En bref : Myanmar

Les approvisionnements en eau potable de l'UNICEF destinés aux familles affectées par le cyclone arrivent à Yangon

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ08-0323
Un petit garçon se lave les cheveux avec du savon dans la commune de Kunyangon dans la Division Yangon du sud au Myanmar, une des régions durement touchées par le Cyclone Nargis, qui a laissé beaucoup de gens sans accès aux nécessités fondamentales.

Par Chris Niles

NEW YORK, ETATS-UNIS, 8 mai 2008 – Trois millions de comprimés pour la décontamination de l’eau sont en cours d’acheminement vers le Myanmar pour permettre aux familles du delta de l’Irrawaddy de faire face aux retombées potentiellement mortelles du cyclone Nargis.

Selon les Nations Unies, la situation devient de plus en plus précaire avec un million de personnes sinistrées. On craint que le bilan n’atteigne les 100 000 morts.

Selon la Responsable d’UNICEF Myanmar Juanita Vasquez, les équipes d’évaluation ont observé des inondations sur une très vaste étendue et des d’énormes dégâts : arbres déracinés, habitations et écoles détruites. Il n’a pas beaucoup d’eau salubre ni d’électricité, les enfants se retrouvent dans les rues et les récoltes de riz ont été anéanties.

« La population a tout perdu », a-t-elle déclaré.

Bien que la crise ne remonte qu’à quelques jours, le personnel de l’UNICEF a entendu parler de cas de diarrhée provoqués par l’eau insalubre et les mauvaises conditions d’assainissement. Les enfants de moins de cinq ans sont particulièrement exposés.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Myanmar/2008
Une famille est assise au milieu de ce qui reste de son habitation, au sud-ouest de Yangon. L'aide humanitaire a commencé à parvenir au Myanmar pour les sinistrés du cyclone Nargis dont le nombre est estimé à un million et demi.

Produits pour la décontamination de l’eau

« Actuellement, pour la population, c’est une situation de vie ou de mort, » a déclaré le Conseiller principal de l’UNICEF pour les secours d’urgence en matière d’eau Paul Sherlock. « Si vous ne disposez pas d’eau propre, votre corps se détériore très rapidement. Vous contractez la diarrhée, vos enfants contractent la diarrhée. Les enfants sont très, très vulnérables. »

En plus des médicaments et des comprimés de réhydratation par voie orale, UNICEF Myanmar a distribué près de 15 000 trousses qui permettent aux familles d’utiliser de faibles quantités de chlore pour traiter leur eau. Vingt mille trousses supplémentaires sont en cours d’expédition par avion à partir de Dubaï.

Les comprimés de décontamination d’eau actuellement en transit s’ajouteront aux trousses familiales. 

« Ce matin, trois millions de comprimés ont été expédiés par transport aérien, » a déclaré le Responsable de la gestion des connaissances de la Division des approvisionnements Rudolf Schwenk, s’exprimant du dépôt d’approvisionnement principal de Copenhague. « Ils parviendront demain matin au Myanmar. Ils serviront à purifier trois millions de litres d’eau contaminée. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF Myanmar/2008
Les survivants du cyclone dans une basse région du sud-ouest de Myanmar sont forcés de se déplacer en bateau en raison des eaux du cyclone qui ont inondé leurs maisons.

« Envisager de réparer les dégâts »

L’UNICEF dirige les opérations de secours en matière d’eau et d’assainissement au Myanmar. En raison des énormes défis logistiques que pose l’acheminement d’eau potable  – le port de Yangon est endommagé et les routes sont dévastées – les comprimés et les trousses sont pour l’instant la solution la plus commode.

« Les comprimés sont faciles à transporter et à distribuer. Ils sont, dans le cas de cette crise, un des moyens d’accéder à la population, » a affirmé M. Sherlock  Il a ajouté que, cependant,  l’UNICEF s’installerait dès que possible pour renforcer son appui et réparer les infrastructures endommagées.

« Qu’il s’agisse de nettoyer les puits, de réparer les pompes manuelles ou l’approvisionnement en eau par canalisation,  a-t-il déclaré, « l’important est maintenant de sauver la population. Dans les semaines qui suivent, nous réparerons les dégâts. » 


 

 

Vidéo (en anglais)

9 mai 2008 :
Le reportage du correspondant de l’UNICEF Chris Niles sur les besoins immédiats en eau salubre dans les parties du Myanmar touchées par le cyclone.
 VIDEO  haut | bas


7 mai 2008 :
Le Directeur des opérations d’urgence de l’UNICEF Louis-Georges Arsenault évoque les priorités essentielles pour répondre aux énormes besoins du  Myanmar.
 VIDEO  haut | bas

7 mai 2008 :
La Directrice générale Ann M. Veneman discute des priorités de l'UNICEF en terme de soins et de protection de l'enfant au Myanmar.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Audio (en anglais)

9 mai 2008:
Paul Molinaro, chargé à la logistique d'urgence au centre d'approvisionnement de l'UNICEF à Copenhagen explique comment l'aide arrive au Myanmar.
 AUDIO écouter

8 mai 2008 :
La Responsable d’UNICEF Myanmar, Juanita Vasquez, décrit les dégâts qu’elle a pu constater dans le delta de l’Irrawaddy.
AUDIO écouter

Recherche