Mozambique

Des moustiquaires contre le tueur du Mozambique

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mozambique/2004/Dan Thomas
Toutes les 10 à 15 minutes, un enfant du Mozambique meurt du paludisme

XAI XAI, Mozambique, 5 août 2004 -- Tout le monde sait que le VIH/SIDA menace des dizaines de millions d'Africains mais, au Mozambique, le premier tueur d'enfants de moins de cinq ans, c'est le paludisme.
Chaque année, dans ce pays, le paludisme fait périr quelque 50 000 enfants et il met également en danger les femmes enceintes, qui sont parmi les plus vulnérables des adultes.

Pour protéger les femmes et les jeunes enfants contre les moustiques qui transmettent le paludisme, l'UNICEF contribue à la fourniture de moustiquaires imprégnées d'insecticide.

Ces moustiquaires sont distribuées à des dispensaires locaux, où entre 30 et 40 pour cent des patients viennent à cause du paludisme. Si elles étaient achetées sur le marché local, les moustiquaires coûteraient entre 5 et 6 dollars.  Mais la clinique offre des moustiquaires subventionnées par l'UNICEF, pour 1,25 dollar pièce seulement.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mozambique/2004/Dan Thomas
Argentina secoue sa moustiquaire après l’avoir enduite d’insecticide

"Si une personne est prête à donner de l'argent pour quelque chose, cela signifie qu'elle commence à en  comprendre la valeur", affirme Tim Freeman, un des responsables de l'UNICEF chargé de la lutte contre le paludisme. Lorsque les moustiquaires sont données, personne ne s'en sert. Les gens ne comprennent pas la valeur de ce qu'on leur donne".

Pour empêcher les familles de revendre leurs moustiquaires, l'UNICEF y inscrit un numéro qui permettrait de retrouver les vendeurs si elles apparaissaient sur les marchés commerciaux.

Au cours des quatre dernières années, l'UNICEF a distribué 650 000 moustiquaires. Mais la demande annuelle, pour les femmes enceintes seulement, se monte à environ un million. L'UNICEF espère pouvoir donner une moustiquaire à chaque femme enceinte et chaque enfant du pays.


 

 

Vidéo (en anglais)

5 août 2004 : Thomas Nybo fait son rapport sur les efforts de l'UNICEF pour prévenir le paludisme au Mozambique

Bas débit
View clip (Real Format)

Haut débit
View clip (Real Format)

Recherche