Malaisie

Un nouveau programme de préparation aux situations d’urgence pour donner aux enfants l’étoffe des héros

Image de l'UNICEF
© UNICEF Malaysia/2006/ Nadchatram
Siti Syarol Aida et Anis Solehin ont hâte de s’initier aux techniques pratiques de survie pendant le programme de préparation aux situations d’urgence qui se déroule dans leur école.

Par Lydia Lubon

KUALA MUDA KEDAH, Malaisie, 1er septembre 2006 – « J’étais en train de regarder la télévision quand un voisin est venu chez moi pour me dire d’aller voir cette longue ligne blanche dans la mer, se souvient Siti, 13 ans, de son terrible face-à-face avec la mort.  Quand j’ai vu au loin les vagues géantes, je me suis dit : « Comme c’est beau ! » Je n’avais jamais rien vu comme cela auparavant. Mais, tandis que je me tenais debout en observant la vague, j’ai vu des bateaux chavirer au loin. Je n’avais aucune idée de ce qui était en train de se passer jusqu’à ce qu’un pêcheur me crie de m’en aller en courant parce que la vague se dirigeait vers nous. »

Comme tant autres habitants du village de Kuala Muda Kedah, Siti n’avait jamais entendu le mot «tsunami» avant cette journée de décembre 2004. Incertaine de ce qui était exactement en train de se passer, la courageuse jeune fille, qui est issue d’une foyer monoparental, a secouru sa mère malade et son jeune frère, réussissant à les mettre en sécurité.

La plupart des villages autour de l’océan Indien touchés par cette catastrophe étaient des communautés de pêche côtière. Malgré leurs liens relativement étroits avec la mer, leurs habitants ne savaient presque rien des vagues meurtrières ni sur la façon de s’en protéger.

Guides pratiques de survie

C’est ce manque de sensibilisation qui a incité le Ministère de l’éducation malaisien et l’UNICEF à mettre sur pied un programme de préparation aux situations d’urgence dans les écoles. Celui-ci offre un ensemble de directives pratiques destiné à aider les élèves et les enseignants à survivre à des catastrophes comme les crues subites, la sécheresse, les tremblements de terre, les glissements de terrain, des phénomènes qui se produisent chaque année en Malaisie.

Les écoles sont un cadre idéal pour offrir aux enfants à la fois protection, éducation et sensibilisation. Tous les moyens d’alerte anticipée sont cruciaux ainsi, également, qu’une communauté bien informée prête à se protéger quand survient une catastrophe.

 «Les technologies les plus sophistiquées ne serviront à rien si vous ne touchez pas directement les communautés et les gens, affirme  Gaye Philips, Représentante de l’UNICEF en Malaisie. Les satellites, les bouées, les réseaux de données nous apporteront une meilleure sécurité mais nous devons investir sur le terrain dans la formation, le renforcement des institutions  et la sensibilisation. Les gens doivent comprendre comment se préparer et répondre à une catastrophe aussi bien qu’à faire face à ses répercussions. Il n’y a pas de meilleur endroit pour commencer que l’école. »

Des enfants se transforment en héros

Récemment, des responsables du Ministère de la santé, du Ministère de la défense, de la Police royale de Malaisie, le Département des services de secours et des pompiers ainsi que les organisations humanitaires se sont rencontrées pour un atelier d’une durée de trois jours pour la mise en place d’un programme de préparation aux situations d’urgence. 
A la fin de la conférence, Gaye Philips et Dato’ Hj Ahamad bin Sipon, le Directeur général du Ministère de l’éducation, ont officiellement donné le coup d’envoi au programme dans les établissements scolaires à partir de l’école secondaire Kuala Muda Kedah.

 « En Thaïlande, des enfants âgés d’à peine 10 ans se sont transformés en héros pendant le tsunami de 2004 parce qu’ils en connaissaient les signes annonciateurs et ont été capables d’alerter à temps les baigneurs sur les plages qui se trouvaient autour d’eux, a déclaré Dato’ Hj Ahamad.  Des vies ont pu être sauvées, y compris les leurs. C’est ce que  nous voulons donner à nos enfants en Malaisie : le pouvoir de prendre des décisions en toute connaissance de cause. »


 

 

Vidéo (en anglais)

1 septembre 2006:
Reportage de l'Ambassadrice itinérante de l'UNICEF pour la Malaisie Rafidah Abdullah sur l'initiative de préparation aux situations d'urgence dans les écoles du pays, afin de diminuer les fatalités dues aux catastrophes naturelles comme le tsunami.
 VIDEO haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche