En bref: Mexique

Après les inondations au Tabasco et à Chiapas, les opérations de secours visent à répondre aux besoins immédiats des enfants

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mexico/2007/Alleyne
Pendant les inondations de Villahermosa, Tabasco, des familles sinistrées font la queue devant un des centres de distribution, attendant de recevoir une partie des fournitures qui leur sont nécessaires.

Par Richard Alleyne

VILLAHERMOSA, Mexique, 9 novembre 2007 – Les routes qui conduisent à Villahermosa, la capitale de l’Etat du Tabasco, sont envahies par la boue et jonchées de sacs de sable éventrés là où les eaux de crue ont fini par baisser. Et les rues des banlieues de la ville sont aussi emplies de familles entières qui ont refusé de quitter leurs maisons gravement endommagées et ont bricolé des abris de fortune à partir de cartons et de bâches pour protéger leurs biens personnels.

Durant la semaine, depuis que des pluies torrentielles y ont provoqué les pires inondations depuis plus de cinquante ans, des parties entières de l’Etat du Tabasco se trouvent toujours sous l’eau et les opérations de sauvetage, dirigées par l’armée, se poursuivent. Plus d’un million de personnes, dont un tiers d’enfants, ont été touchés par les inondations.

Selon le Ministère de l’éducation, 400 000 élèves de l’Etat ont été touchés par les inondations et 2 500 écoles ont été endommagées. L’Etat voisin de Chiapas a également subi des inondations et l’UNICEF a envoyé deux équipes d’experts dans les deux secteurs pour procéder à une évaluation des besoins les plus urgents.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mexico/2007/Alleyne
Une mère, son enfant et un membre du personnel de l’UNICEF dans un centre d’approvisionnement d’urgence pour les victimes des inondations de l’Etat du Tabasco.

Des abris ont été mis en place

L’« albergue » El Toreo de Villahermosa est l’un des 276 abris mis en place par l’état qui offre des secours d’urgence aux victimes des inondations. Des semi-remorques sont stationnés en file à l’extérieur dans la rue et des jeunes gens déchargent des palettes d’eau, de lait maternisé et d’aliments déshydratés.

Une queue d’environ 150 personnes serpente à travers le parking du bâtiment. La procédure est bien réglée mais ceux qui font la queue ont le visage sombre et semblent épuisés.

L’UNICEF est en train de mettre en place un programme pour aider les enfants dans les abris, afin de veiller à ce qu’ils disposent d’un soutien psychologique et d’un environnement sûr. Parmi les activités prévues figurent des ateliers durant lesquels les enseignants et le personnel de l’abri seront formés aux techniques du conseil psychologique. 

L’UNICEF acheminera en outre des trousses de jeux et environ 4 200 trousses scolaires qui offriront aux enseignants et aux élèves des fournitures de base, des cartables et du matériel pédagogique.

« On n’a jamais vu ça ! »

Ana et son mari Gonzalo ont effectué un voyage d’une heure pour aller du village de Rancheria Buenavista jusqu’à El Toreo avec leur fille âgée de deux ans. Ana est enceinte de sept mois.

« Avant, nous n’avons jamais demandé aucune aide, » affirme Gonzalo. « Mais on n’a jamais vu ça. Nous avons besoin d’aide. »

La semaine dernière, quand les pluies ont débuté, Ana et Gonzalo s’attendaient à ce que des inondations se produisent mais ils ne pouvaient pas imaginer l’ampleur de ce qui allait arriver. « En un instant l’eau a pénétré dans notre maison. Nous sommes partis pour aller chez un ami et quand nous sommes revenus, les eaux étaient à la hauteur des fenêtres », se souvient Ana.

Cependant, dans l’Etat, environ 20 000 personnes ont refusé de quitter leurs foyers. Gonzalo affirme qu’il craint que sa petite maison ne soit pillée s’ils restent éloignés trop longtemps. En fin de compte, le couple a décidé de rejoindre l’abri parce qu’ils ne pouvaient pas courir le risque de manquer de nourriture avec une fillette à charge et, bientôt, l’arrivée d’un autre enfant.


 

 

Audio (en anglais)

9 novembre 2007 : la Représentante de l’UNICEF au Mexique, Susanna Sottoli, parle des efforts menés pour aider les enfants victimes des inondations au Tabasco et à Chiapas.
AUDIO écouter

Recherche