En bref : Liban

La Directrice régionale lance une nouvelle enquête en vue de soutenir le développement au Liban

Image de l'UNICEF
© UNICEF Lebanon/2008/Shawwa
La Directrice régionale de l’UNICEF, Sigrid Kaag, examine les dégâts dans le camp de Nahr el Bared, en compagnie du Directeur de l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orientl), Richard Cook, et du Représentant de l’UNICEF au Liban, Roberto Laurenti.

BEYROUTH, 8 septembre 2008 – Reconnaissant le besoin d’examiner les disparités économiques et les lacunes dans les services sociaux partout dans le pays, le Gouvernement libanais travaille avec l’UNICEF à l’élaboration d’une série d’indicateurs de développement relatifs au bien-être des enfants.

Le Premier Ministre, Fouad Seniora, et la Directrice régionale de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Sigrid Kaag, ont lancé l’Enquête en grappes à indicateurs multiples (MICS) la semaine dernière, à l’issue de la mission de Mme Kaag dans le pays.

« Nous savons qu’il existe des disparités au Liban, mais les résultats de MICS3 vont aider l’UNICEF et le gouvernement à mieux allouer les ressources et à mieux les gérer, parce que notre but collectif est de réduire la pauvreté et de nous rapprocher des Objectifs du Millénaire pour le développement », a déclaré Mme Kaag.

Le Liban va être le premier pays du Moyen-Orient à utiliser des ordinateurs portables, fournis par l’UNICEF, afin d’effectuer l’enquête qui permet d’obtenir les données MICS. L’enquête va commencer immédiatement et va toucher 16 000 foyers.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Lebanon/2008/Shawwa
La Directrice régionale, Sigrid Kaag, et le Représentant de l’UNICEF, Roberto Laurenti, examinent l’état d’un réservoir, à Beit Yahoun, au Sud Liban. L’UNICEF a contribué à la reconstruction de 22 réservoirs depuis le conflit de 2006.

Le point de la situation au Sud Liban

Au cours de sa mission au Liban, Mme Kaag s’est rendue dans des villages du Sud Liban où a eu lieu le conflit armé de juillet 2006.

À Bint Jbeil, elle a visité le centre communautaire qui a été un lieu d’accueil important pour les enfants manquant de ressources et d’activités récréatives. Ce centre a permis de diffuser des programmes de communication, d’organiser des actions de sensibilisation au danger des mines et des ateliers de promotion de l’hygiène, de réaliser du soutien psycho-social et des activités de loisirs.

Mme Kaag a été informée à Beit Yahoun de la situation relative à l’approvisionnement en eau. L’UNICEF a contribué à la reconstruction de 22 réservoirs d’eau depuis la guerre, mais il existe encore des lacunes dans l’approvisionnement, dues au retard dans la mise en place des infrastructures et à l’insuffisance de financement pour les installations de pompage.

Un besoin de reconstruction durable

Durant sa mission de deux jours, Mme Kaag  a rencontré des autorités au niveau des municipalités – ainsi que le Ministre de la culture, avec lequel elle a parlé des programmes de promotion de la tolérance, et le Ministre de l’Intérieur –  la conversation portant sur la justice pour les mineurs. Mme Kaag a également rencontré le Président Michel Suleiman.

Mme Kaag a déclaré qu’elle était satisfaite de voir que « la reconstruction décollait vraiment » au Liban.

« Ceci est très encourageant, mais je suis aussi tout à fait convaincue que nous devons faire davantage. Il faut nous assurer que c’est durable, » a-t-elle ajouté.


 

 

Vidéo (en anglais)

28 août 2008 :
La correspondante de l’UNICEF, Elizabeth Kiem, rend compte de la mission au Liban effectuée par Sigrid Kaag, la Directrice régionale.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche