Centre de presse

Communiqué de presse

La nouvelle directrice de l’UNICEF en route pour le Kenya et l’Ouganda

Une visite axée sur les efforts à déployer pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement et favoriser la survie de l’enfant

GENÈVE, 19 juillet 2005 – La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman se rendra en Afrique cette semaine pour mettre en lumière les efforts de développement du Kenya et la situation désespérée des enfants de l’Ouganda, pris dans le conflit qui déchire le nord de ce pays.

Jeudi, Mme Veneman et le Directeur du Projet Objectifs du Millénaire, M. Jeffrey Sachs, visiteront ensemble le village de Sauri, dans le nord du Kenya, pour participer à un festival des récoltes et voir de leurs propres yeux comment l’approche intégrée du développement, mise en place dans le cadre du Projet Objectifs du Millénaire, améliore la vie des enfants.

Vendredi, Mme Veneman se rendra en Ouganda, où on lui présentera la situation désespérée des enfants affectés par le conflit qui déchire le nord du pays et en particulier celle des  « migrants de la nuit », ces enfants contraints, chaque soir, de fuir leur villages vers des villes plus grandes pour s’y mettre à l’abri des enlèvements perpétrés par les forces rebelles.

Mme Veneman retournera ensuite au Kenya, dans le district de Wajir, et y  visitera  plusieurs programmes de survie de l’enfant épaulés par l’UNICEF.

Dans les deux pays, la Directrice générale de l’UNICEF rencontrera les chefs d’Etat et autres hauts fonctionnaires du gouvernement, ainsi que des personnalités du monde religieux et du monde des affaires, divers dirigeants des communautés locales ainsi que les dirigeants des institutions des Nations Unies sur place.

Il s’agit de la deuxième visite de la directrice de l’UNICEF en Afrique depuis qu’elle a pris ses fonctions il y a  trois mois. Ce déplacement a lieu juste après une escale à Paris, où elle participe au Conseil d’administration de l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination.

« Le monde n’atteindra pas les Objectifs du Millénaire pour le développement si l’on n’améliore pas la situation des enfants africains », a déclaré Mme Veneman depuis Paris. « Il reste beaucoup à faire ».

Pour toutes informations supplémentaires :

Alfred Ironside, UNICEF Médias NY (en déplacement avec Mme Veneman) : +1 646 247 2975 ;
Sara Cameron, UNICEF Kenya :  + 254 20 622 977;
Chulho Hyun, UNICEF Ouganda : + 256 77 222 347;


 

 

 

Recherche