Centre de presse

Communiqué de presse commun

L’UNICEF et Special Olympics défendent la cause des enfants présentant des incapacités intellectuelles

NEW YORK, WASHINGTON, SHANGHAI, le 3 octobre  2007 -  L’UNICEF et l’organisation Special Olympics annoncent un nouveau partenariat pour défendre les droits des enfants présentant des incapacités intellectuelles, à l’occasion des Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d'été 2007, qui se dérouleront à Shanghai (Chine).

Les deux organisations collaboreront pour plaider en faveur de politiques de la santé, de l’éducation, de l’emploi et des sports de détente dont pourront bénéficier les enfants handicapés intellectuels.

Ce partenariat a été lancé lors d’un Sommet des politiques mondiales appelé « S’engager à changer des vies : Sommet des politiques mondiales pour le bien-être des personnes présentant des incapacités intellectuelles », auquel assistaient de hauts représentants du sport, de la politique, des affaires, du secteur scientifique et du développement. Le Sommet était co-présidé par les Special Olympics, les Jeux olympiques spéciaux mondiaux d’été 2007 et la Fédération chinoise des personnes handicapées.

« Special Olympics  aide les personnes handicapées à développer et réaliser leur potentiel, a expliqué Mme Ann M. Veneman, Directrice générale de l'UNICEF, qui se trouve à Shanghai pour l’inauguration des Jeux Olympiques spéciaux ainsi que pour le sommet. Ce nouveau partenariat fera comprendre que les jeunes handicapés ont les mêmes droits que tous les autres enfants. Ils ont droit à des soins de santé adéquats et à une éducation de qualité, et ils ont le droit de vivre dans un milieu qui les protège des mauvais traitements, de l’exploitation et de la maladie. »

« Il y a longtemps que Special Olympics  et l’UNICEF se consacrent à des activités de plaidoyer en faveur des populations les plus défavorisées et qu’ils s’efforcent d’améliorer leur vie, a souligné le Dr Timothy P. Shriver, Président de Special Olympics International. Cette collaboration répond aux objectifs de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, soucieuse de lutter contre la discrimination et pour l’inclusion des enfants présentant des incapacités intellectuelles dans tous les pays en développement. Nous sommes très heureux de former ce partenariat avec l’UNICEF dans le but de démarginaliser ces enfants et leurs familles et de sensibiliser le grand public aux questions capitales qui se posent à cette population dans le monde en développement. »

Le partenariat sensibilisera le grand public aux aptitudes et aux droits des enfants présentant des incapacités intellectuelles et espère changer les perceptions et lutter contre les attitudes négatives. Il encouragera la participation et l’autonomisation de ces enfants et de leurs familles au sein des sociétés dans lesquelles ils vivent, grâce au sport notamment, et s’efforcera d’améliorer leur autonomie, leur confiance en soi et leurs capacités de plaidoyer.

La Convention relative aux droits des personnes handicapées, adoptée en décembre 2006,  a amélioré le statut et la visibilité du handicap en tant que question liée aux droits de l’homme.  Le partenariat UNICEF-Special Olympics entend en profiter pour encourager les États à ratifier la Convention sur les handicapés et à l’appliquer.

Le partenariat UNICEF- Special Olympics  concentrera d’abord ses efforts en Bulgarie, au Cambodge, en Chine, au Salvador, en Jamaïque, à Panama et en Ouzbékistan. Il sera élargi à d’autres pays en 2008. Dans certains, outre une augmentation des activités de stimulation des jeunes et d’intervention précoce, les deux organisations amélioreront les activités menées conjointement pour favoriser l’inclusion des enfants et adolescents présentant des incapacités  intellectuelles.

Compte tenu de la discrimination dont ils sont victimes, nombre de jeunes handicapés ont moins de chances d’avoir accès aux soins de santé ou à l’éducation que les autres enfants. Elle sape leur confiance en soi et les empêche de se mêler aux autres et elle les rend plus vulnérables à la violence, la maltraitance et l’exploitation.

Contexte
La Convention relative aux droits des personnes handicapées, qui a déjà été signée par plus de 110 pays et ratifiée par cinq d’entre eux, est le premier traité consacré exclusivement aux droits des handicapés à être adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies. Elle offre un cadre garantissant que les enfants handicapés se trouveront sur un pied d’égalité en ce qui concerne l’école, les soins de santé et la vie dans leur communauté en général. Elle offre à l’UNICEF et aux Special Olympics un outil majeur pour mobiliser les responsables politiques, les intervenants, les familles et les communautés derrière un programme favorisant l’inclusion.

****

Special Olympics International
Special Olympics est une organisation internationale à but non lucratif qui a pour objectif d’encourager les personnes présentant des incapacités mentales à devenir des membres de la société productifs, respectés et en bonne santé grâce à l’entraînement et à la compétition sportifs. Tout au long de l’année, Special Olympics offre un entraînement sportif aux enfants et adultes présentant des incapacités intellectuelles et organise des compétitions dans trente discipline olympiques d’été ou d’hiver. A l’heure actuelle, Special Olympics sert plus de 2,5 millions de personnes présentant des incapacités intellectuelles dans plus de 165 pays. Devenez un supporter de Special Olympics en visitant www.specialolympics.org.

A propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour de plus amples informations : 

Najwa Mekki, UNICEF New York, +1-212-326-7162, nmekki@unicef.org

Madeline Eisner, UNICEF, en mission en Chine, +66-81-701-4626, meisner@unicef.org

Li Liu, UNICEF Chine, +86-137-0106-6671, liliu@unicef.org

Jessica Stone, Special Olympics International, +1-202-468-3849, jstone@specialolympics.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Vidéo (en anglais)

3 octobre 2007 :
Steve Nettleton, correspondant de l'UNICEF, présente  les événements organisés dans le cadre des Special Olympics à Shanghai (Chine).

 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche