Centre de presse

Communiqué de presse

La Directrice générale de l'UNICEF, Mme Veneman, annonce 500 000 dollars pour des programmes de protection sociale en République du Congo (Brazzaville)

Brazzaville, République du Congo, 24 août 2009 – La Directrice générale de l'UNICEF, Ann M. Veneman au cours de sa visite en République du Congo (Brazzaville), a annoncé ce jour 500 000 dollars É.-U. comme appui supplémentaire pour les programmes de santé, nutrition et d'éducation pour aider à atténuer les effets de la crise économique mondiale sur les plus vulnérables.

Le Congo-Brazzaville, qui se trouve au cœur du continent africain, se remet de deux guerres civiles qui ont entraîné le déplacement de plus d'un million de personnes. Malgré les progrès accomplis depuis l'accord de paix en 2003, plus de la moitié de la population vivent actuellement en dessous du seuil de pauvreté.
 
« Les femmes et les enfants sont les plus touchés par la pauvreté, » a déclaré Mme Veneman. « Au Congo, un enfant sur huit meurt avant son cinquième anniversaire, principalement de causes évitables. Le pays possède également l'un des taux les plus élevés de mortalité maternelle dans la région. »

La Directrice générale de l'UNICEF a visité l’initiative nationale sur « les Gestes qui sauvent », mise en oeuvre en coopération étroite avec le gouvernement congolais et promouvant 12 comportements simples et faciles à pratiquer au niveau des ménages, tels que l'allaitement maternel exclusif jusqu’à six mois, l’utilisation de la moustiquaire imprégnée d'insecticide, le lavage des mains avec du savon et l'utilisation de la thérapie de réhydratation orale pour la diarrhée. Elle a aussi visité le centre du « Téléphone qui sauve », une ligne gratuite fonctionnant 24h/24 et 7 jours sur 7 fournissant un numéro d’urgence que les parents et ceux qui s’occupent d’un enfant peuvent appeler si l’enfant tombe malade.

La Directrice générale de l'UNICEF a rencontré le Premier ministre Isidore Mvouba et plusieurs ministres, où elle a félicité le gouvernement sur l'amélioration de l'accès aux services sociaux, y compris la santé et l'éducation. Mme Veneman a également soulevé la question des conditions de vie des populations autochtones, en particulier les enfants qui sont marginalisés par la société et sont souvent confrontées à la discrimination.
 

Pour toutes informations supplémentaires et demandes d’interview merci de contacter :
Hector CALDERON, UNICEF Brazzaville
Tél. : +242 578 24 27
Courriel : hcalderon@unicef.org

Kate Donovan, UNICEF Media, New York
Tél. : + 1 212 326 7452
Courriel : kdonovan@unicef.org


 

 

 

Recherche