Kenya

« L’eau est notre vie » - Les communautés pastorales s’adaptent à la vie de village dans le nord-est du Kenya, une région frappée par la sécheresse

Image de l'UNICEF
© UNICEF Kenya/2011/Monier
Fatima Suthi et trois de ses enfants dans leur uniforme d’école devant la hutte où ils habitent à Labisigale, un village proche de Dadaab, Kenya. De g. à d. : Nasri, 10 ans, Hamid, 4 ans, Mme Suthi et Bishara, 6 ans.

Par Cifora Monier

DADAAB, Kenya, 3 octobre 2011 – « La dernière fois que j'ai vu la pluie, c’était il y a cinq ans », dit Fatima Suthi, 50 ans, une mère de huit enfants qui vit dans le village de Labisigale, à 15 km de la ville de Dadaab dans le nord-est du Kenya. Dadaab, qui accueille plus de 400 000 réfugiés de Somalie dans trois camps, est maintenant considérée comme la cité de réfugiés la plus peuplée du monde.

Mais les communautés pastorales de la région affrontent elles aussi la sécheresse et l'insécurité. Beaucoup ont perdu leurs moyens de subsistance, c’est-à-dire leur bétail, et doivent s'adapter à de nouveaux modes de vie.

« Nous vivions dans le Waraha Labisigale, à deux heures à pied d'ici », explique Mme Suthi. « J'avais plus de 200 chèvres et 50 vaches. Nous avons tout perdu, tous nos animaux. Ils sont tous morts à cause de la sécheresse ».

Des projets soutenus par l’UNICEF

Heureusement pour Mme Suthi, elle avait des parents qui vivaient dans le village de Labisigale et qui ont pu l’accueillir, elle et sa famille. « Il y a beaucoup de familles qui ont souffert comme moi, qui sont venus à Labisigale », dit-elle. « Certaines sont mieux loties que d’autres, certaines n'ont rien. Nous sommes venus nous installer ici en quête d'eau. "
Mme Suthi, qui descend d’une famille d’éleveurs qui vivent dans la région depuis de nombreuses générations, a été obligée de venir au village. Mais elle et sa famille bénéficient des projets d'eau, d'assainissement et d'hygiène auxquels l'UNICEF apporte son soutien pour améliorer la situation des familles touchées par la sécheresse au Kenya.

Ce déplacement à Labisigale a également permis d’améliorer l’accès de ses enfants à l'éducation.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Kenya/2011/Monier
Avec l’appui de l’UNICEF, on creuse un puits de sonde à l’école de Labisigale consacrée au développement de la petite enfance. Le puits servira aux élèves et à la communauté locale.

« Je suis née à Dadaab, et mon père a refusé de me laisser aller à l'école quand j'étais enfant », se souvient-elle. « Quand nous sommes arrivés à Labisigale, le directeur de l'école est venu parler à mon mari et à moi. Il nous a dit qu'il y avait une école dans le village et que les enfants pouvaient y aller. Sur mes huit enfants, trois y vont ».

Pour la première fois

A Labisigale, l’école pour le développement de la petite enfance a ouvert ses portes aux enfants du village et à ceux des villages voisins en février de cette année. Il y a maintenant 263 élèves chaque jour - 157 garçons et 106 filles. C’est la première fois que 221 d’entre eux ont eu l'occasion de s'inscrire à l'école.

L'UNICEF a construit l'école avec des fonds du Gouvernement japonais. Il y a quatre salles de classe et des latrines séparées pour filles et garçons. Beaucoup d'élèves, comme les enfants de Mme Suthi par exemple, étaient des éleveurs et des bergers. Beaucoup de filles restaient à la maison pour s’occuper des tâches ménagères.

Les étudiants de Labisigale sont en classe chaque jour de 8 heures à midi. Ils reçoivent tous un déjeuner avant de rentrer chez eux. A la maison, la plupart des filles font des corvées ménagères tandis que les garçons vont généralement faire paître les animaux ou assister à des classes de Coran.

Aujourd'hui, l'UNICEF est en train de forer un puits pour l'école - une tâche difficile dans ce terrain rocheux. Le puits desservira l'ensemble de la communauté. Si le travail se poursuit conformément au plan, il pourrait y avoir de l'eau pour l'école et la communauté dans les prochaines semaines.

« Nous avons de l’eau ici »

« Je ne retournerai jamais au Waraha Labisigale », dit Mme Suthi. « Je n'ai plus d'animaux, et ça me fait trop mal. L'eau, c’est la vie, et nous avons de l'eau ici. Avec le point d'eau si près, dans l'école, ce sera très bon pour nous. Nous serons heureux d'avoir de l'eau tout le temps ».

Elle est également fière que ses enfants aillent à l'école pour la première fois.

« Si j’avais pu aller à l'école et y recevoir une éducation, je pourrais vous parler directement, sans passer par un interprète », dit-elle à un visiteur en somali. Et elle ajoute qu’elle tient à ce que ses enfants « deviennent des gens importants plus tard ».


 

 

Sécheresse dans la Corne de l'Afrique

L'UNICEF et SAACID promeuvent l'allaitement au sein exclusivement dans les communautés affectées par la sécheresse en Somalie
 avec vidéo

Une école itinérante pour répondre aux prières d'une jeune fille de Turkana
 avec vidéo

Les taux d'infection à la rougeole déclinent, après une campagne de vaccination réussie en Somalie

Dans le sud de la Somalie, la famine recule mais des millions de personnes sont toujours dans le besoin
 avec vidéo

L'histoire d'Ekalale : les soins de proximité sauvent des vies à Turkana, au nord-ouest du Kenya

En Somalie, les espaces « amis des enfants » appuyés par l'UNICEF offrent un soutien aux enfants déplacés
 avec vidéo

Les fournitures médicales arrivent au Kenya, avec l'aide du Duc et de la Duchesse de Cambridge
 avec vidéo

À Copenhague, le Duc et la Duchesse de Cambridge visitent le Centre d'approvisionnement de l'UNICEF
 avec vidéo

Une interview d'Hannan Sulieman, de l'UNICEF Somalie : « C'est pour les enfants, où qu'ils se trouvent »
 avec vidéo

Les avantages et les inconvénients des pluies saisonnières dans un Kenya desséché
 avec vidéo

Des journalistes somaliens suivent un atelier soutenu par l'UNICEF et centré sur le reportage humanitaire
 avec vidéo

Reportage sur le terrain : sauver
des vies dans la
Corne de l'Afrique,
un enfant à la fois

Longtemps attendues, les pluies sont à l'origine de nouveaux déplacements et de décès d'enfants

Les Ambassadeurs itinérants de l'UNICEF lancent un appel pour continuer le soutien à la Corne de l'Afrique
 avec vidéo

Toutes les histoires relatives aux urgences ...

Recherche