Centre de presse

Communiqué de presse

À l’occasion de la Semaine de l’allaitement maternel, la Directrice de l’UNICEF fait la promotion d’une amélioration de la nutrition et de la santé de l’enfant

État du KEBBI, NIGÉRIA, 31 juillet 2009 -   La Directrice générale de l’UNICEF, Ann M. Veneman, a souligné au Nigéria l’importance de l’allaitement maternel pour  l’amélioration de la nutrition, de la santé et du développement des enfants, lors du début de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel (du 1er au 7 août).

Le Nigéria est le pays le plus peuplé d’Afrique. Certes, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans y a baissé, passant de 230 décès pour 1000 naissances en 1990 à 186 pour 1000 en 2008, mais le Nigéria représente encore 12 pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans dans le monde.

« La dénutrition est une cause sous-jacente d’un tiers des décès des enfants de moins de cinq ans, » a précisé Mme Veneman. « Le lait maternel répond parfaitement aux exigences nutritionnelles d’un nourrisson, durant les six premiers mois de sa vie. Pourtant, au Nigéria, 13 pour cent seulement des nourrissons sont exclusivement nourris au sein pendant leurs six premiers mois. »

Encourager les mères à allaiter leurs nourrissons, les soutenir dans cet effort et améliorer la santé et le bien-être des mères elles-mêmes, sont l’une des clefs de la réduction de la malnutrition du nourrisson.

The Lancet, la revue médicale, estime qu’un allaitement maternel optimum dans les deux premières années de vie, et en particulier un allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois, peut être, de toutes les interventions de prévention, celle qui est la plus efficace pour la survie de l’enfant. Cette mesure pourrait prévenir de 12 à 15 pour cent de tous les décès d’enfants de moins de cinq ans dans le monde en développement.

Le thème de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2009 est « L’allaitement maternel, une réponse vitale en situation d’urgence : êtes-vous prêts ? » 

Cette Semaine de l’allaitement maternel permet à l’UNICEF de promouvoir une meilleure nutrition et de souligner le rôle que l’allaitement maternel peut jouer dans la protection des nourrissons contre la dénutrition et les maladies qui surviennent couramment après les catastrophes naturelles et autres situations d’urgence.

« Dans les situations d’urgence, les enfants et les familles en sont souvent réduits à survivre sans alimentation appropriée, sans eau salubre et sans moyens d’assainissement, » a affirmé Mme Veneman. « L’allaitement au sein constitue une excellente source de nutrition pour les nourrissons et, notamment en l’absence d’eau salubre, il aide les jeunes enfants à éviter de dangereuses maladies d’origine hydrique comme la diarrhée. »

En outre, l’allaitement maternel protège les nourrissons contre les maladies infectieuses et respiratoires, renforce leur système immunitaire et les aide à éviter de futurs problèmes chroniques.

« Ces 10 dernières années, on a enregistré une hausse supérieure à 20 pour cent du taux d’allaitement maternel exclusif dans 14 pays, dont certains ont vécu des catastrophes et des crises, » a dit Mme Veneman. « Lorsqu’on reconnaît l’importance de l’allaitement maternel et lorsqu’on s’efforce, de manière concertée, de le promouvoir et de continuer à le pratiquer, des progrès sont possibles, même dans les périodes difficiles. »

Aujourd’hui, dans le monde, seulement 38 pour cent des nourrissons bénéficient d’un allaitement maternel exclusif. Les interventions menées pour soutenir les mères qui allaitent et pour promouvoir l’allaitement maternel exclusif peuvent contribuer à sauver des vies d’enfant et favoriser un développement sain.

La Semaine mondiale de l’allaitement maternel de cette année offre l’occasion de sensibiliser les responsables politiques, les donateurs, les partenaires opérationnels et l’opinion publique aux bienfaits de l’allaitement maternel et à son importance particulière en situation d’urgence, ainsi qu’à la nécessité de protéger et de soutenir les mères afin qu’elles allaitent durant les situations d’urgence.

###

À propos de l’UNICEF :

L’UNICEF est à pied d’oeuvre dans plus de 150 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

 

Pour de plus amples informations :

Brian Hansford, UNICEF Médias NY, tél. : +1 212 326-7269
Courriel : bhansford@unicef.org

Kate Donovan,  UNICEF Médias NY, tél. : +1 212 326-7452
Courriel : Kdonovan@unicef.org


 

 

 

Recherche