En bref : Liban

Actualité

Alors que le conflit syrien dure depuis maintenant trois ans, les enfants syriens sont déterminés à continuer d’apprendre
BEYROUTH, Liban, le 14 mars 2014 – Shaiima* est assise sur un fin matelas posé sur la natte de la tente de sa famille, à l’est du Liban. La fillette de 9 ans s’appuie contre sa mère, Salha, qui la prend dans ses bras avec tendresse. Les yeux grand ouverts, Shaiima écoute son père, Awad, parler de leur vie en République arabe syrienne, avant le Liban.

Au Liban, la malnutrition est une menace silencieuse pour les enfants syriens réfugiés
GHAZIYEH, Liban, 24 février 2014 – Fatmeh, Mona, Siham, Tourkia, Leila et les autres sont assises à l’intérieur d’un refuge collectif, à Ghaziyeh, au sud du Liban. Ces femmes parlent de la vie qu’elles avaient en République arabe syrienne, avant que n’éclate le conflit.

Au Liban, une enfant réfugiée palestinienne de Syrie cherche son chemin
BEYROUTH, Liban, le 6 janvier 2014 – Aya balaye avec soin le sol de la pièce mal éclairée où elle, ses quatre frères et sœurs et ses parents vivent depuis leur arrivée au Liban, suite à leur départ de République arabe syrienne.

Les réfugiés syriens au Liban se préparent pour l’hiver à venir
VALLÉE DE LA BEKAA, Liban, le 19 décembre 2013 – La tempête « Alexa » a apporté de la neige, de la pluie, des vents forts et des températures inférieures à zéro au Moyen-Orient. Au Liban, la vallée de la Bekaa fait partie des régions les plus sévèrement touchées.

En visite au Liban, le Directeur général de l’UNICEF a promis le maintien de l’aide apportée aux enfants réfugiés syriens
« Le Gouvernement libanais et la population ont ouvert leurs frontières et leurs cœurs à ceux qui fuient le conflit en Syrie, » a dit Anthony Lake. « La communauté internationale se doit  de faire tout ce qu’elle peut pour aider le Liban à s’adapter à cette situation. »

Pour les enfants syriens, les besoins en matière d’éducation sont urgents et ils manquent de financement
NEW YORK, États-Unis d’Amérique, 24 septembre 2013 – Une table ronde pour discuter des besoins des enfants réfugiés syriens du Liban en matière d’éducation fait partie des rendez-vous figurant au programme de Gordon Brown, l’Envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale et ancien Premier ministre du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, lors de la 68ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Le rôle de Gordon Brown comme Envoyé spécial est, entre autres, d’obtenir un soutien pour l’Initiative mondiale du Secrétaire général de l’ONU pour l’éducation dont l’objectif est de dispenser une éducation de qualité à tous les enfants.

Appel de fonds en faveur d’un programme destiné à améliorer l’accès des enfants syriens réfugiés au Liban à l’éducation.
NEW YORK, États-Unis d’Amérique, 23 septembre 2013 – La prise de nouveaux engagements financiers et la création d’un comité de crise en faveur des jeunes destinés à aider les enfants réfugiés syriens qui vivent au Liban ont été annoncés lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui par A World at School (Un monde à l’école) et l’Envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale, Gordon Brown.

Aya - une enfant parmi un million d'enfants réfugiés syriens
Vallée de la Bekaa, Liban, 22 août 2013 - Son sourire est contagieux. Elle est énergétique, elle aime jouer et elle a du talent.

Au Liban, une situation d’urgence à l’intérieur d’une situation d’urgence
BEYROUTH, Liban, 2 juillet 2013 – Au nord du Liban, dans un campement isolé situé t à quelques minutes seulement de la frontière syrienne, des cris de bébés résonnent dans l’air. 

Au Liban, un jeune Syrien se trouve confronté au handicap et à la perte
BEYROUTH, Liban, 30 mai 2013 – Imaginez que vous êtes un garçon de 13 ans en bonne santé et issu d'une famille aisée. Un jour à l'école, vous assistez à la mort de vos camarades de classe lors de la terrible explosion d'une bombe et vous vous rendez compte que vous avez perdu une jambe. Forcé de quitter soudainement votre maison et toutes vos possessions, vous traversez à pied la frontière d'un nouveau pays. Vous vous installez dans un camp de fortune et dans la pauvreté. Et vous êtes handicapé.

Dans les camps de fortune au Liban, l’UNICEF fournit du matériel essentiel aux enfants syriens réfugiés
BEIRUT, Liban, le 25 mars 2013 – Des enfants courent pieds nus dans les cailloux coupants, les bris de verre et la saleté, alors que nous déchargeons des cartons de dons de chaussures neuves dans un vent glacial.

Grièvement brûlé dans une attaque, Adnan vit aujourd’hui en exil au Liban. Il fait partie de ces enfants plongés au cœur de la crise syrienne
Région d’Akkar, Liban, le 13 mars 2013 –  Lorsque leur maison à Hama, dans l'ouest de la  République arabe syrienne, a été touchée par une roquette, les parents d’Adnan n’ont pas réussi à le sortir à temps des flammes. « Il n'est pas resté très longtemps dans le feu, pas plus de deux minutes. Mais les flammes l’ont très gravement brûlé », se souvient son père.

Mia Farrow, Ambassadrice itinérante de l’UNICEF, demande au monde entier d’aider les réfugiés syriens
Liban, 16 janvier 2013 – Les localités libanaises qui ont accueilli des réfugiés syriens constituent un exemple de désintéressement et de solidarité que le reste du monde doit suivre, a déclaré Mia Farrow, Ambassadrice itinérante de l’UNICEF.

Des réfugiés syriens partagent leurs récits avec Mia Farrow, Ambassadrice itinérante de l’UNICEF en visite au Liban
Wadi Khaled, Liban – L’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF Mia Farrow a rendu visite à des réfugiés syriens au Liban.

Au Liban, les espaces amis des enfants représentent un environnement d’apprentissage et de jeu sûr pour les enfants syriens réfugiés
TRIPOLI, Liban, le 25 septembre 2012 – « Quand mon école a été détruite, mon rêve de devenir médecin a aussi été détruit », affirme Asu*, 11 ans. Il est assis dans la cour de l’école publique de Wadi Annakhle, située hors de Tripoli, qui abrite des réfugiés syriens. Il fixe le sol. « Il y avait beaucoup de tirs et de bombes là où nous vivions en Syrie, et même la mosquée a été détruite. C’était horrible, et j’ai vu des enfants sans domicile dans les rues, des enfants qui n’avaient rien à manger ».

Les camps d’été appuyés par l’UNICEF aident les enfants syriens et libanais à intégrer les écoles publiques au Liban

Les réfugiés syriens au Liban font face aux difficultés et craignent pour la survie de leur famille dans le pays natal
AL FAQIHA, Liban, 7 mai 2012 – Al Faqiha, une petite ville nichée au sommet d’une colline, se trouve dans l’une des zones les plus reculées de la plaine de la Bekaa, cette bande de terre fertile qui s’étire le long de la frontière orientale du Liban. C’est aussi la région la plus proche de la Syrie, le pays voisin du Liban, en proie à de nombreux conflits. Cette région devient par là-même un refuge naturel pour les familles syriennes cherchant à fuir les troubles dans leur terre natale.

L'UNICEF soutien les réfugiés syriens en quête de sécurité au Liban
RAMEH, Liban, 24 avril 2012 – Avec un soupir, Siham* jette un coup d'oeil à la petite pièce qui lui sert maintenant de foyer pour elle, son mari et leurs cinq enfants.

La chanteuse Nancy Ajram, Ambassadrice régionale pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord
BEYROUTH, Liban, 23 octobre 2009 – Le Bureau régional de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (MENA) vient d'annoncer la nomination de la star libanaise Nancy Ajram comme nouvelle Ambassadrice régionale itinérante.

La Directrice régionale lance une nouvelle enquête en vue de soutenir le développement au Liban
BEYROUTH, 8 septembre 2008 – Reconnaissant le besoin d’examiner les disparités économiques et les lacunes dans les services sociaux partout dans le pays, le Gouvernement libanais travaille avec l’UNICEF à l’élaboration d’une série d’indicateurs de développement relatifs au bien-être des enfants.

Des camps d’été pour les enfants libanais leur permettent de surmonter les séquelles de la guerre
AITA EL SHAEB, Liban, 30 août 2007 – À entendre les enfants de Aita el Shaeb chanter et danser, il est difficile de croire qu’il y a tout juste un an ce village du Sud Liban souffrait des conséquences du conflit. Ces enfants participent à un nouveau programme de camp d’été, qui contribue, grâce au jeu, à la guérison des jeunes marqués par la guerre.

Un an après, cicatriser les blessures de la guerre au Liban
BEYROUTH, Liban, 12 juillet 2007 –  Il y a un an, la guerre éclatait entre Israël et le Hezbollah, Le conflit, qui allait durer 34 jours, allait plonger le Liban dans une crise humanitaire aussi soudaine que grave.

Des enfants déplacés par les conflits vivant dans un camp de réfugiés du nord du Liban se tournent vers l’avenir
CAMP DE BEDDAWI, Liban, le 20 juin 2007 – Quittant leur domicile à un moment d’accalmie entre les tirs d’artillerie, environ 21 000 réfugiés palestiniens ont fui les combats du camp Nahr El Bared au nord du Liban ces dernières semaines.

Les réfugiés palestiniens déplacés au nord du Liban ont besoin d’aide
NEW YORK, 1er juin 2007 – Alors que les problèmes se poursuivent pour les réfugiés palestiniens au nord du Liban – déplacés à la suite du conflit armé au camp d’El Bared près de Tripoli –  l’UNICEF continue de répondre à la crise en coordination avec l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) et autres partenaires.

Sud du Liban : l’UNICEF réhabilite les réseaux d’adduction d’eau et améliore la sensibilisation à l’hygiène
HENNIYE, Liban, 15 Février 2007 – Dans ce village du sud du Liban, par un clair matin d'hiver, des élèves sont assis sur le sol d'une classe, les jambes croisées, regardant avec une attention soutenue un spectacle de marionnettes dont la vedette est Fufu le lapin.

La campagne de vaccination contre la polio contribue au rétablissement du Liban après la guerre
BENT JBAIL, Liban, 31 octobre 2006 – La première phase d’une campagne d’urgence de vaccination contre la polio, visant tous les enfants de moins de cinq ans, a commencé hier. Il s’agit d’une nouvelle étape vers le rétablissement du Liban après la guerre.

Les enfants du Liban retournent à l’école pour la première fois depuis le conflit
NEW YORK, Etats-Unis, le 16 octobre 2006 – Les enfants du sud du Liban ont repris le chemin de l’école le lundi 16 octobre, dans le cadre de la campagne nationale de retour à l’école lancée par le Ministère de l’éducation avec le soutien de l’UNICEF.  

Une aide axée sur l’eau et l’hygiène permet aux familles libanaises de faire face aux conséquences de la guerre
EL KHIAM, Liban, 25 septembre 2006 - Cette localité frontalière du sud du Liban a été fortement  endommagée au cours du récent conflit entre Israël et le Hezbollah.

En Israël et au Liban, deux adolescentes racontent comment elles ont vécu la guerre
NEW YORK, ETATS-UNIS, 19 septembre 2006 – Deux adolescentes, l’une d’Israël, l’autre du Liban, ont récemment eu l’occasion de se parler au téléphone et de s’entretenir de leurs expériences pendant la guerre entre Israël et le Hezbollah.

Le long chemin qui ramènera les élèves à l’école dans le sud du Liban
SRIFA, Liban, 7 septembre 2006 –  Maintenant que les combats entre Israël et le Hezbollah ont cessé, les enfants du sud du Liban tentent de retrouver une vie normale. Mais les défis sont énormes. Dans le village de Srifa, la moitié des immeubles ont été détruits ou endommagés.

L’aide humanitaire de l’UNICEF et de ses partenaires des Nations Unies s’accroît au Sud Liban
NEW YORK, États-Unis, 28 août 2006 – Alors que le fragile cessez-le-feu entre Israël et le Hezbollah se maintient au Sud Liban et que le Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan effectue une tournée diplomatique dans la région, les enfants libanais continuent à souffrir de services inadaptés, d’une pénurie d’eau et d’un manque de fournitures de base.

Pour les enfants libanais, le voisinage est un paysage miné de dangers
TYR, Liban, 23 août 2006 - Sikuna Marei, 12 ans, se trouve dans l’unité de soins intensifs de l’Hôpital Jebel Amel de Tyr. Malgré son masque à oxygène, on voit bien la douleur que lui cause sa blessure, dont les médecins ont extrait un éclat d’obus déchiqueté, qui s’était logé dans le foie.

Soulagement pour les enfants au Sud Liban, mais le danger demeure
NEW YORK, 17 août 2006 – Les approvisionnements de l’UNICEF en eau et en fuel sont parvenus dans l’une des zones les plus durement touchées du Sud Liban. La ville de Bint Jbeil a été dévastée lors du conflit d’une durée d’un mois, qui a opposé Israël et le Hezbollah, mais des familles rentrent déjà chez elles.

Alors que des milliers de familles libanaises rentrent chez elles, l’UNICEF prévient du danger des bombes non explosées
NEW YORK, États-Unis, 15 août 2006 – L’UNICEF avertit du danger des bombes non explosées, qui est couru par des milliers d’enfants libanais, rentrant chez eux à la suite du cessez-le-feu intervenu lundi entre Israël et le Hezbollah.

Le défi humanitaire au Liban
NEW YORK, États-Unis, 9 août 2006 – Alors que le conflit au Moyen Orient dure depuis près d’un mois, la population civile libanaise reste confrontée à des défis dramatiques, la fourniture d’une aide d’urgence étant pratiquement impossible.

Les violences récentes ont coupé l'accès de la plupart de l'aide humanitaire au Liban
NEW YORK, États-Unis, 4 août 2006 – Des frappes aériennes sur le nord du Liban ont détruit les derniers liens routiers du pays avec le monde extérieur, ce qui réduit gravement l’accès humanitaire.

L’UNICEF protège la santé et le bien-être général des enfants déplacés par le conflit au Liban
NEW YORK, USA, 3 août 2006 – L’UNICEF vient de lancer une campagne de vaccination au Liban destinée à protéger la santé de dizaines de milliers d’enfants chassés de leurs foyers par le conflit actuel.

Des jeunes du Moyen-Orient racontent comment ils vivent le conflit... et présentent leurs espoirs de paix
NEW YORK, États-Unis, 1er août 2006 – Omer habite à Haïfa, dans le nord d’Israël.  Elle a 15 ans. « Après la sirène, dit-elle, on a à peu près une minute pour descendre aux abris. Souvent on entend les explosions et les échos au loin. Ca fait peur ».

Alors que la crise au Proche Orient continue, les fournitures arrivent au Sud Liban
NEW YORK, États-Unis, le 31 juillet 2006 : au lendemain de l’attaque de dimanche sur la ville de Cana, au sud du Liban, qui a causé la mort d’une soixantaine de personnes dont 37 enfants, l’UNICEF demande à toutes les parties concernées de répondre à l’appel du Secrétaire général des Nations Unies M. Kofi Annan et de cesser immédiatement les hostilités.

Appel à l’aide financière alors que les secours de l’UNICEF arrivent dans le Sud du Liban
NEW YORK, USA, 26 juillet 2006 – le  premier convoi d’aide humanitaire pour les enfants est arrivé à Tyr, dans le Sud du Liban. Le convoi commun des Nations Unies se compose de 40 tonnes de fournitures humanitaires d’importance capitale à destination des dizaines de milliers d’enfants déplacés par les combats actuels entre Israël et le Hezbollah.

Appel à l’aide pour le Liban alors qu’arrivent les premières fournitures humanitaires de l’UNICEF
NEW YORK, USA, 24 juillet 2006 – L’UNICEF demande 23,8 millions de dollars dans le cadre d’un appel plus large, 150 millions de dollars, lancé par les Nations Unies pour une aide d’urgence au Liban. Lancé simultanément à Beyrouth et au Siège des Nations Unies à New York, l’appel demande à la communauté internationale d’aider les familles de réfugiés et de personnes déplacées et leurs enfants en cette heure critique.

UNICEF répond à l’escalade de la violence au Liban et en Israël
NEW YORK, Etats-Unis, 19 juillet 2006 –  Alors que la crise au Liban et en Israël entre dans sa deuxième semaine, l’UNICEF s’inquiète vivement du sort des civils piégés par le conflit et s’efforce d’acheminer le plus rapidement possible des fournitures d’urgence aux dizaines de milliers d’enfants affectés par les hostilités.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche