Mozambique

L’aide au Mozambique apportée aux foyers dont le chef de famille est un enfant ou une personne âgée

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mozambique/2008/Machiana
Au Mozambique, des organisations communautaires appuyées par l’UNICEF, qui viennent en aide aux foyers dont le chef de famille est un enfant ou une personne âgée, apportent un soutien à de nombreux enfants orphelins et vulnérables.

Par Emidio Machiana

DISTRICT DE CHÓKWE, Mozambique, 18 juin 2008 – C’est le milieu de la matinée mais Rosina, 16 ans, est encore à la maison, finissant à la hâte ses travaux ménagers avant d’aller en classe. Elle a pour logement une petite case sombre, où elle vit depuis un an environ avec ses trois frères, dont le plus jeune n’a que trois ans.

Leur mère est morte il y a deux ans et ils ignorent où se trouve leur père.

« Je m’occupe de mes frères comme une mère », dit Rosina. « Notre vie ici est très difficile. Chaque jour, je dois faire une longue route pour puiser de l’eau, aller en brousse chercher du bois permettant de faire du feu, préparer le repas de mes frères et aussi aller à l’école. »

On estime qu’il y aurait 510 000 enfants mozambicains tels que Rosina et ses frères, orphelins à cause du SIDA.

L’aide fournie à « Vivre ensemble »

En dépit des difficultés, Rosina bénéficie d’une aide pour l’entretien du ménage et pour continuer à aller en classe. « Nous dépendons du peu d’argent et de nourriture reçus pour le travail que nous faisons dans les champs des voisins et de l’aide apportée par Vukoxa », dit-elle.

Vukoxa est une organisation de proximité dont le programme « Vivre ensemble » aide les foyers dont le chef de famille est un enfant ou une personne âgée à prendre soin des enfants mozambicains orphelins et vulnérables. Ce programme, qui bénéficie de l’appui de l’UNICEF et de ses partenaires, apporte une aide sous forme d’espèces, de terres, de microcrédits pour la production agricole, d’accès à l’eau et à l’assainissement, et un soutien pour d’autres besoins de base.

« Nous avons constitué un comité avec des membres de la communauté, ici, à Chiaquelane, car nous avons remarqué qu’on y trouvait beaucoup d’orphelins qui en étaient réduits à se débrouiller par eux-mêmes, et beaucoup de personnes âgées qui s’occupaient d’enfants, et que les uns et les autres avaient besoin de notre aide », explique la présidente du Comité Vukoxa dans la communauté de Chiaquelane, Anita Ussivana.

L’évaluation des besoins des foyers

« L’an dernier, nous avons fait du porte à porte afin d’évaluer la situation dans la communauté. C’est ainsi que nous avons rencontré Rosina et ses frères », raconte Mme Ussivana.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mozambique/2008/Machiana
Des militants tels que Constância Novela (à droite) sont formés à offrir un soutien psychosocial aux enfants du Mozambique devenus orphelins à cause du SIDA.

Depuis lors, les enfants ont reçu des fournitures et des uniformes scolaires, des vêtements et du savon. Leur naissance a été enregistrée, de telle sorte qu’ils peuvent à présent bénéficier des services de santé. En outre, Vukoxa a récemment aidé à la construction de latrines dans la communauté.

Vukoxa a également formé un réseau de militants à l’offre d’un soutien psychologique, social et juridique aux enfants orphelins et vulnérables, ainsi qu’aux personnes âgées dans le besoin.

Le soutien psychologique et social

Constância Novela, 42 ans, une militante de Vukoxa, apporte un soutien psychologique et social à Rosina et à ses frères.

« Je me rends chez eux au moins deux fois par mois, j’écoute ce qui les préoccupe, je les conseille et je leur apporte une aide, là où ils en ont besoin », dit-elle.

Au total, à Chiaquelane, il y a plus de 145 enfants orphelins et vulnérables bénéficiant d’une aide de Vukoxa, en coopération avec les autorités locales.

La mobilisation des communautés en vue de soutenir les enfants orphelins et vulnérables s’inscrit dans le cadre de l’appui apporté par l’UNICEF et ses partenaires au Gouvernement du Mozambique pour la mise en œuvre de son Plan d’action en faveur des enfants orphelins et vulnérables. Ce plan a pour objectif de fournir des services sociaux de base à plus de 1,3 million d’enfants.


 

 

Campagne contre le SIDA

  Ce site est uniquement disponible en anglais.
Recherche