Madagascar

L’UNICEF et l’ECHO distribuent des fournitures médicales aux familles malgaches victimes du cyclone

Image de l'UNICEF
© UNICEF Madagascar/2008
Dans le village de Besalampy, sur le littoral ouest de Madagascar, Aurline et ses sept enfants font patiemment la queue pour obtenir leurs moustiquaires destinées à les protéger du paludisme.

BESALAMPY, Madagascar, 4 novembre 2008 - Les autorités sanitaires locales viennent de distribuer gratuitement des moustiquaires et des médicaments de première nécessité aux familles touchées par le cyclone. Cette distribution a eu lieu dans le cadre d'un partenariat entre l'UNICEF,  l'Office d'Aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO) et le Gouvernement malgache.

Le cyclone Fame s’est abattu sur la région en janvier dernier accompagné de vents violents et de pluies torrentielles. Les inondations ont détruit les maisons, laissant des milliers de personnes sans toit et exposés à la maladie.

Dans le village de Besalampy, sur le littoral ouest de Madagascar, Aurline, 36 ans, a amené ses sept enfants au dispensaire local pour se faire remettre des moustiquaires imprégnées d’insecticide. Elle a obtenu une moustiquaire pour ses enfants de moins de cinq ans afin qu’ils soient chacun protégés du paludisme.

« Notre maison a été complètement détruite par le cyclone et jusqu’à présent elle n’a pas été reconstruite, » explique Aurline. « Je crois qu’avec ces moustiquaires, nous pouvons nous protéger des moustiques pendant que nous dormons et améliorer notre santé. »

« Le paludisme est une maladie mortelle »
Une autre mère, Razanamisy, est arrivée au dispensaire de Besalampy avec ses deux plus jeunes enfants, âgés de 3 et 4 ans.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Madagascar/2008
Des enfants avec des moustiquaires imprégnées d’insecticide dans le village de Besalampy, à Madagascar.

« Nous avons perdu notre maison et tous nos biens durant le cyclone, » affirme-t-elle. « Je tenais à être l’une des premières personnes ici aujourd’hui parce que je veux utiliser tous les moyens possibles pour protéger mes enfants des maladies et que le paludisme est une maladie mortelle. »

Les enfants de Razanamisy ont également bénéficié des médicaments amenés par l’UNICEF et l’ECHO. « Ma fille avait la diarrhée il y a une semaine et je l’ai donc amenée au dispensaire pour un traitement. On m’a donné quelques sachets pour la soigner et maintenant elle se sent nettement mieux, » affirme la mère.

Les sachets dont elle parle contiennent des sels de réhydratation orale. Ceux-ci peuvent être utilisés à domicile pour aider à soigner la déshydratation diarrhéique.

Trois régions visées
En outre, l’UNICEF et l’ECHO ont distribué des comprimés de zinc et d’autres médicaments à tous les  centres de santé de Besalampy – qui n’est qu’un seul des districts visés par l’UNICEF dans le cadre de l’intervention de secours financée par l’ECHO.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Madagascar/2008
Grâce aux moustiquaires, les enfants malgaches victimes du cyclone sont protégés du paludisme.

Au total, trois régions de Madagascar bénéficient de l’intervention d’urgence menée par l’UNICEF grâce au financement de l’ECHO : Alaotra Mangoro, Analanjirofo et Melaky (où se trouve Besalampy). Ces trois régions sont considérées comme les plus exposées au risque d’épidémies durant la période post-cyclonique.

De telles interventions visent à protéger ou traiter un total de 45 000 femmes et enfants contre le paludisme, les infections respiratoires, les maladies de la peau et la diarrhée.

Avec le soutien de l’UNICEF et de l’ECHO, des Malgaches comme Aurline et Razanamisy et leurs familles ont plus de chances de rester en bonne santé pendant qu’ils reconstruisent leurs vies et leurs villages.


 

 

Vidéo en anglais

Le reportage de Susanna Mullard, de l’UNICEF, sur la distribution, parrainée par l’UNICEF et l’ECHO, de moustiquaires aux familles de Madagascar victimes du cyclone..
 VIDEO  high | low

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

L'UNICEF et l'UE

Aide humanitaire :
Partenaires de travail

Recherche