Madagascar

« Name Six », Ambassadeur itinérant junior, se rend dans des espaces conçus pour les enfants dans des camps à Madagascar

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Des enfants touchés par le cyclone dans un espace conçu pour les enfants et soutenu par l’UNICEF, dans le camp d’Anosizato, à Madagascar, dans la capitale, Tananarive.

Par Fatratra Andriamasinoro et Susanna Mullard

TANANARIVE, Madagascar, 15 avril 2008 – Name Six, grande vedette du rap malgache et Ambassadeur itinérant junior de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Est et australe, s’est rendu récemment auprès de jeunes victimes du cyclone Ivan, ici, dans la capitale de Madagascar.

Narcisse Randrianarivony, plus connu sous le nom de Name Six, s’est rendu dans plusieurs espaces conçus pour les enfants et soutenus par l’UNICEF. Ces espaces ont été créés afin de fournir aux enfants et à leurs familles divers services tels que des soins de santé de base, l’éducation, un accès à l’eau salubre et un assainissement adéquat. Le jeune rappeur a parcouru l’espace conçu pour les enfants du camp d’Anosizato et il a été ravi de voir des enfants en train de profiter de ces services.

« Je suis venu ici aujourd’hui pour encourager mes camarades, mais je vois déjà ici beaucoup de choses positives », a-t-il dit. « Les enfants ont été particulièrement mobilisés pour l’installation des différentes parties du camp. C’est ce qu’il y a de mieux. Je pense vraiment que, grâce à cet espace, les jeunes sont encouragés, qu’ils soient ou non victimes des inondations, à participer à la marche de leur communauté et à se sentir plus engagés. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
À Madagascar, l’Ambassadeur itinérant junior pour l’Afrique de l’Est et Australe, «Name Six», s’est rendu dans des espaces conçus pour les enfants et qui accueillent des enfants touchés par le cyclone Ivan.

Offrir une protection et des loisirs

Les espaces conçus pour les enfants, que le Gouvernement malgache et les ONG ont installés en collaboration, offrent également un endroit où jouer et  une protection contre la maltraitance et des loisirs alors que les enfants s’efforcent de retrouver une vie normale. Et, pendant que les enfants jouent et s’instruisent, leurs parents sont en mesure de se consacrer plus complètement à la reconstruction de leur vie.

Afin d’assurer la plus grande efficacité possible des espaces conçus pour les enfants, les autorités locales ont recruté des travailleurs sociaux bénévoles pour gérer les activités et fournir des soins supplémentaires.

Certains bénévoles organisent des jeux et des activités de loisirs, alors que d’autres sont disponibles pour donner des conseils individualisés afin d’aider chaque enfant à se remettre de la catastrophe naturelle.

Rebâtir les vies et les logements

« Comme toujours, les enfants sont parmi les plus vulnérables dans une situation d’urgence », a dit le Représentant de l’UNICEF à Madagascar, Bruno Maes. « Les espaces conçus pour les enfants offrent un environnement protecteur aux enfants traumatisés par les inondations et la destruction de leur logement survenues récemment ».

Alors qu’on compte plus de 330 000 personnes affectées par le seul Cyclone Ivan, les espaces conçus pour les enfants ne constituent qu’une intervention de l’UNICEF parmi de nombreuses autres visant à faire en sorte que les droits de base des enfants et des femmes soient respectés.

« Il s’agit d’un moyen pour revenir à la normalité et pour offrir aux enfants la possibilité de s’exprimer grâce à une approche créative », a indiqué M. Maes.


 

 

Vidéo

19 Mars 2008:
La correspondante de l’UNICEF, Susanna Mullard, décrit la visite effectuée par Name Six, l’Ambassadeur itinérant junior de l’UNICEF, dans une école conçue pour les enfants qui aide à leur rétablissement après le cyclone Ivan.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche