Centre de presse

Communiqué de presse

Mme Ban Ki Moon visite un projet de l’UNICEF à Marrakech

Le projet, mené en partenariat avec l’association marocaine LMPE, vise à lutter contre l’abandon des enfants.

Marrakech, 16 octobre 2010 - Madame Ban Ki Moon, épouse du Secrétaire Général des Nations Unies, a visité aujourd’hui à Marrakech le centre de la Ligue Marocaine de protection de l’Enfance (LMPE) dédié aux enfants abandonnés. Le projet est appuyé par l’UNICEF Maroc et vise à lutter contre ce phénomène.

Durant sa visite, Mme Ban Ki Moon, accompagnée par Dr. Aloys Kamuragiye, Représentant de l’UNICEF au Maroc a rencontré l’équipe de la LMPE et a visité les installations du centre y compris les salles des petites enfants abandonnés où elle a pu interagir avec plusieurs enfants y compris des enfants handicapés âgés d’une semaine à 17 ans. Elle a aussi discuté avec la présidente de l’antenne locale de la LMPE au sujet de la question de l’abandon des enfants au Maroc en général et à Marrakech en particulier.

« Cette visite constitue pour nous ainsi que pour nos partenaires une grande opportunité. Elle permettra de renforcer notre plaidoyer vis-à-vis des titulaires d’obligations, particulièrement au niveau du gouvernement et de la coopération internationale afin de mettre encore plus en exergue la problématique des enfants abandonnés qui devient de jour en jour une réalité préoccupante au Maroc » a déclaré Lamia Chraibi, présidente de la LMPE à Marrakech.

En effet, et selon les résultats d’une étude menée récemment par la LMPE avec l’appui de l’UNICEF, 6480 enfants ont été abandonnés à la naissance en 2008, soit 2 pour cent du total des nouveaux-nés du pays. 18 pour cent de ce total est constitué d’enfants handicapés.

« Ce phénomène prend de l’ampleur ou est mieux comptabilisé puisque selon les conclusions de cette étude, sur la période 2005-2009, les nouveaux cas d’abandons ont évolué sensiblement dans certaines zones, particulièrement urbaines. Un nombre important d’abandons s’opère à travers des intermédiaires informels, » explique Aloys Kamuragiye, Représentant de l’UNICEF au Maroc.

Suite à l’étude, l’UNICEF et la LMPE ont mis en place une équipe de travail ayant pour mission de réfléchir à un projet pour faire face à cette situation inquiétante. Et grâce au Comité suèdois pour l’UNICEF qui, accompagné d’un donateur suédois, avait réalisé une visite à Marrakech, 100 000 dollars américains furent mobilisés. Après cela, l’équipe de travail a présenté un projet appelé « prévenir l’abandon des enfants » qui est mené avec plusieurs partenaires dont le ministère de la Santé, le ministère de l’Education nationale, le ministère de la Justice, la Police, les médias et plusieurs associations locales de développement.

Le projet comprend deux volets complémentaires. Le premier axe d’intervention porte sur le soutien psychosocial aux filles et femmes en détresse à travers la création d’un centre d’accueil, d’écoute et de support psychosocial. Cet espace aménagé au sein du centre de prise en charge des enfants abandonnés de la LMPE à Marrakech, assure aux  femmes et filles en détresse un accompagnement et une meilleure information  sur toutes les possibilités offertes pour les aider à prévenir l’abandon de leurs enfants. Il comporte  également une cellule d’accueil et d’encadrement qui constitue un véritable lieu d’intégration et d’information  où ces personnes trouveront conseil, information et appui.

Le deuxième axe d’intervention, visant la prévention des grossesses non désirées, est orienté essentiellement vers les jeunes filles vulnérables à travers une campagne de sensibilisation qui touchera dans un premier temps les espaces scolaires et de regroupement de jeunes filles. Des mères ayant déjà vécu l’expérience de l’abandon ou de la grossesse non désirée participeront à cette campagne et seront des acteurs de cette sensibilisation. Les familles, les associations et la communauté de manière générale seront également touchées pour qu’elles assument pleinement leurs rôles pour l’édification d’un environnement protecteur pour l’enfant.

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’oeuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour plus d’informations, prière de contacter :
Aniss Maghri, chargée de Communication, UNICEF Maroc,
tél. : +212 661 489 493,
courriel : amaghri@unicef.org


 

 

 

Recherche