Kenya

La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman rappelle que les enfants sont la clé du développement

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2005/Bonn
La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman parle avec des élèves de l’école primaire de filles de Wajir dans le nord-est du Kenya.

Par Rachel Bonham Carter et Brenda Kariuki

NAIROBI, 26 juillet 2005 – La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman a visité Wajir, dimanche 24 juillet, pour attirer l’attention de la communauté internationale sur le sort des enfants et des femmes du nord-est du Kenya. La région, longtemps négligée, affronte des obstacles considérables vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement.

« En ce moment, tous les principaux indicateurs concernant la situation des enfants et des femmes de la Province du nord-est sont inacceptables », a déclaré Mme Veneman à un public qui comprenait plusieurs membres importants du gouvernement.

Mme Veneman faisait référence en particulier au faible taux d’inscription à l’école – quatre filles sur cinq ne sont pas inscrites – et au manque d’accès aux services de santé, ce qui contribue à une couverture vaccinale très médiocre, un paludisme endémique et des risques élevés de décès maternel.

« Les Objectifs du Millénaire pour le développement concernent les enfants », a souligné Mme Veneman. « Si nous travaillons ensemble pour que tous les enfants soient correctement nourris, soignés, protégés par la vaccination, pour qu’ils aient accès à de l’eau propre et des moyens d’assainissement, pour qu’ils dorment sous des moustiquaires  traitées à l’insecticide, pour qu’ils sachent comment éviter le VIH/SIDA et avoir accès à des services de santé corrects, alors nous progresserons considérablement vers ces objectifs ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF Kenya/2005
La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman rencontre un garçon du village de Bula Makoror, près de Wajir, dans la Province du nord-est du Kenya.

Mme Veneman a ensuite visité l’hôpital du district de Wajir où elle a livré des fournitures et médicaments obstétriques d’urgence, d’une valeur de plus de 30 000 dollars. Ces produits, qui serviront à améliorer les soins obstétriques d’urgence et la nutrition, comprennent notamment une mobylette pour faciliter la distribution de vitamines A et les services de santé de proximité.

Lors d’une visite dans le village de Bula Makoror, Mme Veneman a pu assister à l’arrivée du véhicule d’une clinique mobile. La clinique, opérée par l’ONG Merlin avec l’appui de l’UNICEF, offre des services de vaccination et autres services de santé et distribue des rations nutritives et des moustiquaires contre la paludisme à des communautés nomades, dispersées sur de vastes étendues.

L’importance capitale des repas à l’école

Mme Veneman a exprimé l’appui vigoureux de l’UNICEF aux programmes de repas à l’école et a remercié le Programme alimentaire mondial – un partenaire primordial de l’UNICEF au Kenya – pour son soutien dans les interventions d’urgence et l’éducation.

« Nous savons que lorsque les enfants essaient d’apprendre avec le ventre vide, ils apprennent mal, a dit Mme Veneman, leur offrir un repas au milieu de la journée scolaire est une excellente façon d’améliorer leur performance en classe et de les inciter à venir à l’école ».

Le personnel de l’école primaire de filles de Wajir a montré à Mme Veneman comment les améliorations apportées aux dortoirs, à la qualité de l’eau et aux sanitaires avaient permis d’augmenter le nombre d’élèves.

Le front commun du secteur privé kenyan contre le paludisme

Lundi à Nairobi, la Directrice générale a rencontré le Vice-Président du Kenya Moody Awori et d’éminentes personnalités du secteur privé pour lancer une campagne contre le paludisme orientée en priorité sur la Province du nord-est.

La campagne a pour but de recueillir sur place quelque 450 000 dollars d’ici à la fin de l’année. Elle est placée sous l’égide du Ministère de la santé, de l’UNICEF, du Nation Media Group, de la Safaricom Foundation, de Safaricom Limited, de la Kenya Commercial Bank, des Gina Din Communications et des publicités Red Sky.

« En vous attaquant au paludisme, vous avez choisi de mener une bataille capitale pour les enfants du Kenya, a lancé Mme Veneman à plus de 30 PDG et autre dirigeants du secteur privé lors du lancement de la campagne.

Le séjour de la Directrice générale au Kenya fait suite à sa visite en Ouganda pour rappeler à la communauté internationale le sort des enfants pris dans le conflit interne qui ravage ce pays depuis 19 ans. Il s’agit du deuxième voyage de Mme Veneman en Afrique depuis qu’elle pris les rênes de l’UNICEF en mai.


 

 

Vidéo (en anglais)

27 juillet 2005:
Rachel Bonham Carter, correspondente de l'UNICEF fait un rapport de la visite de la Directrice générale de l'UNICEF Ann M. Veneman au nord-est du Kenya

Bas | Haut débit
(Real Player)

Recherche