République populaire démocratique de Corée

L’aide aux enfants et aux familles touchées par de graves inondations en République populaire démocratique de Corée

Image de l'UNICEF
© Reuters 2007
Des personnes marchent dans une rue inondée de Pyongyang, la capitale de la République populaire démocratique de Corée.

Par Dan Thomas

NEW YORK, États-Unis, 16 août 2007 – Beaucoup d’enfants se sont peut-être noyés à cause des graves inondations en République populaire démocratique de Corée et il y en a bien davantage qui sont fortement affectés par ces inondations.

D’après les estimations effectuées par le gouvernement, l’équipe des Nations Unies dans le pays et d’autres organisations humanitaires basées en République populaire démocratique de Corée, on déplore 221 morts, on compte 518 blessés et 82 personnes sont portées disparues.

« Il y aurait un nombre important d’enfants parmi les blessés », a précisé Michel Le Pechoux, Représentant adjoint de l’UNICEF en République populaire démocratique de Corée, qui a ajouté que l’UNICEF avait déjà fourni une aide aux survivants des inondations causées par les trombes d’eau qui se sont déversées depuis le 7 août.

Dégâts subis par les infrastructures

Plus de 350 000 personnes ont vu leur logement détruit ou endommagé et environ 88 500 familles sont touchées par les inondations, a indiqué aujourd’hui M. Le Pechoux, lors d’un entretien téléphonique. M. Le Pechoux se trouvait alors dans la capitale, Pyongyang, de retour d’une tournée le 14 août dans le chef-lieu du comté de Sohung, dans la province du Nord Hwanghae. (lien en ligne avec cet entretien téléphonique).

« Ce que nous avons vu confirme les rapports gouvernementaux en ce sens qu’il y a un bon nombre d’infrastructures détruites, de routes démolies, de ponts effondrés, de poteaux téléphoniques tombés. Nous avons vu plusieurs quartiers du chef-lieu sous des eaux d’un mètre de hauteur, qui commençaient à se retirer. Dans certains quartiers, la hauteur des eaux dépassait deux mètres », a dit M. Le Pechoux.

En outre, les terres arables sont gravement sinistrées. Selon certains rapports, il y aurait jusqu’à 150 000 hectares de culture ravagés. Dans divers endroits, on a commencé à récolter du maïs qui n’est pas encore mûr, avant qu’il ne pourrisse. Une mauvaise récolte pourrait entraîner des pénuries alimentaires plus tard dans l’année.
 

Image de l'UNICEF
© UNICEF DPR Korea/2007/Le Pechoux
Une rivière en crue dans la province touchée par les inondations du Nord Hwanghae, en République populaire démocratique de Corée.

Une situation alimentaire « extrêmement préoccupante »

« Notre plus gros souci concerne les dégâts subis par les cultures et l’infrastructure », a déclaré M. Le Pechoux. « Dans un bon nombre de secteurs, les inondations ont non seulement ruiné la totalité des récoltes, mais elles ont aussi causé la destruction de routes et de ponts. À Pyongyang, la fourniture d’électricité est aléatoire et il y a souvent des coupures de longue durée.

« D’après ce que nous avons vu, la vie des femmes et des enfants a été gravement affectée par les inondations. Dans un pays où la situation alimentaire est déjà critique, les conséquences de ces inondations sont extrêmement préoccupantes », a-t-il ajouté.

« Actuellement, ce qui affecte surtout les enfants est lié au déplacement de leur famille devenue sans abri et vivant dans des conditions précaires », a poursuivi M. Le Pechoux. « Ils sont victimes du manque d’eau dû au fait que les sources d’eau sont inondées et contaminées. Les enfants sont également touchés par la situation alimentaire, déjà difficile avant ces évènements qui l’ont aggravée. »

Soins médicaux et eau salubre

Malgré les coupures de courant et des routes effondrées, l’UNICEF coopère avec le gouvernement à la mise à disposition :

  • De fournitures médicales de première nécessité pour le traitement de maladies auxquelles les enfants et les adultes sont exposés lorsqu’ils se trouvent dans des conditions d’inondation ; M. Le Pechoux a précisé que ces colis sanitaires d’urgence avaient été prépositionnés dans le pays précisément pour répondre à une telle situation d’urgence
  • Des trousses familiales pour la purification de l’eau pour 5 000 ménages ; ces trousses avaient, elles aussi, été prépositionnées et vont être fournies aux familles la semaine prochaine
  • Des comprimés de purification de l’eau et du chlore afin d’aider les villes à désinfecter leurs systèmes d’approvisionnement en eau lorsque les eaux se retirent.

À moyen terme, l’UNICEF prévoit également de coopérer avec les ministères de la Santé et de l’Éducation afin d’apporter une aide aux dispensaires et aux écoles sinistrées par les inondations, a déclaré M. Le Pechoux. Les écoles sont actuellement fermées en raison des vacances d’été mais elles vont être à nouveau ouvertes en septembre.

Conséquences sur les enfants

« Nous n’avons pas eu l’occasion de parler à des familles déplacées mais nous avons pu constater certaines des difficultés auxquelles se heurtent tant les familles devenues sans abri que la population en général », a dit M. Le Pechoux après sa tournée dans la province du Nord Hwanghae. « Les enfants que j’ai vus menaient une vie normale, mais ils jouaient dans 30, 40 ou 50 centimètres d’eau, au lieu de jouer dans des rues sèches. »

Certains enfants semblent avoir froid, à cause d’une exposition à la pluie pendant un certain temps et à cause de l’humidité, a-t-il ajouté.

L’UNICEF travaille en République populaire démocratique de Corée depuis 1985 et y a ouvert un bureau permanent en 1997. L’organisation fournit aux médecins et aux infirmiers/infirmières du matériel et une formation afin de garantir que la croissance et le développement des enfants se fassent normalement. La prévention de la malnutrition est essentielle et elle nécessite de la part de l’UNICEF de cibler tant les familles que les organismes de soins aux enfants.

Les contributions au programme de l’UNICEF en République populaire démocratique de Corée permettent surtout d’acheter des approvisionnements essentiels. L’équipe internationale de l’UNICEF suit la distribution de cet approvisionnement et apporte une assistance technique précieuse.


 

 

Audio (en anglais)

16 août 2007 :
Le Représentant adjoint de l’UNICEF en République populaire démocratique de Corée, Michel Le Pechoux, explique comment les enfants et les familles sont touchés par de graves inondations.
AUDIO écouter

Recherche