Centre de presse

Déclaration

Déclaration de la Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman

NEW YORK, 17 mars 2009

« Des centaines d’enfants ont été tués et un nombre encore bien plus élevé ont été blessés au cours du conflit au Sri Lanka. Des milliers de personnes sont maintenant en danger en raison d’une grave pénurie de produits alimentaires, d’eau et de médicaments. 

« Les enfants et leurs familles piégés dans la zone de conflit risquent de mourir de maladies et de malnutrition.

« Les organismes humanitaires doivent avoir accès de toute urgence à cette zone de conflit de manière à ce que des fournitures vitales puissent y être acheminées. Les civils doivent être autorisés à se rendre dans des secteurs sûrs où l’aide humanitaire de base est plus facilement accessible.

« Les droits des enfants pris dans le conflit doivent être respectés dans leur intégralité et on ne doit épargner aucun effort pour prévenir de nouvelles pertes civiles.

 « L’UNICEF, de concert avec des institutions des Nations Unies et d’autres partenaires, fournit une aide d’urgence dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement, de la santé, de la nutrition, de la protection et de l’appui à l’éducation, à une grande partie des 40 000 personnes qui ont réussi à fuir la zone de conflit.

« Les enfants sont les victimes innocentes du conflit au Sri Lanka. Ils ont désespérément besoin d’aide et il est impératif de déployer des efforts extraordinaires pour les protéger. »


Pour de plus amples informations :
Patrick McCormick, UNICEF Médias, Tél. : 1-212 326 7426 courriel : pmccormick@unicef.org.


À propos de la Directrice générale de l’UNICEF :
Ann M. Veneman a pris la direction de l’UNICEF le 1er mai 2005, devenant la cinquième personne à diriger l’UNICEF depuis sa création il y a 60 ans. Avant de travailler pour l’UNICEF, Mme Veneman était la Secrétaire du Département de l’agriculture des Etats-Unis. À l’UNICEF, Mme Veneman dirige une institution internationale de plus de 10 000 personnes et dont le  budget, qui dépasse plus de 3 milliards de dollars en ressources annuelles, est financé entièrement par les contributions volontaires de gouvernements, entreprises, fondations et particuliers. Depuis qu’elle est entrée en fonctions, Mme Veneman s’est déplacée un peu partout dans le monde, pour observer directement le travail de l’UNICEF, intervenir à de nombreuses réunions et conférences, et rendre visite à des chefs d’Etat et de gouvernement et à d’autres partenaires.

À propos de l’UNICEF :
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche