En bref : République démocratique populaire lao

La RDP lao s’attaque à la rougeole et la rubéole

Par Shane Powell

PROVINCE DE VIENTIANE, République démocratique populaire lao, le 8 décembre 2011 – Le son du gong d’un temple voisin résonne au loin alors qu’approche la matinée.

Il fait encore nuit, mais il n’est pas trop tôt pour Mme Kongkeo, une infirmière de l’hôpital local réveillée depuis quatre heures. Avec son équipe, elle se prépare à une nouvelle journée de vaccination ciblant les enfants de 9 mois à 19 ans des quartiers avoisinants.

VIDÉO (en anglais) : le reportage de la correspondante de l'UNICEF, Rachel O’Brien sur une campagne de vaccination nationale menée contre la rougeole et la rubéole en RPD Lao, et devant toucher trois millions d'enfants allant de 9 à 19 ans.  Regarder dans RealPlayer

 

Ces vaccins font partie d’un effort à grande échelle visant l’éradication de deux maladies, la rougeole et la rubéole, qui continuent de tuer des enfants ou de les rendre infirmes en RDP Lao.

« Nous savons à quel point cela est important pour notre pays », a affirmé Mlle Kongkeo. « Si nous parvenons à protéger toutes les personnes que nous ciblons du virus de la rubéole, ce sera véritablement l’occasion d’empêcher les enfants de naître avec des handicaps ».

L’introduction du vaccin associé

C’est la première fois que le pays introduit un vaccin associé qui cible la rubéole. Les femmes enceintes touchées par le virus de la rubéole ont 90 pour cent de risques de transmettre le virus à leur enfant, ce qui peut provoquer la mort, ou des problèmes à vie pour le coeur, les oreilles et les yeux.

La rougeole continue également de menacer le pays. Elle est l’une des causes principales de décès chez les enfants dans le monde et peut se transmettre par le contact de personne à personne. Voilà pourquoi une forte couverture de vaccination est essentielle pour l’éradiquer.

Cette campagne vise la vaccination de plus de trois millions de jeunes dans le pays.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Lao PDR/2011
Un agent sanitaire se prépare à vacciner des enfants dans la province de Vang Vieng, en RDP lao, dans le cadre de la campagne nationale de vaccination appuyée par l’UNICEF, l’OMS et leurs partenaires.

« Nous essayons d’employer tous les moyens possibles pour identifier et encourager notre groupe cible à se faire vacciner », explique Mme Kongkeo.
Les agents sanitaires distribuent également de la vitamine A aux enfants de 6 à 59 mois et des traitements de déparasitage aux enfants de 12 à 59 mois.

Parvenir à une couverture « remarquable »

L’UNICEF, qui travaille avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d’autres partenaires, représente l’un des principaux soutiens de la campagne, qui s’inscrit dans le cadre d’un effort plus large du gouvernement pour améliorer la santé et la survie des femmes et des enfants afin de respecter les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

« Cela devrait provoquer une réduction très importante du nombre d’enfants qui naissent avec des handicaps », a expliqué le Dr Edward Hoekstra, spécialiste de la santé pour l’UNICEF, lors d’une visite récente de suivi des évolutions dans le pays. « Cette campagne a pu avoir lieu grâce à l’engagement vigoureux du Gouvernement du Laos », a-t-il ajouté.

Et ces efforts communs s’avèrent efficaces. « Les agents sanitaires et la communauté au sens large se sont mobilisés », a expliqué le Dr Hoekstra. « Les premiers résultats montrent une couverture de plus de 90 pour cent, et cela est remarquable ».


 

 

Recherche