Centre de presse

Déclaration

Déclaration de Sigrid Kaag, Directrice régionale de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, sur l'escalade du conflit dans le Nord du Yémen

AMMAN/GENÈVE, 13 novembre 2009 – « L'UNICEF est profondément inquiet de l'escalade du conflit dans le nord du Yémen.

« Les combats ont maintenant débordé en Arabie Saoudite, et auraient selon un rapport provoqué l'évacuation de 240 villages et la fermeture de plus de 50 écoles.

« Le nombre total des personnes déplacées par le conflit depuis 2004 est monté à plus de 175 000, pour environ 150 000 il y a seulement quelques semaines. La plupart d'entre-eux n'ont toujours pas accès à une aide  humanitaire de base et beaucoup ont été déplacés plusieurs fois.

« La population déplacée vers le camp de al-Mazraq  dans le gouvernorat de Hajjah a plus que doublé en quatre semaine, atteignant environ 15 000 personnes. 28 000 autres personnes déplacées vivent en dehors du camp.

« Au cours des trois derniers mois, les enfants affectés par le conflit dans le nord ont vu leurs droits les plus élémentaires bafoués. Le manque d´eau potable, d'alimentation et d'hygiène exerce une pression énorme sur leur santé et leur bien être, et menace grandement leur survie – une situation qui ne pourra qu'empirer avec l'arrivée de l'hiver.

« Des décès d'enfants ont été enregistrés dans le camp, alors que la malnutrition, déjà un problème chronique au Yémen, atteint des niveaux alarmants. Plus de 600 enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère et reçcoivent aujourd'hui un traitement.

« Étant donné les ressources disponibles dans la région, il est inconcevable que les enfants du Yemen puissent mourir de malnutrition. Il faut donc agir d'urgence et apporter une aide supplénetaire.

« L'UNICEF demande expressément à toutes les parties prenantes de faire en sorte que les enfants soient protégés de toute forme de violence et qu'ils reçoivent l'aide dont ils ont besoin. Il renouvelle son appel pour un accès immédiat, sûr et sans entraves aux populations affectées, et l'ouverture de couloirs humanitaires pour délivrer aux civils innocents l'aide dont ils ont instamment besoin. »
 
#####

Pour plus d'informations :

Abdel-Rahman Ghandour, Bureau régional de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord,
tél. : +962-79-700-4567,
courriel : arghandour@unicef.org

Patrick McCormick, UNICEF New York,
tél. : 1 212 326 7426
courriel : pmccormick@unicef.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche