Mauritanie

L’UPS aide l’UNICEF à délivrer des fournitures essentielles et vitales à la Mauritanie frappée par la sécheresse

Par Anthea Moore

Nouakchott, Mauritanie, 23 avril 2012 – À 10h40 dimanche matin, un avion-cargo de l’UPS transportant  46 000 kg de fournitures UNICEF essentielles et vitales a atterri à Nouakchott en Mauritanie. Il s’agit de la première des cargaisons UNICEF a être acheminée en Mauritanie. Un don de l’UPS réalisé en coopération avec le U.S. Fund for UNICEF (Fonds américain pour l’UNICEF).

VIDÉO (en anglais) : Le reportage de l’UNICEF sur l’acheminement de 46 000 kg de fournitures vitales de l’UNICEF aux communautés touchées par la crise en Mauritanie, grâce à une collaboration entre l’UPS et le U.S. Fund for UNICEF.

 

Ces approvisionnements serviront à répondre aux besoins des enfants et des communautés touchés par l’aggravation de la crise nutritionnelle. Les fournitures serviront également à venir en aide aux réfugiés qui ont fui le conflit au Mali voisin et aux communautés qui les accueillent.

C’est la pire saison de soudure depuis des années

La Mauritanie est affligée par la pire saison de soudure depuis des années, en raison de la crise alimentaire qui sévit partout dans la région du Sahel africain. En Mauritanie, la sécheresse, la montée des prix des denrées alimentaires et les mauvaises récoltes ont laissé 700 000 personnes en proie à l’insécurité alimentaire. Beaucoup d'enfants souffrent maintenant de la malnutrition et on s’attend à ce que beaucoup d’autres soient affectés à leur tour, d’ici à la fin de la saison de soudure fin septembre.

En décembre 2011, 35 000 enfants souffraient déjà de malnutrition aigüe globale, et plus de 5000 d’entre eux souffraient de malnutrition sévère aigüe, un état de santé potentiellement mortel. On estime que près de 12 600 enfants souffriraient de malnutrition sévère aigüe.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mauritanie/2012/Martel
Le personnel de l’UNICEF décharge des fournitures de l’avion cargo de l’UPS à Nouakchott en Mauritanie.

La situation s’est compliquée avec l’arrivée de plus de 56 000 réfugiés en provenance du Mali et qui se déversent dans l’une des régions de Mauritanie les plus marquées par l’insécurité alimentaire. Les réfugiés sont principalement des femmes et des enfants.

Des fournitures essentielles pour ceux qui sont en danger

La pression occasionnée par ces deux crises simultanées mettent en grand danger  les communautés pauvres. Mais la Mauritanie est un vaste pays à la population dispersée, ce qui rend difficile d’atteindre ceux qui sont dans le plus grand besoin.

Le vol offert par l’UPS permet à l’UNICEF et ses partenaires  de répondre plus rapidement, et de délivrer ces fournitures encore plus vite à ceux qui en besoin.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mauritanie/2012/Martel
Des cartons d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi sont déchargées d’un vol cargo de l’UPS à Nouakchott en Mauritanie.

Les approvisionnements comprennent 8700 Kg d’aliment thérapeutique prêt à l’emploi (ATPE) qui permettront de traiter 460 enfants souffrant de malnutrition sévère aigüe ; 5000 trousses d’hygiène contenant du savon, des serviettes et d’autres fournitures pour 10 000 personnes ; et des médicaments comprenant 10 000 tablettes d’acide folique et 12 000 doses d’antibiotiques pédiatriques.

Également disponibles dans cet approvisionnement, six kits médicaux, comprenant assez de fournitures pour soigner 60 000 personnes pendant trois mois ; sept tentes d’école pour établir des écoles temporaires dans les camps de réfugiés pour un total de 840 enfants ; et six réservoirs d’eau souples qui alimenteront chaque jour 4000 réfugiée en eau potable pour la boisson, la cuisson et l’hygiène.

Les financements

L’UNICEF réclame un financement initial de 3,2 millions de dollars É.-U. pour satisfaire aux besoins des enfants et des communautés touchés par la crise en Mauritanie. En termes de financements, 2,2 millions ont pour l’instant été reçus.

L’UNICEF a également besoin d’un financement initial de 4,7 millions de dollars pour satisfaire aux besoins des enfants et des femmes vivant dans les camps de réfugiés et des familles d’accueil pour les six prochains mois. jusqu'à présent, 795 000 dollars ont été financés, à peine 16 pour cent des fonds requis.


 

 

L’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF, Angélique Kidjo appelle à aider le Sahel

L'Éducation, une première étape pour améliorer la sécurité nutritionnelle au Burkina Faso

Au Niger, en pleine crises nutritionnelle et des réfugiés, l'UNICEF réagit contre l'épidémie de choléra

Enseigner aux écoliers les principes d'une bonne hygiène
 avec vidéo

Des services en ambulatoire sauvent la vie des enfants sévèrement malnutris au Nigéria
 avec vidéo

L'UNICEF et ses partenaires soutiennent la distribution de suppléments nutritionnels aux enfants en danger de malnutrition en Mauritanie

L'UNICEF lance la plus grande opération jamais menée contre la malnutrition au Tchad
 avec vidéo

L’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF, Angélique Kidjo appelle à aider le Sahel
 avec vidéo

Au Tchad, trouver des solutions à long terme pour résoudre la crise nutritionnelle
 avec vidéo

Les femmes nigériennes prennent l’initiative afin de se doter de pratiques leur permettant de protéger leurs familles pendant la crise nutritionnelle

Au Mali, grâce aux programmes de santé communautaire, les enfants malnourris sont en voie de rétablissement
 avec vidéo

Ewan McGregor publie un appel en faveur des enfants du Sahel
 avec vidéo

Alors que la crise nutritionnelle s'intensifie, les mères nigériennes luttent pour sauver leurs enfants

Carnets de route : le chemin de la guérison de la malnutrition aiguë sévère au Niger

Mia Farrow lance un appel pour venir en aide aux enfants du Sahel

Questions - Réponses avec Mike Golden : mettre fin à la malnutrition en Mauritanie

L'UPS aide l'UNICEF à délivrer des fournitures essentielles et vitales à la Mauritanie frappée par la sécheresse
 avec vidéo

Au Niger, les enfants sont obligés de quitter l’école pour aider leur famille

Plus d'articles sur la crise au Sahel

Recherche