UNICEF au Népal, de la première journée de la campagne nationale de distribution de vitamine A qui commencé malgré les troubles qui agitent le royaume himalayen.
Recherche