En bref : République démocratique populaire lao

Campagne pour l’élimination de la rougeole dans toute la République démocratique populaire Lao

Image de l'UNICEF
© UNICEF LaoPDR/2007/Holmes
Au centre de vaccination contre la rougeole, qui se trouve dans le temple du village de Houay Namien, en République démocratique populaire lao, des mères et leurs enfants attendent la vaccination – parmi eux, à gauche, Khaming Padungsee et Tanva, son fils de 11 mois.

Par Simon Ingram

HOUAY NAMIEN, République démocratique populaire lao, 16 novembre 2007 – En milieu de matinée, le mardi, ce n’est pas vraiment une heure à laquelle vous vous attendez à beaucoup d’activité dans un temple bouddhiste. Mais un mardi a fait récemment exception et des mères avec leurs jeunes enfants ont afflué dans le temple aux couleurs vives de Houay Namien.

Khaming Padungsee—venue avec Tanva, son fils de 11 mois – savait à quoi s’en tenir grâce aux annonces qui avaient été faites et au message qu’avait transmis le chef du village au sujet de l’une des plus importantes campagnes de vaccination vues jusqu’à présent au Laos.

Après qu’il ait fait la queue brièvement avec sa mère, on a noté le nom de Tanva sur un registre avant qu’il ne reçoive une gélule contenant des gouttes de vitamine A et une cuillerée de vermifuge sous forme de comprimé écrasé dans de l’eau.

Image de l'UNICEF
© UNICEF LaoPDR/2007/Holmes
Une petite fille prend un vermifuge sous forme de comprimé au centre de vaccination contre la rougeole, dans le temple du village de Houay Namien, en R.D.P. de lao. La campagne nationale contre la rougeole prévoit des compléments de vitamine A.

Protection et prévention

Mais la protection contre la rougeole était l’intérêt essentiel de cette opération. La rougeole est, dans le monde, le principal facteur de mortalité infantile, avant toute autre maladie évitable, et des flambées épidémiques éclatent régulièrement au Laos, dont deux cette année, qui ont été responsables de la mort d’au moins dix enfants.

« Le vaccin est d’une importance vitale pour mes enfants » a dit Mme Padungsee. « C’est bien de les protéger contre la rougeole ».

Au milieu de la matinée, près de la moitié des 560 enfants enregistrés dans le village avaient été vaccinés, ce qui voulait dire que les choses se passaient bien.

Cibler les enfants de moins de cinq ans

« Cette campagne, nous en avons informé les habitants par le chef de village et par nos bénévoles sanitaires », dit Taikhan Thanonsar, le Chargé du contrôle sanitaire du district. « Les enfants plus âgés étant vaccinés à l’école, ce sont les enfants de moins de cinq ans qui constituent notre cible principale, ici, dans le temple. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF LaoPDR/2007/Holmes
Une petite fille à qui on injecte le vaccin contre la rougeole fait la grimace, à l’école primaire de Don Na Souk, dans un faubourg de Vientiane.
Les banderoles et la publicité ont joué leur rôle en appuyant la campagne. Mais l’engagement politique – fort et à haut niveau – venu du gouvernement a été encore plus déterminant.

Lors du lancement officiel dans la capitale, Vientiane – et devant une assistance dans laquelle se trouvait le président de la République démocratique populaire lao – le Premier ministre adjoint permanent, Somsavat Lengsavat, a relié cette campagne contre la rougeole aux objectifs de développement plus larges. « Ce programme montre la préoccupation du gouvernement et de la société concernant la santé des enfants de tous les groupes ethniques, qui devront mener à bien, dans l’avenir, les tâches de protection et de développement du pays », a-t-il déclaré.

Réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement

La Représentante de l’UNICEF dans la République démocratique populaire lao, Laila Ismail-Khan, a dit lors de ce lancement officiel que l’engagement du gouvernement  d’éradiquer la rougeole d’ici à 2012 était économique et cohérent avec les objectifs fixés par les Objectifs du Millénaire pour le développement.

« Cette campagne va s’avérer positive à bien des égards, a dit Mme Ismail-Khan, le renforcement du programme de vaccination de routine n’est pas l’aspect le moins important. Ceci donne un excellent exemple du « plus » en matière de santé que la vaccination peut apporter aux enfants. »

Cette campagne étant à présent bien engagée, on constate des signes encourageants permettant de penser qu’il est possible d’atteindre l’objectif de vaccination de 95 pour cent de plus de 2,1 millions d’enfants âgés de 9 mois à 15 ans.

Dans le nord-ouest, dans la province de Luang Namtha, une région isolée, on aurait vacciné au quatrième jour de la campagne près de 70 pour cent des enfants ciblés en fonction de leur âge. Dans la province du sud de Savannakhet, où la population est plus dense, selon l’administration, la couverture serait proche de 53 pour cent.


 

 

Vidéo (en anglais)

16 novembre 2007 : Chris Niles, correspondant de l’UNICEF, décrit la campagne massive de vaccination contre la rougeole, en République démocratique populaire lao.

 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche