Namibie

Actualité

L'UNICEF et ses partenaires interviennent en Namibie où des dizaines de milliers de personnes fuient de fortes pluies
ONDANGWA, Namibie, 13 avril 2011 – Quelques jours de soleil offrent un peu de répit aux habitants qui sont en train de se remettre des pires inondations au nord et au centre de la Namibie depuis 2008 et les pluies les plus fortes jamais enregistrées.

Une campagne nationale a pour but d'accroître la participation des Namibiens dans les programmes de santé contre le VIH
KATUTURA, Namibia, 24 March 2011 – Israel Ndeshaanya and Elisabeth Nagula live together with their 8-month old son, Nicolas, in the township of Katutura.

En Namibie, l'UNICEF encourage les garçons et les filles à jouer au cricket
WINDHOEK, Namibie, 23 mars 2010 – Des centaines de personnes se sont réunies sur le terrain de cricket de Wanderers à Windhoek, en Namibie, à l'occasion du coup d'envoi de Kwata Cricket. Le partenariat entre l'UNICEF et Cricket Namibia encourage le sport et le jeu en tant qu'éléments indispensables à la santé et au bien-être des enfants et des jeunes.

L'UNICEF lance le programme ‘Galz and Goals’ programme pour favoriser le sport des filles en Namibie
WINDHOEK, Namibie, 10 novembre 2009 – L'UNICEF et l'Association du football namibien (NFA) ont lancé un programme à Windhoek destiné à permettre à un plus grand nombre de filles namibiennes de faire du sport.

En Namibie, un programme d’enregistrement des naissances a pour objectif de protéger les droits des enfants
WINDHOEK, Namibie, 28 octobre 2009 - Une nouvelle idée en faveur des enfants est devenue une réalité depuis que le Ministère namibien des affaires intérieures et de l'immigration a installé un bureau dans la maternité de l'hôpital d'État de Katutura, à Windhoek. Ce programme, appuyé par l'UNICEF, est conçu pour veiller à ce que chaque enfant né dans l'hôpital reçoive un certificat de naissance.

Des flambées de choléra soulèvent des inquiétudes dans neuf pays d’Afrique australe
NEW YORK, États-Unis, 10 mars 2009 – Il y a plusieurs mois que le plus fort de la saison des pluies est passé mais le choléra demeure un problème pour les gouvernements de neuf pays d’Afrique australe.

Pour la première fois, la Namibie, l’Angola et la RD Congo lancent une campagne synchronisée contre la polio
ONDANGWA, Namibie, 28 juin 2007 – Lorsque les barrières de la douane s’ouvrent à la frontière entre la Namibie et l’Angola, il n’y a pas que les marchandises qui s’engouffrent dans le passage. La polio et autres maladies n’ont pas besoin de passeport et cette simple constatation est à l’origine de la première campagne contre la polio organisée simultanément par l’Angola, la Namibie et la République démocratique du Congo le long de ces longues frontières souvent poreuses.

L'UNICEF réagit à la flambée de polio en Namibie alors que le nombre de victimes augmente
NEW YORK, États-Unis, 7 Juin 2006 – Alors que la polio ne s’était pas manifestée depuis 10 ans, la Namibie a été le théâtre d’une résurgence soudaine de cette maladie. En effet, on a enregistré jusqu’à présent 34 cas suspects et 7 décès.

VIH/SIDA – Le combat d’une jeune fille
WINDHOEK, Namibie, 1 novembre 2005 - « Les plus grands défis pour moi sont le stigmate social et la discrimination. La manière dont je les combats est de m'adresser aux jeunes. Spécialement les jeunes, car ils courent un plus grand risque d'être infectés par le virus et ils croient que le SIDA ne les touchera pas.

En Namibie : sauver le bétail pour sauver des vies humaines
Katimo Mulilo, région de Caprivi (Namibie), mardi 27 avril__Les autorités namibiennes essayent désespérément d’arracher à une mort presque certaine des milliers de têtes de bétail, prises au piège du Zambèze en crue, alors que des épidémies de choléra, de dysenterie et de paludisme menacent de survenir dans l’une des zones les plus peuplées du pays.

Après la décrue, une nouvelle crise
CAPRIVI, Namibie, 3 mai — La communauté internationale s’est brièvement intéressée à la Namibie cette semaine, lorsque la crue du fleuve Zambèze a obligé des milliers de personnes à fuir leurs foyers. Les inondations ont également causé la perte de centaines de têtes de bétail et dévasté des dizaines d’hectares de cultures. Mais la région est frappée de plein fouet par une crise très différente et autrement meurtrière :
la propagation du VIH/SIDA, qui a  déjà fait des dizaines de milliers d’orphelins.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche