Libéria

Le Libéria donne le coup d'envoi de sa Politique nationale pour l'éducation des filles avec le soutien de l'UNICEF

Image de l'UNICEF
© Eric Kanalstein/UNMIL
Son Excellence Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Libéria, en compagnie d'élèves après le coup d'envoi de la Politique nationale pour l'éducation des filles. La fillette se tenant en face de la Présidente, Hawa Kamara, 10 ans, a officiellement conduit la Présidente à la tribune durant la cérémonie qui se déroulait aujourd'hui à Monrovia.

Par Patrick Slavin

MONROVIA, Libéria, 18 avril 2006 – L'éducation des filles est appelée à devenir une des «clés de voûte» du développement du Libéria, selon les propos de Son Excellence Ellen Johnson Sirleaf, la Présidente de la République du Libéria, qui a aujourd'hui officiellement donné  le coup d'envoi à une Politique nationale pour l'éducation des filles.

Lors d'un discours tenu durant la cérémonie,  la Présidente a remercié l'UNICEF pour son rôle directeur et son aide dans l'élaboration de la nouvelle politique. Celle-ci se donne pour but d'offrir un enseignement primaire libre et obligatoire pour chaque enfant du Libéria.

Pour Mme Sirleaf, le Libéria s'emploie «à voir émerger un pays nouveau avec une vision commune pour l'éducation des filles... à débarrasser l'humanité de la pauvreté, de la discrimination et de la maladie.» La Présidente a également affirmé que la nouvelle politique du gouvernement servira de «catalyseur qui permettra d'en finir avec l'analphabétisme et le sous-développement et de faire place à l'alphabétisation et au développement.» Elle s'exprimait lors d'une cérémonie officielle organisée pour l'occasion se déroulant à la Mairie de Monrovia décorée de ballons rouges, blancs et bleus.

Une chance unique

La Présidente a expliqué à l'audience, constituée de chefs de gouvernements, de diplomates, de responsables des Nations Unies, d'ONG partenaires ainsi que de douzaines de fillettes d'écoles publiques, que l'engagement de son gouvernement pour l'éducation des filles est un «engagement en gaveur de nos enfants et une chance sans précédent d'ouvrir une voie nouvelle pour l'éducation des filles et des femmes.»

«S'il existe un porte-parole mondial pour le proverbe qui dit que quand on éduque une fille, on éduque une nation, alors c'est  vous, Madame la Présidente», a déclaré Alan Doss, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Coordinateur des opérations des Nations Unies au Libéria.

Mme Sirleaf est la première femme à avoir été élue à la tête d'un pays d'Afrique. «L'éducation des filles au Libéria est un sujet critique et urgent. Il s'agit en fait de droits de l'homme et de dignité humaine, a-t-elle déclaré. Il s'agit aussi de paix et de développement du pays. C'est pourquoi garantir un enseignement primaire pour tous, aussi bien garçons que filles, est un des Objectifs du Millénaire pour le développement fixés par les Etats Membres des Nations Unies.»

Image de l'UNICEF
© UNICEF/Liberia/2005/Grossman
Une fillette dans une école du Libéria. L'UNICEF a aidé le Gouvernement du Libéria à développer une politique nationale pour l'éducation des filles.

La politique pour l'éducation des filles, aboutissement de plus de deux années de travail mené par le Ministère de l'éducation et ses partenaires, dont l'UNICEF,  recommande :

  • D'atteindre l'objectif no. 2 du Millénaire pour le développement en garantissant l'école primaire gratuite et obligatoire pour tous et en réduisant les frais de scolarité de 50%.
  • De recruter et de former davantage de personnel enseignant féminin.
  • De mettre à disposition des conseillers d'orientation scolaires pour les filles. 
  • De mettre un terme à l'impunité dont jouissent les enseignants qui se livrent à des violences et des agressions sexuelles sur les élèves.
  • D'offrir une instruction civique dans les écoles afin de rehausser l'image personnelle de manière à ce que les filles sachent dire non aux violences sexuelles.
  • D'augmenter le nombre de bourses scolaires d'un montant modeste en faveur des filles.
  • De renforcer les systèmes de soins médicaux dans les écoles.
  • D'ouvrir de nouvelles associations regroupant parents d’élèves et enseignants et des clubs féminins.
  • De promouvoir l'alphabétisation des adultes.

Victoire sur la pauvreté

«Nous applaudissons le Gouvernement du Libéria qui fait de l'éducation des filles une priorité claire, a affirmé Alan Doss. Cette politique est en accord avec l'Article 25 de la Déclaration universelle des droits de l'homme et de la Convention relative aux droits de l'enfant, et part conséquent nous tous, aux Nations Unies, devons faire tous les efforts possibles pour atteindre les objectifs fixés pour l'éducation des filles. La qualité de l'enseignement élémentaire pour celles-ci est une condition essentielle de la victoire sur la pauvreté – ce qui est devenu le but principal des Nations Unies et de la communauté internationale pour le siècle qui commence.»

La Présidente est arrivée à la cérémonie d'aujourd'hui en compagnie d’Hawa Kamara, 10 ans, une élève de troisième année à l’école maternelle et  primaire JWA Pearson de Monrovia. Lorsqu'on lui a demandé ce qu'elle voudra faire quand elle sera grande, elle a répondu, après une pause de réflexion : « Je veux être infirmière.»

L'UNICEF accorde une très grande importance à la réorganisation de l'enseignement dans les Etats sortant d'un conflit, comme cela a été discuté la semaine dernière lors de la conférence organisée par l'UNICEF à l'Université d'Oxford sur l'éducation et les conflits. L'optimisme comme celui d'Hawa constitue un pas énorme dans la bonne direction, celle vers laquelle les enfants pourront un jour concrétiser leurs rêves et, grâce  à l'éducation qu'il auront reçue, contribuer à libérer leurs pays de la pauvreté.


 

 

Audio (en anglais)

18 avril 2006 :
La représentante d'UNICEF Libéria, Angela Kearney, s'exprime au micro de la correspondante de l'UNICEF, Rachel Bonham, sur le lancement de la politique d'éducation  pour les filles au Libéria.

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche