Centre de presse

Déclaration

Déclaration de la Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman sur l'Ouganda

NEW YORK/GENÈVE/NAIROBI/KAMPALA, 29  août 2006  –  L’UNICEF accueille avec satisfaction l’accord de cessation des hostilités, intervenu entre le Gouvernement ougandais et l’Armée de résistance du Seigneur et qui vise à mettre fin à 20 ans de conflit armé. 

Nous incitons vivement le Gouvernement ougandais et l’Armée de résistance du Seigneur à saisir pleinement cette chance de trouver enfin une issue à des décennies de conflit en parvenant à un accord de paix global et à garder les femmes et les enfants au premier plan des discussions. 

Il est encourageant que l’accord prévoie que « la LRA se regroupe et prenne des dispositions particulières pour tous les membres de la LRA qui ne sont pas essentiels et bénéficient du concours  des organisations humanitaires spécialisées ». À cet égard, l’UNICEF demande avec insistance que la totalité des enfants et des femmes, qui ont été séparés de leur famille et de leur communauté dans le nord de l’Ouganda, puissent y retourner rapidement.  L’UNICEF va poursuivre son travail avec ses partenaires afin d’apporter aux enfants et aux femmes qui rentrent chez eux l’aide et la protection nécessaires et appropriées. L’organisation est prête à apporter son soutien au processus de libération, de réception et de réintégration, en collaboration avec la Commission d’amnistie, les gouvernements locaux de district, les chefs traditionnels et les dirigeants religieux, et les organisations humanitaires nationales et internationales.

La protection des enfants est un impératif  universel et il est primordial que tous les enfants séparés – y compris ceux qui ont été enlevés – soient réinsérés dans leur famille, leur famille étendue ou leur communauté d’origine. Les enfants et les femmes en Ouganda doivent accéder librement aux services dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau salubre, du logement, de la protection et à d’autres services essentiels.

Contexte
On est parvenu à cet accord lors de négociations menées à Juba dans le cadre d’une médiation du Gouvernement du Sud-Soudan.

***

A propos de l'UNICEF
Depuis 60 ans, l'UNICEF est le chef de file mondial de l'enfance ; il mène une action sur le terrain dans 156 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à prospérer, de la petite enfance à l'adolescence. Fournisseur de vaccins le plus important du monde à l'intention des pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition, l'eau salubre et l'assainissement au bénéfice des enfants, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et les filles, et la protection des enfants de la violence, de l'exploitation et du SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par les contributions bénévoles d'individus, de sociétés commerciales, de fondations et de gouvernements.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Chulho Hyun, UNICEF-Uganda: Tel + 256 41 234591/2

Gordon Weiss, UNICEF- New York: Tel + 212-326 7426

Wivina Belmonte, UNICEF- Geneva: Tel + 41 22 909 5712


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche