Kenya

Au Kenya, le lancement d'un programme en faveur d'un vaccin antipneumococcique a pour but d'immuniser des milliers de personnes

Par Pamela Sittoni

NAIROBI, Kenya, 16 février 2011 – Le vaccin antipneumococcique a été lancé cette semaine par le président du Kenya Mwai Kibaki  lors d'une cérémonie haute en couleurs dans la capitale du pays, Nairobi. Le vaccin, gratuit, sera administré à tous les enfants de moins de douze ans, protégeant des milliers d'enfants dans tout le pays. 

VIDÉO (en anglais) : Le reportage de la correspondante de l'UNICEF Kun Li sur le lancement du vaccin antipneumococcique au Kenya.  Regarder dans RealPlayer

 

Dans son message figurant dans le communiqué de presse, le Directeur général de l'UNICEF, Anthony Lake, a affirmé :

« En associant la puissance de la vaccination à d'autres mesures comme une meilleure nutrition et un meilleur assainissement, nous pouvons changer – et sauver – les vies de millions d'enfants ».

Des acclamations enthousiastes ont jailli de la foule alors que le Président assistait à la vaccination des six premiers enfants. Environ 100 enfants, accompagnés de leurs parents, ont reçu leur première dose de vaccin lors de cette cérémonie.

« Je suis heureuse de protéger mon enfant. J'ai vu mes voisins perdre leurs bébés à cause de la pneumonie. Je ne voudrais pas que cela m'arrive », raconte Dorcas Wanjiku, qui porte son bébé de 10 mois, Virginia.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/Kenya/2011/Kun Li
Tabitha Mwikali est la plus jeune de sa famille à Kibera. L'enfant a un an et vient juste d'être vaccinée contre la pneumonie.

Programme original

Le Kenya a reçu les vaccins antipneumococciques grâce à un partenariat avec l'Alliance GAVI dans le cadre d'un dispositif financier original appelé Garantie de marché. Il est conçu pour faire parvenir des vaccins à des prix extrêmement réduits des vaccins pour les enfants des pays les plus pauvres du monde. Le programme est appuyé par cinq pays donateurs : le Royaume-Uni, le Canada, la Russie, la Norvège et l'Italie ainsi que par la Fondation Bill et Melinda Gates.

Dans le cadre de cet accord, l'Alliance GAVI a consacré approximativement 40 millions de dollars pour 2011 et 35 millions pour les prochaines années. Le gouvernement du Kenya donnera 900 000 dollars par an. 

Au Kenya, la pneumonie est l'une des causes principales de décès chez les enfants ; elle fait périr environ 30 000 d'entre eux chaque année. Cela constitue une importante proportion parmi les 124 000 décès annuels d'enfants de moins de cinq ans. 

Image de l'UNICEF
© UNICEF/Kenya/2011/Kun Li
La banderole de mise en circulation déployée lors du lancement du vaccin antipneumococcique au Kenya.

Vaccin innovant

Décrivant le nouveau vaccin comme « innovant », le Président a remercié tous les donateurs et tous les partenaires qui ont appuyé le programme et a demandé à tous les parents d'enfants en âge de recevoir le vaccin de les présenter dans les dispensaires ou hôpitaux les plus proches pour les faire vacciner.  Il les a aussi encouragés à prévenir la pneumonie grâce à l'allaitement exclusif au sein pendant les six premiers mois de la vie du bébé, à se laver les mains avec du savon et de l'eau propre et à assurer un traitement rapide de leurs enfants atteints de maladies respiratoires. 

Il a ajouté que le pays avait mis en place un certain nombre d'opérations qui le placerait plus près de la réalisation des Objectifs des Nations Unies du Millénaire pour le développement (OMD) relatifs à la survie de l'enfant. Elles comprennent : une vaccination de routine, la mise en place de dispensaires modèles dans chaque circonscription et l'embauche de vingt agents sanitaires dans chaque circonscription. 

« Nous oeuvrons en vue d'une couverture vaccinale universelle dans toutes les parties du pays », a-t-il dit.

Viser les plus vulnérables

La présidente par intérim de l'Alliance GAVI, Helen Evans, a déclaré que le nouveau vaccin représentait ce qu'il y a avait de plus récent du point de vue technologique et a félicité le Kenya pour avoir pris l'initiative de sa mise en circulation.

L'UNICEF collabore étroitement avec ses partenaires pour garantir que tous les enfants seront touchés. Elke Wish, Directrice-adjointe du Bureau régional pour l'Afrique australe de l'UNICEF,  a annoncé : « Maintenant que ce vaccin nouveau et efficace est disponible, nous avons la responsabilité de travailler encore plus pour identifier et toucher les plus vulnérables et les enfants qu'on peut le plus difficilement atteindre ».


 

 

Liens

Alliance GAVI : Kenya marks the global roll out of pneumococcal vaccine
(lien externe, s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Recherche