En bref : Myanmar

Appels de fonds et interventions humanitaires

L'UNICEF a un besoin urgent de US$ 2,1 millions de dollars E.-U. pour répondre aux besoins humanitaires des enfants et des femmes victimes du cyclone Giri

Le Cyclone Giri s'est abattu sur l'État de Rakhine pendant la soirée du 22 octobre et où il a causé des dégâts sévères dans quatre communes côtières et proches de la côte(Myebon, Pauktaw, Kyaukpyu et Minbya), et dans lesquelles jusqu'à 100 000 personnes ont perdu leurs maisons. Le cyclone a laissé derrière lui près de 260 000 sinistrés, dont plus de 100 000 sont des enfants de moins de 18 ans. Le gouvernment a confirmé 45 blessés. Selon un premier bilan rapide, les plus grands dégâts ont été infligés aux maisons des habitants, à leurs biens et aux fragiles infrastructures communautaires dont les points d'eau, les écoles et les centres de santé ruraux.

En réponse au Cyclone Giri, L'Équipe humanitaire de pays a décidé d'activer les groupes dans des secteurs prioritaires clés pour assurer une réponse coordonnée. L'UNICEF qui assume la responsabilité de la conduite des actions dans les domaines de la nutrition, de l'éducation et WASH (eau, assainissement et hygiène), est aussi un membre actif des Groupes vulnérabilité et santé.

Dans la première phase de l'urgence, l'UNICEF a compté sur ses approvisionnements prépositionnés disponibles et sur la reprogrammation des ressources existantes, comprenant les fonds humanitaires thématiques. L'UNICEF réclame instamment 2,1 millions de dollars pour revitaliser la délivrance des services de santé, renforcer la prévention contre le paludisme et reprendre le Programme élargi de vaccination (PEV). La prévention de la malnutrition aiguë sévère et la fourniture de microsubstances nutritives doit être assurée. L'UNICEF mettra en oeuvre des espaces d'accueil "Amis des enfants" dans les communautés les plus sévèrement touchées et difficilement accessibles, et aidera à l'établissent de près de 150 espaces scolaires provisoires. L'UNICEF aura de plus besoin d'un financement pour fournir de l'eau saine aux ménages qui font actuellement face aux manques aigus en eau et faire la promotion des bonnes pratiques d'hygiène.

L'UNICEF au Myanmar souhaite exprimer sa gratitude à tous les donateurs qui continuent d'apporter leur aide inébranlable, ce qui permet à l'UNICEF d'aborder les questions humanitaires des enfants et des femmes les plus vulnérables au Myanmar.

UNICEF Myanmar HAU 11 novembre 2010 [pdf en anglais]


 

 

Recherche