Centre de presse

Communiqué de presse

Plus de six mois après le début de l’année scolaire, la plupart des écoles restent fermées en République centrafricaine

end rss blurb -->

GENEVE/BANGUI, République centrafricaine, le 9 mai 2014 – Alors que l’année scolaire est déjà à moitié écoulée, près des deux tiers des écoles restent fermées en République centrafricaine, selon une enquête menée récemment par l’UNICEF et ses partenaires.

« Le système scolaire est pratiquement à genou, affirme Souleymane Diabaté, Représentant de l’UNICEF en République centrafricaine. Cela fait des mois que beaucoup d’enseignants ne sont plus payés, il n’y a plus de manuels scolaires, et le peu d’infrastructure qui existait avant la crise a été endommagé. »

La crise en République centrafricaine a déjà perturbé deux années scolaires depuis la fin 2012 et beaucoup de familles craignent toujours de renvoyer leurs enfants à l’école.

Les conclusions de l’enquête dressent un sombre tableau de la situation :

• Les écoles n’ont ouvert que quatre semaines en moyenne depuis le mois d’octobre de l’année dernière, parce que des classes ont été détruites, que les enseignants tardent à retourner à leur poste et que leurs salaires n’ont pas encore été payés.
• Un tiers des 355 écoles qui ont été interrogées ont subi des attaques au cours des derniers mois : tirs d’armes à feu, incendies, pillage ou occupation par des groupes armés.
• Les chiffres concernant la scolarisation ont diminué de façon catastrophique : un tiers des enfants scolarisés au cours de la dernière année scolaire ne sont pas revenus cette année.

« Leur famille, leur foyer, la stabilité de leur vie… Les enfants ont perdu tant de choses durant cette crise, ajoute M. Diabaté. On ne peut leur voler leur éducation, qui reste leur plus grand espoir d’un avenir meilleur et plus stable. »

L’UNICEF appuie les mesures prises par le Ministère de l’éducation pour fournir du matériel scolaire, rénover les écoles qui ont été pillées et former des enseignants.

Dans les zones où l’insécurité a empêché la reprise des activités pédagogiques, notamment à Bangui, la capitale, l’UNICEF et des organisations partenaires ont créé près de 120 espaces d’apprentissage temporaires où près de 23 000 enfants et adolescents ont la possibilité d’apprendre, de jouer et de bénéficier d’un suivi psychosocial.

Le financement des programmes éducatifs de l’UNICEF reste largement insuffisant, cependant. L’UNICEF n’a reçu que 3 millions de dollars É.-U. à ce jour, alors qu’il lui en faut 10 millions pour aider les enfants à reprendre leur scolarité.

« C’est important pour nous que les enfants retournent à l’école, car s’ils restent absents trop longtemps, ils oublieront ce qu’ils ont appris », explique Nguinissara Rita, un instituteur du primaire qui travaille dans un site pour déplacés à Bangui.

###

Note aux rédactions
• Les données ci-dessus proviennent d’une enquête par téléphone menée auprès de 355 écoles dans 16 des préfectures de la République centrafricaine. Elle a été menée en février 2014 par le Groupe sectoriel (cluster) de l’éducation, sous la direction de l’UNICEF, avec la participation du Ministère de l’éducation, du Programme alimentaire mondial et des organisations non gouvernementales COOPI, Cordaid, le Conseil danois pour les réfugiés et JUPEDEC.

• Depuis deux ans, l’année scolaire a été portée à 12 mois en République centrafricaine pour permettre aux élèves de rattraper les cours qu’ils ont manqués.

Note aux organismes audiovisuels
On trouvera des photos et images vidéo non montées sur la situation des enfants en République centrafricaine à l’adresse suivante : http://weshare.unicef.org/mediaresources

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour en savoir davantage sur l’UNICEF et ses activités : http://www.unicef.org/french

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour de plus amples informations, veuillez contacter

Madeleine Logan, UNICEF Bangui, Tél. : +236 70738470, mlogan@unicef.org

Linda Tom, UNICEF Bangui, Tél. : +236 70550210, ltom@unicef.org

Laurent Duvillier, UNICEF Dakar, Tél. : +221 77 740 35 77, lduvillier@unicef.org

Christophe Boulierac, UNICEF Genève, Tél. : +41 793030541, cboulierac@unicef.org

Najwa Mekki, UNICEF New York, Tél. : +1-212-326-7448, Mobile: +1-917-209-1804, nmekki@unicef.org


 

 

 

Recherche