Kirghizistan

Au Kirghizistan et en Ouzbékistan, l'aide humanitaire parvient aux familles de déplacés et de réfugiés

Image de l'UNICEF
© UNICEF Ouzbékistan/2010/Toshmatov
Une équipe de l'UNICEF se joint à Maftuna, 7 ans, Lorchinbek, 6 ans, et Abrorbek, 6 ans, en train de jouer autour de leur nouvelle habitation provisoire dans un camp en Ouzbékistan où la plupart des réfugiés sont des femmes et des enfants.

BICHKEK, Kirghizistan, et KURGANPATA, Ouzbékistan, 24 juin 2010 – Malgré les préoccupations concernant la sécurité, l'UNICEF a entamé en continu une vaste distribution de fournitures par transport aérien et terrestre à l'intention des personnes déplacées par les violences au Kirghizistan. Parallèlement, un nombre significatif de familles ouzbèkes qui avaient fui le pays et gagné l'Ouzbékistan voisin ont maintenant regagné leurs foyers – bien que des milliers d'autres sont encore réfugiées.

 VIDÉO : regarder

Officiellement, plus de 200 personnes ont trouvé la mort et plus de 2000 ont été blessées à la suite des violences qui ont éclaté il y a deux semaines dans le sud du Kirghizistan et les médias, citant le gouvernement par intérim du pays, laissent entendre que le nombre réel de victimes pourraient être bien plus élevé.

Selon les estimations du gouvernement et de l'ONU, au moins 300 000 personnes sont déplacées à l'intérieur du Kirghizistan. Jusquà 100 000 refugiés ont traversé la frontière avec l'Ouzbékistan au plus fort de l'urgence, mais les services frontaliers Kyrghize annoncent qu'environ la moitié d'entre eux est retournée au Kirgyzstan 

Kirghizistan : aide humanitaire pour les déplacés

En réponse à la crise du Kirghizistan, un avion cargo transportant 40 tonnes de fournitures en provenance de l'entrepôt général de l'UNICEF à Copenhague est arrivé à l'aéroport de Bishkek, samedi 19 juin. Un convoi de camions a transporté les fournitures dans les villes de Jalalabad et d'Osh, lundi et mardi derniers. Il a laissé une partie de sa cargaison et a continué sa route vers la localité d'Osh.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Kirghizistan/2010
Les fournitures d'urgence de l'UNICEF sont acheminées par voie aérienne jusqu'à l'aéroport de Manas, à Bichkek, au Kirghizistan, à l'intention de la population déplacée dans la partie sud du pays.

« 35 tonnes supplémentaires d'aide sont arrivées hier par avion. Il est prévu qu'elles soient distribuées aujourd'hui aux enfants et des familles affectés, surtout dans la province durement touchée d'Osh. Notre intention est d'implanter un bureau à Osh aussi rapidement que cela sera en pratique possible, » a déclaré le Responsable de l'UNICEF au Kirghizistan, Jonathan Veitch.

Deux vols sont attendu cette semaine avec environ 80 tonnes supplémetaires d'aide d'urgence. L'aide acheminée par pont aérien comprent des Kits médicaux et des médicaments pour prévenir les maladies diarrhéiques, des Kits obstétriques mobiles, de la vitamine A et autres et et des micronutriments, des fournitures pour l'eau et l'assainissement, des bâches et des tentes, des  kits de l'UNICEF « l'école en boîte » et des kits pour le développement de la petite enfance. 

Alors que les opérations de secours continuent, la situation au Nord Kirghyzistan demeure tendue, avec des risques importants de violence en relation avec la tenue d'un référendum constitutionnel prévu le 27 juin. 

Ouzbékistan : aide aux réfugiés

Parallèlement, en Ouzbékistan, les camps de réfugiés du district de Kurgantapa, dans la province d'Andijan, ont reçu des tentes, des articles non alimentaires et du matériel de première nécessité pour la santé et l'hygiène, tout cela fourni par l'UNICEF dans le cadre de son intervention d'urgence initiale.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Ouzbékistan/2010/Toshmatov
Zilola, 1 an, et sa grand-mère à l'extérieur d'une tente à usages multiples distribuée par l'UNICEF dans un camp de réfugiés d'Ouzbékistan où elles se trouvent après fui les violences au Kirghizistan, le pays voisin.

L'UNICEF figurait parmi les premiers intervenants de l'aide humanitaire présents dans les camps après le début de la crise. Les femmes et les enfants constituent plus de 90 pour cent de la population réfugiée alors que de nombreux hommes sont restés à l'arrière au Kirghizistan pour protéger leurs biens.

Pour répondre aux besoins immédiats des familles réfugiées, l'UNICEF est en train de réunir pour 2 millions de dollars en aide humanitaire supplémentaire, celle-ci comprenant des kits de première nécessité pour la santé et l'hygiène ainsi que des réservoirs pour le stockage de l'eau et des accessoires de jeu pour les enfants.

Les autorités à la frontière - et le personnel de l'UNICEF présent dans la zone- annoncent que des milliers de réfugiés sont retourné au Kirghyzistan ces derniers jours. La majorité semble revenir dans  des quartiers non directement affectés par la violence; ceux qui ont fuis les secteurs les plus touchés dans la région d'Osh semblent réticents à rentrer et vont probablement continuer à avoir besoin d'une aide  humanitaire en Ouzbékistan.

Appel-éclair en faveur d'un fonds de secours

« Les opérations de secours se déroulent très bien mais les besoins sont vraiment importants, » déclare la responsable de la Communication pour le développement de l'UNICEF en Ouzbékistan, Savita Varde-Naqvi. « Notre plus grande préoccupation est celle d'une flambée de maladies comme la polio à cause de la surpopulation et d'une possible contamination de l'eau. »

Savita Varde-Naqvi faisait observer, plus tôt cette semaine, que 52 000 enfants avaient déjà été vaccinés contre la polio dans les camps entourant les communautés d'accueils d'Ouzbékistan. « Des secondes et troisièmes phases de vaccination sont en cours de préparation, » avait-t-elle ajouté.

Dans le cadre d'un appel-éclair de l'ONU lancé le 18 juin, l'UNICEF demande près de 9,8 millions de dollars en fonds de secours supplémentaire aux donateurs internationaux afin de répondre aux besoins les plus urgents des déplacés du Kirghizistan et des réfugiés d'Ouzbékistan pour les semaines et les mois à venir.


 

 

Vidéo (en anglais)

19 juin 2010 : le représentant de l'UNICEF au Kirghizistan, Jonathan Veitch, discuste des actions d'urgence menées pour délivrer des fournitures humanitaire aux enfants et aux familles victimes des violences inter ethniques.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche