En bref: Mexique

La classe politique s’unit pour donner aux enfants la priorité lors des élections

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ96-0988/Hernandez-Claire
Un jeune garçon vend des gâteaux dans la banlieue de Mexico. D’après un rapport de l’INEGI (Institut national de statistiques, géographie et technologie de l'information), 3,3 millions d’enfants mexicains travaillent.

Par Maya Dollarhide

MEXICO, 22 juillet 2005 –  A un an des élections présidentielles de juillet prochain, le Conseil consultatif d’UNICEF-Mexique a appelé les candidats, les médias et tous les citoyens à faire de la question des droits de l’enfant une priorité à l’ordre du jour politique du pays.

Le Conseil consultatif comprend des dirigeants de divers horizons et points de vue, qui représentent les entreprises, les universités, les mondes de la politique et de l'art. Ils s’engagent tous à améliorer l’avenir des enfants du pays.

Le conseil a publié une déclaration dans laquelle il demande aux candidats d’émettre des propositions sérieuses et viables sur la façon d’assurer les droits des enfants du Mexique. La déclaration demande également aux journalistes d’inclure le point de vue des enfants lors de la couverture de la campagne électorale et demande au peuple mexicain de juger les candidats à l’aune des propositions qu’ils présentent pour le bien-être des enfants.

« La déclaration a été signé par un groupe très divers de citoyens mexicains. Mais sur la question de la priorité à accorder aux enfants, ils sont tous d’accord, a souligné la Représentante de l’UNICEF au Mexique Yoriko Yasukawa, et à l’UNICEF nous applaudissons l’initiative et en remercions ce groupe ».

La Déclaration du Conseil consultatif de l’UNICEF-Mexique : Les enfants doivent être une des priorités du débat électoral [PDF]


 

 

Recherche